Colloques 2020-2021

Voici la liste des colloques et journées d’étude recensés par la SEMEN-L pour l’année 2020-2021 : vous pouvez la télécharger ici.

Colloques 2020-2021

*

 

Rubrique colloque 2020-2021

– 5-6 octobre 2020, Journée d’études : « Remembratio codicum. Manuscrits fragmentaires de chant reconstruits », org. J. Delmulle (IRHT) et H. Morvan (Institut Ausonius), Université Bordeaux Montaigne

– 15 oct. 2020, Amiens (Logis du Roy), UPJV-UR 4284 TrAme, Journée « Écrire en poète au temps des conflits confessionnels », org. A. Duru (audrey.duru@u-picardie.fr).

– 23 octobre 2020. Atelier Pédagogies de la Renaissance et supports de l’écrit, org. Lucie Claire, Martine Furno, Anne-Hélène Klinger-Dollé et Laurent Naas, Villeurbanne, enssib,

– 16-18 novembre 2020, Université de Louvain-la-Neuve, colloque « Penser autrement les lettres et les arts : la voie/voix de la scolastique (1500-1700) », org. R. Dekoninck – A. Guiderdoni – A. Smeesters, contact aline.smeesters@uclouvain.be

– 21 novembre 2020, Atelier XVIe siècle : « Le grec à la Renaissance », Amphithéâtre Chasles, 10h-17h.

– 12 février 2021, Colloque inaugural de l’Association canadienne d’études néo-latines/Canadian Association of Neo-Latin studies, org. P. Cohen (University of Toronto), M. McShane (University of Toronto), J. Nassichuk (University of Western Ontario), L. Roman (Memorial University), F. Rouget (Queen’s University).

– 23-24 février 2021, Colloque Histoire et transmission de la Passio imaginis Salvatoris, org. Nick Thate, Aubervilliers, Campus Condorcet.

– 1er et 2 avril 2021, « La vie du livre » et « Les bibliothèques et collections » en Aquitaine à l’époque de Montaigne. (à préciser)

– 7-10 avril 2021, Dublin (en visio-conférences), Renaissance Society of America 67th Annual Meeting.

– 7-10 avril 2021, Dublin (en visio-conférence), Session double « The women’s issue among Italian and French humanists : I. Debates / II. Representations », org. L. Boulègue (UR UPJV 4284 TrAme) – S. Gambino Longo (U. Lyon), RSA 67th Annual Meeting.

– 7-10 avril 2021, Dublin (en visio-conférence), Table ronde « Les Opera omnia de Jean Second (1511-1536) », org. M. Laureys (U. Bonn) – V. Leroux (EPHE, PSL), RSA 67th Annual Meeting.

– 20 mai 2021, Journée thématique : « Les « révélations » comme support de transmission d’un savoir cosmologique », org. I. Draelants, J.-Ch. Coulon et E. Abate, Aubervilliers, Campus Condorcet.

– juin 2021 (dates à préciser), Dijon, Université de Bourgogne, Congrès de la Semen-L « Latin et grec au Moyen Âge et à la Renaissance », org. S. Laigneau-Fontaine (sylvie.laigneau-fontaine@sfr.fr) et E. Oudot

– 4 juin 2021, Université de Picardie Jules Verne – Amiens, Journée scientifique du Congrès de l’Aplaès,  » Imitation des modèles et intertextualité(s) de la Grèce ancienne à la Renaissance humaniste », org. L. Boulègue, M. Brouillet, N. Catellani, L. Claire, contact laurence.boulegue@u-picardie.fr

– 15-16 juin 2021, « Remembratio codicum. Manuscrits fragmentaires de chant reconstruits », org. J.-Fr. Goudesenne, G. Kagan(IRHT) et M.-É. Gautier (Bibliothèque municipale, Angers), Archives départementales, Angers et Tours.

– 21-23 octobre 2021, Colloque Pédagogies de la Renaissance et supports de l’écrit, org. Lucie Claire, Martine Furno, Anne-Hélène Klinger-Dollé et Laurent Naas, Sélestat, Bibliothèque humaniste.

Projets

– ARC Schol’Art : Les théories modernes des lettres et des arts à la lumière de la seconde scolastique (France-Italie, 1500-1700). Université de Louvain-la-Neuve – Gemca. Promoteurs : A. Guiderdoni, R. Dekoninck, A. Smeesters.

Projet Bordeaux

Burgundia humanistica : Les écrivains bourguignons qui écrivent en latin et/ou en grec aux XVIe et XVIIe siècles. Promotrice : S. Laigneau-Fontaine (Université de Dijon). Ce projet a reçu le soutien du Conseil Régional de Bourgogne, qui lui a attribué un financement et un contrat doctoral : Elena Ghiringhelli travaillera sous la direction de S. Laigneau-Fontaine et celle de Valérie Wampfler sur la Continuation des Fastes d’Ovide par le Dijonnais Claude-Barthélemy Morisot (1649). Plusieurs travaux actuellement en cours appartiennent par ailleurs à ce projet, par exemple l’édition, traduction, commentaire de la Gigantomachie de l’Autunois Jacques Guijon (1658). Le corpus est immense et varié (textes de droit, de médecine, tumuli, éloges, correspondances, poésies diverses…) et toutes les bonnes volontés désirant participer au projet sont les bienvenues !

– projet CREAMYTHALEX : La réception de l’Antiquité grecque en Europe. Promotrice Catherine Gaullier-Bougassas Le projet a d’abord porté sur la figure d’Alexandre le Grand et les travaux permis par un financement ANR ont été publiés dans la collection « Alexander redivivus » créée durant ce projet chez Brepols (http://www.brepols.net/Pages/BrowseBySeries.aspx?TreeSeries=AR). Il s’est ensuite élargi à la réception de l’Antiquité grecque d’avant Alexandre. Une nouvelle collection a ainsi été créée chez Brepols: « Recherches sur les Réceptions de l’Antiquité », direction Catherine Gaullier-Bougassas

http://www.brepols.net/Pages/BrowseBySeries.aspx?TreeSeries=RRA&fbclid=IwAR0MNaU1ZLctpVqzbXIpFzeYEz0c_mIwGFpe1WpVLK7vDUMGOZCVMnYlflQ

Deux journées d’étude sont prévues en 2021, l’une sur les représentations de l’espace grec antique, l’autre sur les écritures mythologiques. Les dates ne sont pas encore fixées en raison de la crise. Contact pour les collègues intéressés par le projet : catherine-bougassas@orange.fr)..fr

Colloque « Littérature et médecine », Paris, 23 novembre

Littérature et Médecine XVIe -XXIe siècles

COLLOQUE 23 novembre 2019

9h15~17h30 Salle du Conseil ~ 12, rue de l’École de médecine, Paris VI

Organisé par Jacqueline Vons & Claude La Charité

Société française d’histoire de la médecine

Société d’histoire littéraire de la France

9h15 Accueil

9h30 Ouverture du colloque par Jacques Battin président de la SFHM Sylvain Menant président de la SHLF

Présidente de séance : Jacqueline Vons SFHM-Université de Tours

10h00 Évelyne Berriot-Salvadore SFHM-Université Paul-Valéry, Montpellier. Pour rire et pour enseigner : le conte médical à la Renaissance

10h30 Jean Céard SHLF-Université Paris Nanterre La médecine, “vraye Theologie naturelle” (Pierre Viret)

Discussion

Président de séance : Claude La Charité SHLF-Université du Québec à Rimouski 11h15 Dominique Brancher SHLF-Université de Bâle – Yale ’Pierre qui roule amasse mousse….’ Conversation entre deux lapidaires (Montaigne et Beverwyck) ou les beautés de la colique

11h45 Micheline Ruel-Kellermann SFHM-Académie nationale de chirurgie dentaire Jacqueline Vons SFHM-Université de Tours Faux diagnostic, polémique et technique : l’histoire de la dent d’or (1683)

Discussion

Reprise des activités à 14h00

Président de séance : Guy Cobolet SFHM-BIU Santé

14h00 Michel Delon SHLF-Sorbonne Université Le traitement moral des troubles psychiques dans les traités aliénistes et dans la fiction, au tournant des Lumières

14h30 Philippe Albou SFHM-gériatre Les hôpitaux parisiens vers 1780 à partir du témoignage de LouisSébastien Mercier

15h00 Alexandre Wenger SHLF-Université de Genève La Visite à l’hôpital des vérolés, ou la littérature face au péril vénérien (fin xixe -début xxe siècle)

Pause et discussion

Président de séance : Patrick Dandrey SHLF-Sorbonne-Université

16h00 Jacques Chevallier SFHM-Académie des sciences, arts et lettres de Lyon Les docteurs Arthur Conan Doyle et Edmond Locard ou comment la littérature a influencé la science !

16h30 Jean-François Hutin SFHM-radiologue La pratique médicale et les malades d’Antoine Thibault

17h00 Joël Des Rosiers SHLF-Académie des arts et lettres du Québec Poètes-médecins des mondes francophones xxe -xxie siècles 

iscussion finale

Littérature et Médecine XVIe -XXIe siècles Les mots et les maux CONTACTS › jacqueline.vons@univ-tours.fr claude_lacharite@uqar.ca

Colloques 2011-2012

– 27-28 octobre 2011, Université catholique de Louvain-la-Neuve, « Les Arts poétiques aux XVIe et XVIIe siècles ». Colloque organisé par Grégory Ems et Mathieu Minet.

– 3-4 novembre 2011, Université de Paris 3, « George Buchanan : textes et traductions ». Journée d’études organisée par Armel Dubois-Nayt et Karine Ferradou.

– 12 novembre 2011, à 14h30, Maison de la Recherche de Paris 3 (4, rue des Irlandais, Paris, 5e), Conférence de Max Engammare : Être à l’heure à Genève et à Rome au XVIe siècle.

– 24-25 novembre 2011, Université de Caen Basse-Normandie, Autour de l’hortus sanitatis : médecine et sciences naturelles au début du livre imprimé, org. Brigitte Gauvin et Catherine Jacquemard. Renseignements et contacts : brigitte.gauvin@unicaen.fr et catherine.jacquemart@unicaen.fr

– 1-2 décembre 2011, Tours, CESR, Salle du Conseil Municipal – Hôtel de Ville, 41200 Romorantin-Lanthenay, Colloque Louise de Savoie (1476 – 1531). Renseignements : pascal.brioist@free.fr ; laure.fagnart@ulg.ac.be ; cedric.michon@wanadoo.fr

– 8-10 décembre 2011, Université Paris-Sorbonne (Paris IV), « La Douceur dans la pensée moderne », XXXIIIe colloque de la S.I.R.I.R. Contact : florence.malhomme@paris-sorbonne.fr

– 12-14 décembre 2011, Université Paris-Sorbonne (Paris IV), « Pratiques latines de la dédicace : permanences et mutations, de l’Antiquité à la Renaissance ». Contact : jeanclaude.julhe@wanadoo.fr

– 15-17 mars 2012, Dijon, Colloque international «L’image de la ‘petite patrie » provinciale chez les écrivains de la Renaissance », organisée par Sylvie Laigneau-Fontaine. Contact : sylvie.laigneau-fontaine@sfr.fr

– 22-24 mars 2012, Washington D.C., Meeting annuel de la Renaissance society of America.

– 10-12 mai 2012, Colloque international : Tours 1500. Art et société à Tours au début de la Renaissance. Comité d’organisation : Florence Alazard, Pascal Brioist, Marion Boudon-MAchuel, Pascale Charron, David Fiala, David Rivaud, Alain Salamagne. Contact : marion.boudon-machuel@inha.fr et/ou pascale.charron@univ-tours.fr

– 12-13 mai 2012 – Craiova, Roumanie. La réception de l’Antiquité gréco-latine dans les cultures européennes. Sous le signe d’Hermès. Renseignements : studiiclasice.craiova@yahoo.com

– 5-10 août 2012, Münster, 15e Congrès de l’IANLS. Contact : pade@hum.ku.dk

– 5-6 octobre 2012, Université de Montpellier 3, « L’écriture épique et ses modèles » [de l’épopée classique à la Renaissance]. Colloque organisé par Jean Meyers et Aline Estèves.

Colloques 2008

Liste des colloques organisés à propos du latin médiéval et du néo-latin en 2008.

– 15 janvier, Barcelone : Jornada de estudio sobra poesia latina (de l’antiquité tardive à l’époque humaniste), université autonome de Barcelone.

– 2 février, Paris : Journée d’études sur l’hybridité épique, org. O. Pedeflous sous la direction de M. Huchon et J. Dangel, Sorbonne, salle G 647.

– 6-7 février, Bari : Libris satiari nequeo. Biblioteche nel Regno fra Tre e Cinquecento, org. F. Tateo, M. de Nichilo, D. Canfora, C. Corfiati, D. Defilipis, I. Nuovo. Palazzo Ateneo. Salone degli affreschi.

– 22 février, 9h-11h : Journée Horace I, co-organisée par P. Galand-Hallyn (EPHE) et Jean Vignes (TAM, Paris 7). Nathalie Dauvois (Toulouse), « Lyrisme et philosophie : le modèle horatien dans les commentaires de Landino à Lambin et chez les poètes de la Pléiade », au TAM (Université Paris Diderot-Paris7, Bâtiment des Grands Moulins, 75205 Paris Cedex 13).

– 8-10 mars, Montpellier, La notion de Prudence de Gerson à Gassendi, université de Montpellier.

– 14-15 mars 2008, Vérone : journée d’études n°1 sur La représentation du mariage chez les juristes et les poètes humanistes, Giovanni Rossi et P. Galand-Hallyn, première journée d’un diptyque qui se continuera à Paris IV l’an prochain.

– 27-28 mars 2008, Pau, Université de Pau et des Pays de l’Adour, colloque international L’Aquitaine des littératures médiévales (XIe-XIIIe siècles), org. V. Fasseur.

– 3-4 avril 2008, Paris : Paris, 1553 : audaces et innovations poétiques, Auditorium du Louvre et Paris VII, org. Jean Vignes et Olivier Halévy.

– 15 mai 2008, Paris, Les innovations du vocabulaire latin à la fin du Moyen Âge. Autour du Glossaire du latin philosophique (philosophie, théologie, sciences), Journée d’étude, IRHT, centre Félix- Grat, organisation : Olga Weijers (Constantijn Huygens Instituut, La Haye /IRHT).

– 26 mai, Paris : La Fable d’Orphée d’Ange Politien, Université Paris IV-Sorbonne, table ronde suivie d’un concert par la Compagnia dell’Orpheo, dir. Musicale Francis Biggi (Conservatoire de Genève).

– 28-30 mai 2008, Gand : La place de la cosmographie dans la culture de la Renaissance, org. F. Hallyn, Université de Gand, Centre for History of Science. Voir le site: http://sarton.ugent.be/

– 11-14 juin 2008, Paris, Société Internationale pour l’étude de la Théologie Médiévale, congrès international Réceptions des Pères et de leurs écrits au Moyen Age. Le devenir de la tradition ecclésiale.

– 21 juin, Université de Paris VII, Poétiques de la philologie, org. Sophie Rabau.

– 29 juin-2 juillet, Genga (Sassoferrato, Ancona), Seminario di alta cultura, l’innologia dal mondo antico all’umanesimo.

– 1-5 juillet, Tours : LIe Colloque International d’Etudes Humanistes : « Proportions », org. Sabine Rommevaux, Philippe Vendrix et Vasco Zara, C.E.S.R., Université François Rabelais.

– 2-5 juillet, 29e Congresso internazionale di studi umanistici, Sassoferrato (avec célébration de Pierre Damien à Fonte Avellana).

– 2-5 juillet, Gand : La silve : histoire d’une écriture libérée en Europe, de l’Antiquité au XVIIIe siècle. Koninklijke Academie voor nederlandse Taal-en Letterkunde (Koningstraat 18B-9000 Gent.org. Perrine Galand-Hallyn, Philip Ford, Carlos Lévy (dans le cadre du GDR 2837, «Culture latine de la Renaissance européenne », dir. P. Galand-Hallyn). – 21-24 juillet, Chianciano-Pienza (Siena), Vita pubblica e vita privata nel Rinascimento.

– septembre 2008, Bordeaux : Lire, choisir, écrire : la vulgarisation des savoirs du Moyen Age à la Renaissance, org. Violaine Giacomotto-Charra (Bordeaux III) et Christine Silvi (Paris IV).

– 18-20 septembre, Tours : Extravagances amoureuses. L’amour au-delà de la norme à la Renaissance: écart, dépassement, transgression, org. C. Lastraioli et E. Boillet, C.E.S.R.,
Université François Rabelais.

– 24-27 septembre 2008, Paris, 1108-2008. L’influence et le rayonnement de l’école de Saint-Victor de Paris au Moyen Âge, Colloque international du CNRS pour le neuvième
centenaire de la fondation de Saint-Victor, organisation Patrick Gautier Dalché, Patrice Sicard, Luc Jocqué et Dominique Poirel.

– 28 septembre, Tours : La grande peur de la Syphilis à la Renaissance. Retour aux textes sources médicaux, org. J. Vons et F. Fouassier, C.E.S.R., Université François Rabelais.

– Premier Congrès de la Société d’Études Médio et Néo-Latines (SEMEN-L), 15-17 octobre 2008,Université d’Aix en Provence et Maison Méditerranénne des Sciences de l’Homme, « Le Profane et le Sacré dans la culture latine du Ve siècle au XVIIe siècle », organisé par Marc Deramaix, Michèle Gally et Olivier Pédeflous. Le deuxième congrès est prévu pour octobre 2010 à Amiens (voir rubrique Congrès).

– 27-29 octobre 2008, Gand : Tradition et créativité dans les formes gnomiques en Italie et en France à la Renaissance (XIVe-XVIIe siècles), Université de Gand, org. P. Galand- Hallyn (EPHE et Paris IV, Ecole doctorale européenne sur l’Humanisme, Equipe « Rome et ses Renaissances », Centre G. Budé), G. Ruozzi (Bologne), S. Verhulst (Gand), J. Vignes (Paris VII, TAM) et R. Cardini (Florence).

– 29-31 octobre 2008, Florence, Convegno internazionale di studi, Coluccio Salutati e l’invenzione dell’Umanesimo, Direzione generale per i Beni Librari – Ministero per i Beni e le Attività Culturali, Comitato nazionale per le celebrazioni del VI centenario della morte di Coluccio Salutati, Dipartimento di Studi sul Medioevo e il Rinascimento – Università degli Studi di Firenze, Biblioteca Medicea Laurenziana.

– 4-6 décembre 2008, Florence : Colloque international Le radici umanistiche dell’Europa. 1- La diffusione europea del pensiero del Valla, 2- Lorenzo Valla e la riforma della lingua e della logica, Comitato Nazionale per le celebrazioni del VI centenario della nascita di Lorenzo Valla et Scuola del Dottorato internazionale in Civiltà dell’Umanesimo e del Rinascimento, Università degli Studi di Firenze, org. M. Regoliosi, P. Benigni, G. M. Anselmi, R. Campioni, R. Cardini, D. Coppini, F. Lo Monaco. Voir le site: http://www.centrostudiclassicismo.it/home.htm

– 10 décembre 2008, Paris, IRHT, Les écoles au Moyen Âge. Journées d’études de l’IRHT (1re journée d’études, la seconde ayant lieu en mai 2009).

Colloques 2006

Liste des colloques organisés en 2006 à propos du latin médiéval et du néo-latin.

– 3 mars 2006, Bordeaux : Journée Lire Aristote au Moyen Âge et à la Renaissance : réception du Traité sur la génération et la corruption, Université de Bordeaux III, organisée par J. Ducos et V. Giacomotto-Charra.

– 27-29 mars 2006, Limoges : Colloque La traduction des Anciens en Europe du Quattrocento à la Révolution, Université de Limoges, organisé par C. Lechevalier et L. Pradelle.

– Mai 2006, Verona : Colloque “Il segretario è come un angelo”: trattati, raccolte, epistolari, vite paradigmatiche o come essere un buon segretario nel Rinascimento, organisé par le Gruppo di Studio sul Cinquecento Francese.

– 27-29 mars 2006, Limoges : Traduire les Anciens (Grecs et Latins) en Europe du Quattrocento à la fin du 18e siècle :d’une renaissance à une révolution ?, Université de Limoges, org. C. Lechevalier (Université de Caen) et L. Pradelle (Université de Limoges).

– 6-13 août 2006, Budapest : Congrès International de l’IANLS : Varietas gentium- Communis Latinitas, org. Dr. Gyula Mayer et Prof. Dr. L. Szörényi.

– 4-8 septembre 2006, Oxford (Corpus Christi College): Colloque Erasmus and the Republic of Letters. Rens.: Stephen Ryle. Conference Announcement and Call for Papers: The conference will cover all aspects of Erasmus’ achievement and influence in the fields of education, literature, biblical studies, and theology. Keynote speakers include Lisa Jardine, J.K. McConica, Hilmar M. Pabel, Jane E. Phillips, Erika Rummel, and Mark Vessey. Proposals for papers of 20 or 30 minutes’ duration are invited. Abstracts of c.150 words should be sent by 31 December 2005.

– 22-23 sept. 2006, Paris (Paris IV-Sorbonne) : Colloque Le tyran et sa postérité. Rééflexions sur les figures du pouvoir absolu de l’Antiquité à la Renaissance, organisé par C. Lévy (U. de Paris IV, Equipe « Traditions romaines ») et L. Boulègue (U. de Lille 3, UMR « Savoirs, Textes, Langages »).
Présentation (résumé) : On aurait pu penser que les spécificités propres à la figure grecque du tyran la rendaient inexportable en milieu romain, la res publica ayant déjà son propre repoussoir, le rex. L’installation de la philosophie à Rome, la présence de penseurs comme Polybe ou Panétius allait, dès le second siècle av. J.C., avoir pour conséquence une osmose des catégories grecques et romaines du politique et une intellectualisation plus grande du mos maiorum. Cependant, c’est au Ier siècle av. J.C., et tout particulièrement avec Cicéron, que le tyran fait irruption dans la pensée politique romaine, comme moyen de penser une réalité dont le caractère chaotique apparaissait chaque jour avec plus d’évidence. Si César apparut à Cicéron comme l’incarnation romaine du tyran platonicien, l’habileté d’Auguste aboutit à l’apparition d’un Ianus bifrons, à la fois princeps héritier de l’idéal cicéronien, et tyran pour tous ceux qui vivaient dans la nostalgie de la res publica. La philosophie politique romaine à l’époque impériale se construira donc en fonction des multiples manières de penser la triade: république/prince/tyran. L’analyse diachronique des concepts de principat et de tyrannie, fondée sur l’étude de textes d’inspirations très diverses, devrait permettre une perception plus juste de la dette de Rome à l’égard de la pensée politique grecque et de l’apport spécifiquement romain à la pensée politique occidentale. Le débat sur les figures du prince et du tyran se poursuit dans les traités politiques des humanistes avec, souvent, un souci éthique très fort, du moins jusqu’au début du XVIe siècle. Ces écrits adoptent plusieurs formes et aussi se jouer des limites de tel ou tel genre, et les nombreux traités de cour, qui fleurissent au cours du XVIe siècle, peuvent être considérés comme de nouveaux types de traités politiques. Comment pose-t-on encore la question des trois grands types de régimes politiques et que devient la figure du tyran dans un contexte historique, politique et religieux radicalement différent de celui des sources antiques ?

– 22-23 septembre 2006, Perth : Colloque Humanism and Medicine in the Early Modern Era, Institute of Advanced Studies, University of Western Australia, Perth, oraganisé par Professor Yasmin Haskell and Dr Susan Broomhall.
Présentation : The symposium will explore the complex, and sometimes troubled, relationship between humanism and medicine from the fourteenth through eighteenth centuries. The father of humanism, Francesco Petrarca, famously attacked the medical profession in Against the Doctors (1352). Humanism spoke a new language theoretically a natural, classical Latin, as opposed to the ‘barbaric’ scholastic idiom of the philosophers and the Galenist gobbledygook of the doctors. But the cultures of humanism and medicine inevitably enriched one another: doctors and humanists shared a professional interest in the ancient texts (from Dioscorides to Lucretius), and a vested interest in preserving Latin as a professional argot. Humanism had its own healing pretensions through poetry and moral philosophy. In the sixteenth and seventeenth centuries, doctor and humanist sometimes co-existed in the same person such as Girolamo Fracastoro, Girolamo Cardano, Julius Caesar Scaliger, François Rabelais, and Pierre Petit.
Appel à communication: Papers (30 minutes) should consider various aspects of this road theme, including but not limited to the interface between learned and non-learned medicine, vernacular humanism and medicine, the evolution of the identity of the humanist physician over the early modern era, and the extent to which a consciousness of ‘two cultures’ prevailed in different local and institutional contexts. Please send a 300-word abstract before 1 December 2005 to the conference organisers.

– Sept.-oct. 2006 (proposition de date provisoire), Lyon : Colloque international Commencer et finir, La notion de début et de fin dans les littératures grecque, latine, byzantine et néolatine, organisé par le Centre d’Études et de Recherches sur l’Occident Romain (CEROR, EA 466) et le département de Lettres Classiques de l’Université Jean-Moulin-Lyon III. Organisateurs scientifiques : Christian Nicolas et Bruno Bureau.
Présentation : Prendre en compte la problématique du début et de la fin est une constante de la topique rhétorique : les noms pour désigner ces notions sont multiples, témoignant de la complexité du phénomène d’ouverture et de fermeture d’une oeuvre ou de ses parties. Commencer et finir peut en effet s’appliquer à une oeuvre, voire un ensemble d’oeuvres (recueil), une partie topique d’oeuvre (récit enchâssé, discours, digression, ekphrasis), voire une structure narratologique ou dramatique (notions d’exposition, de dénouement, d’exorde et péroraison etc.), impliquant parfois un débordement de la structure par la matière même de ce qui est dit (analepse, prolepse, dans le cas de prophéties, retours en arrière etc.). Où finit le début, où commence la fin devient alors une question pertinente. Se pose aussi la question de l’autonomie du texte par rapport à des éléments qui l’entourent : insertion de textes dans des recueils et notion même de début et fin de recueil, paratexte (préfaces et postfaces, dédicaces et texte d’envoi, prologues et épilogues) qui compliquent la perception des « vrais » débuts et fins du texte lui-même, quand ils ne l’occultent pas (présence d’un paratexte rapporté, par un éditeur ou un scribe par exemple).
Peut-on enfin retracer une histoire du début et de la fin en littérature de la Grèce archaïque à la Renaissance, quels sont le sens et la portée des évolutions en particulier sur la notion même de texte ou d’oeuvre (pensée du recueil, etc.…) ? La mise en perspective diachronique, comme le changement d’ère culturelle, peuvent conduire à retracer finalement quelques aspects d’une histoire du Texte.

– 23-25 nov. 2006, Clermont-Ferrand : Colloque international Présence du roman grec et latin, organisé par le Centre de recherches André Piganiol et le Centre de Recherches sur les Civilisations Antiques (CRCA) de l’Université de Clermont-Ferrand II. Rens.: Rémy Poignault.
Présentation : Les axes principaux proposés pour ce colloque sont les suivants, sans être exclusifs:
* les formes du genre : rapports avec la satire, l’épopée, le mime, la comédie, la tragédie, les récits de voyage, la fable milésienne, l’élégie érotique alexandrine, l’histoire, la rhétorique, la littérature orales.
* le monde du roman et sa topique
* la réception du roman grec et latin : sa transmission, sa redécouverte, traductions et éditions, son influence sur le roman byzantin, dans la littérature du Moyen Âge jusqu’à nos jours, mais aussi dans la musique, les arts figurés, le cinéma. Dans la tradition de pluridisciplinarité des travaux du Centre de recherches André Piganiol, on attend des contributions de spécialistes venant de différents horizons universitaires.

– 15-16 décembre 2006, Bruxelles (B) : Journées d’études sur les instruments de travail des humanistes Langue, livres, Livre, Musée de la Maison d’Erasme.

Colloques 2004

Liste des colloques organisés à propos du latin médiéval et du néo-latin en 2004.

2004
– 27-29 mai 2004, Bologne : L’Italia dell’Inquisitore. Storia e geografia dell’Italia del Cinquecento nella Descrittione di Leandro Alberti, Dipartimento di Discipline Storiche dell’Università di Bologna, org: Lucio Gambi, Paolo Prodi, Adriano Prosperi, Massimo Donattini.

– 24-26 juin 2004, Arezzo : Leon Battista Albert umanista e scrittore, filologia, esegesi, tradizione, Centro di studi sul classicismo, rens.: info@centrostudiclassicismo.it .

– 27-30 juin 2004, Genga : XV Seminario di alta cultura : la bucolica dall’antichità all’umanesimo.

– 28 juin-3 juillet 2004, Tours : Vie solitaire, vie civile, l’humanisme de Pétrarque à Alberti, colloque international, org. Christian Trottmann et Franck La Brasca.

– 9-10 juillet 2004, Aix : Echanges culturels entre l’Europe centrale et l’Europe occidentale à l’époque humaniste.

– 19-22 juillet 2004, Chianciano-Pienza : Francesco Petrarca : l’opera latina, tradizione e fortuna.

– 3-6 septembre 2004, Cambridge : L’animal sauvage à la Renaissance, Clare College, Colloque de la S.F.D.E.S., resp. Philip Ford.

– 16-17 septembre 2004, Troyes : Nicolas Caussin : rhétorique et spiritualité à l’époque de Louis XIII, colloque international, org. Université de Reims Champagne- Ardenne, CRTMLE (Centre de Recherche sur la Transmission des Modèles Littéraires et Esthétiques). Rens.: Sophie Conte.

– 23-25 septembre 2004, Arezzo : Alberti e la tradizione.

– 25 septembre 2004, Versailles : Apollon, enquête sur un mythe, journée d’études organisée par le château de Versailles et l’Association des Amis de Jean-Pierre Néraudau en mémoire de JeanPierre Néraudau, Salle Marengo du château de Versailles.

– 27-29 septembre 2004 : Petrarca e il Petrarchismo nella letteratura croata, Knijževni Krug Split, Odsjek za talijanistiku Filozofskog fakulteta u Zagrebu, Predsjednik Vlade Republike Hrvatske, Hrvatsko povjerensto za UNESCO. Voir les sites: http://www.unifi.it/eventi/franciscus/VIIcentenario/Convegni et http://www.unifi.it/eventi/franciscus/index.htm.

– 22-24 septembre 2004, Bordeaux : Les paraphrases bibliques aux XVIe et XVIIe siècles, Centre Montaigne, Université Michel de Montaigne-Bordeaux III, org. Véronique Ferrer et Anne Mantero. Rens.

– 27-28 septembre, Madrid : Le sentiment national dans l’Europe méridionale (France, Espagne, Italie) au XVIe et XVIIe siècles, Casa de Velázquez, org. A. Tallon et B. Pellistrandi.

– 30 septembre-1er octobre 2004, Pise : Testi, immagini e filologia nel XVI secolo, journées d’études, Scuola Normale Superiore Pisa, org. Eliana Carrara.

– 30 septembre-2 octobre 2004, Tours (CESR) : Réforme et Contre-Réforme à l’époque de la naissance et de l’affirmation des totalitarismes, org. Chiara Lastraioli et Maria Rosa Chiapparo.

– 1-2 octobre 2004, Chambord: Chasses princières dans l’Europe de la Renaissance, org. Monique Châtenet.
– 6-9 octobre 2004, Bologne : Il Petrarchismo : un modello di poesia per l’Europa, Convegno internazionale di studi, Dipartimento di Italianistica Università di Bologna.

– 8-9 octobre, Peur et littérature du Moyen Age aux Lumières, Université de Paris VIIDenis Diderot, amphi. 24. Pour tout renseignement contacter Pascal Debailly.

– 8-10 octobre 2004, San Miniato : La morte e i suoi riti in Italia tra Medioevo e prima Età moderna, org. Centro Studi sulla Civiltà del Tardo Medioevo, Gian Maria Varanini, Univ. di Verona.

– 9 octobre 2004, Sienne : La parola dipinta. Testo e immagine in Francesco Petrarca, Giornata di studio, Accademia Senese degli Intronati, Sala degli Intronati in Palazzo Patrizi, Via di Città, 75, Siena.

– 14-16 octobre 2004, Calcutta : Petrarca e il Rinascimento, Istituto Italiano di Cultura di New Delhi, Consolato Italiano di Calcutta, Jadavpur University, Centre for Advanced Studies in English, K. P. Basu Memorial Auditorium.

– 18-23 octobre 2004, Mexico : Petrarca y el petrarquismo en Europa y América, Giornate Internazionali – Jornadas Internacionales, Facultad de Filosofía y Letras de la UNAM, Ciudad de México.

– 20-23 octobre 2004, Salamanque : IV congresso internacional de lyra minima, SEMYR.

– 21-23 octobre 2004, Barcelone : Petrarca, la medicina, le scienze, Convegno, Barcellona, Accademia de Buenas Letras, Àrea de Filologia Italiana, Universitat Autònoma de Barcelona.

– 22-23 octobre 2004 : Petrarca v strednej Európe Petrarca nella Mitteleuropa, Convegno internazionale, Nitra, zasadacia miestnost dekanátu FF UKF, Štefánikova 67, l aula della Presidenza della Facoltà di Lettere e Filosofia.

– 4-6 novembre 2004, Madrid : Decir lo verdadero en los siglos XVI-XVII: lengua, estetica, doctrina. Dire le vrai aux XVIe-XVIIe siècles: langue, esthétique, doctrine, Casa de Velázquez, org. Dominique de Courcelles, Jacob Schmutz et Philippe Büttgen.

– 5-6 novembre 2004, Trieste : Una figura nodale nell’insegnamento della letteratura italiana : F. Petrarca.

– 11-13 novembre 2004, Vérone : Il Romanzo a teatro, Università di Verona, Convegno della Società Universitaria di Lingua e Letteratura Francese, org. Franco Piva.

– 18-20 novembre 2004, Ferrare : Olimpia Morata: cultura umanistica e Riforma protestante tra Ferrara e l’Europa, ISR di Ferrara, Convegno organizzato per il Centenario di Olimpia Morata, org. Gigliola Fragnito, Massimo Firpo, Susanna Peyronel Rambaldi.

– 20-21 novembre 2004, Mantoue : Petrarca : forme di poesia – forme di musica. Voir les sites: http://www.unifi.it/eventi/franciscus/VIIcentenario/Convegni et http://www.unifi.it/eventi/franciscus/index.htm .

– 22-23 novembre 2004, Merano : Mondo tedesco in Petrarca. Petrarca nel mondo tedesco. Voir les sites: http://www.unifi.it/eventi/franciscus/VIIcentenario/Convegni et http://www.unifi.it/eventi/franciscus/index.htm .

– 24-27 novembre 2004, Sfax (Tunisie) : Autour de Pétrarque (Les sources de Pétrarque, l’humaniste et le poète ; le pétrarquisme et son évolution), colloque international suivi d’une table ronde « Les Frontières De l’humain », org. Mme Hédia Abdelkéfi, Faculté des lettres et sciences humaines de Sfax, B.P. 553, fax, 3000 Tunisie,

– 28-29 novembre 2004, Messine : Poeti a confronto sulla poesia del Petrarca.

– 29 novembre-3 décembre 2004, Ferrare : Gli Este e l’Alberti : tempo e misura, Istituto di Studi Rinascimentali / Société Internationale Leon Battista Alberti.

– 30 novembre-2 décembre 2004, Ferrare : G. Giraldi Cinthio, Università di Ferrara, org. Paolo Cherchi, M. Tempera, Gianni Venturi.

– 2-3 décembre 2004, Leyde : Laus Petrarchae, 700th anniversary, Université de Leyde, colloque centré sur Pétrarque et son oeuvre ; la première journée sera consacrée aux réactions de ses contemporains, tant ses admirateurs (Giovanni Boccaccio, Giovanni Colonna, Guglielmo da Pastrengo, Dionigi da Borgo San Sepolcro, Giovanni Conversino da Ravenna, Lombardo della Seta, John of Jenstein) que ses ennemis (les scholastiques de l’école de Messine, les Aristotéliciens de la cour papale d’Avignon, ceux de Venise qui l’attaquèrent durant la fin de sa vie). La seconde journée s’intéressera aux réactions des lecteurs des XVe et XVIe siècles, humanistes (Bracciolini, Manetti, Gaguin), mais également religieux (cercle de la devotio moderna), physiciens (Cardan) ou défenseurs de la Réforme (Ulrich von Hutten).

– 16-18 décembre 2004, Florence : Alberti e la cultura del Quattrocento.

Colloques 2001

Liste des colloques organisés à propos du latin médiéval et du néo-latin en 2001.

– juin 2001, Montpellier. Charles Quint face aux Réformes, org. Centre d’Histoire des Réformes et du Protestantisme.

– 12-13 septembre 2001, Le Puy-en-Velay (F). Médecine et médecins au xvie siècle.

– 27-29 septembre 2001, Genève. Les Etudes sur la Renaissance aujourd’hui : actualité et perspectives d’avenir (nouveaux champs, nouvelles problématiques, nouvelles méthodes), org. F.I.S.I.E.R., rens. A. Redondo, Univ. de Paris III-Sorbonne Nouvelle, Etudes ibériques et latinoaméricaines.

– 19-20 octobre 2001, Beaulieu-sur-Mer (F). Tradition classique et modernité. XIIe Colloque de la Villa grecque Kérylos, org. Institut de France-Fondation Théodore
Reinach.

– 26-27 octobre 2001, Mantova (I). Il latino nell’età dell’Umanesimo, org. Accademia Nazionale Virgiliana.

– 3-5 décembre 2001, Paris. Les premiers siècles de la République européenne des Lettres (1368-1638), org. M. Fumaroli (Collège de France), E. Bonnefous (Fondation Singer-Polignac).