Fabrique du scandale et rivalités mémorielles en France et en Europe (1550-1697)

Violaine Giacomotto-Charra a le plaisir de vous annoncer la parution du 2e volume de la collection « Savoirs humanistes », sur la plateforme des presses universitaires aquitaines en ligne, Un@ éditions, un bel ouvrage dirigé par Blandine Perona, Isabelle Moreau et Enrica Zanin et intitulé Fabrique du scandale et rivalités mémorielles en France et en Europe (1550-1697).

En voici le résumé:

« En 1550, la notion théologique de « scandale » est mise en avant par le traité Des scandales de Calvin. Le réformateur invite ses coreligionnaires à ne pas avoir peur du scandale, à ne pas se préoccuper de la fama. Le présent ouvrage montre, à travers l’étude de cette notion, combien les conflits confessionnels de cette époque sont en effet une bataille de réputation et deviennent même une bataille de la mémoire, non sans conséquence sur l’écriture de l’histoire. Réformés et catholiques essaient d’imposer leur récit.

Le scandale est une arme polémique essentielle dans les deux camps, au centre d’une guerre de libelles qui fait advenir un « espace public » déchiré. À une fabrique théologique du scandale, succède alors une fabrique juridique du scandale qui permet progressivement au pouvoir monarchique de reprendre la maîtrise de cet espace public. Ce livre analyse ainsi la genèse du scandale dans son sens moderne, à savoir un événement construit par un récit « médiatique » et instrumentalisé politiquement qui met en crise les normes et valeurs fondamentales d’une société, parce qu’il rend compte d’actes ou de propos qui les transgressent ».

Selon le principe de la collection, l’ouvrage est en accès libre (lecture et téléchargement) et sa bibliographie déjà traitée en zotéro. Vous le trouverez à l’adresse suivante :

Fabrique du scandale et rivalités mémorielles en France et en Europe (1550-1697)


Le prochain volume est annoncé, il s’agira d’une monographie que Dominique Fratani a tirée de son inédit d’HDR sur la correspondance de Bernado Tasso : Virtù et Servitù : Bernardo Tasso ou les tribulations d’un humaniste du XVIe siècle.

Summary in English

In 1550, the theological notion of “scandal” was put forward in Calvin’s treatise Concerning Scandals. The reformer invited his coreligionists not to be afraid of scandal and not to concern themselves with fama. Focusing on the notion of scandal, the present study demonstrates the role of reputation in interdenominational conflicts. The Protestant-Catholic conflicts become a battle of conflicting memories. As Catholics and Protestants fight to impose their own narratives, it impacts the writing of history. Scandal, thus, is crucial on both sides; it constitutes a polemical tool in a war fought with the pen and the press where libels are tearing apart the nascent ‘public space’. Following its theological making, the legal making of scandal then gradually allows the monarchy to regain control of its torn ‘public space’. This book thus analyses the emerging of scandal in its modern understanding: an event constructed as a narrative through media coverage for political purposes, which brings into crisis the common basic standards and values of a society due to the transgressive nature of the acts or words it accounts for.

Le nu dans la littérature de la Renaissance

La SEMEN-L a le plaisir de vous faire connaître la parution de : Le nu dans la littérature de la Renaissance, un ouvrage collectif sous la direction d’Émilie Séris, paru aux Presses Universitaires François-Rabelais, dans la collection « Renaissance ». Il est issu d’un colloque tenu à la Sorbonne du 22 au 24 novembre 2018.

Lien vers le site des PUFR.

Le nu a-t-il eu à la Renaissance le même succès dans la littérature que dans les arts ? Ce livre propose une première synthèse sur le sujet en identifiant une variété de nus dans les textes de la Renaissance et en analysant leurs modèles, leurs significations et leurs procédés d’écriture.

Retravaillant les exemples antiques et médiévaux, la littérature de la Renaissance a développé les fonctions comique et érotique du nu. En effet, dans la suite de la tradition médiévale, la dérision du corps s’exprime dans la nouvelle en langue italienne, dans l’épigramme latine, mais aussi parfois dans l’élégie ou dans les récits des grandes découvertes, mettant à nu la condition humaine. Toutefois, si le nu alimente à la Renaissance la satire des mœurs, il n’en continue pas moins de célébrer l’amour et la fécondité : littérature et arts perpétuent la fonction érotique du nu archaïque en l’adaptant aux cadres du mariage chrétien. Enfin, il apparaît que les nouvelles théorisations humanistes du corps, qui ont bouleversé sa figuration en art, ont aussi modifié les codes de sa description littéraire : les recherches sur la symétrie du corps humain, sur l’anatomie ou sur le mouvement n’ont pas manqué non plus d’influencer le nu dans la littérature de la Renaissance.

Encart de présentation et bon de commande

Sommaire

INTRODUCTION

PARTIE I – MODELES FIGURÉS, MODELES LITTÉRAIRES

Chapitre I – Histoires de nus et de nudité. Sur quelques anecdotes antiques. Valérie Naas

Chapitre II – Les nus sur la mégalographie dionysiaque de la villa des Mystères (Pompéi). Gilles Sauron

Chapitre III – Venus pudica. Portrait féminin et nudité dans la Rome impériale. Emmanuelle Rosso

Chapitre IV – Tableaux et statues de nus dans quelques textes grecs de l’époque impériale. Francesca Mestre.

Chapitre V – Le corps usé des vieilles femmes dans la littérature médiévale. Julien Maudoux.

PARTIE II – MISERE ET DIGNITÉ DE L’HOMME

Chapitre I – Les nudités dans le Décaméron de Boccace. Évrard Delbey

Chapitre II – Il nudo epigrammatico nella poesia umanistica. Donatella Coppini

Chapitre III – La comédie de la nudité dans les Amours de Conrad Celtis. Nicolas Casellato

Chapitre IV – La nudité animale. Identités renaissantes. Guillaume Cassegrain

Chapitre V – Primitivisme et nudité. L’homme demi-nu aux origines de la civilisation. Susanna Gambino Longo

PARTIE III – ÉROS, PAN OU HYMÉNÉE?

Chapitre I – Il nudo tra ethos familiare ad eros coniugale nella poesia di Giovanni Pontano. Giuseppe Germano

Chapitre II – Nuda agitans choros… Valeurs du nu féminin chez Garcilaso de la Vega. Roland Béhar

Chapitre III – La nudité de Suzanne dans une tragicomédie de Charles Godran. John Nassichuk

Chapitre IV – Symbolique érotique et gestuelle. Le topos de la femme au bras levé. Nadeije Laneyrie-Dagen

Chapitre V – Sommeil et nudité. Virginie Leroux

PARTIE IV – LA FABRIQUE DU NU

Chapitre I – Les théories artistiques de Leon Battista Alberti dans l’oeuvre de Cristoforo Landino. Thomas Baier

Chapitre II – Il corpo di Adone nel De hortis Hesperidum di Giovanni Pontano. Antonietta Iacono

Chapitre III – Nude e crude. Le nu féminin dans le Roland furieux. Gabriele Bucchi

Chapitre IV – Portraits de nus dans la poésie de la Pléiade (Ronsard et Baïf). Anne-Pascale Pouey-Mounou

Chapitre V – « Couvrez ce sein… » . Clément Marot et les blasons impudiques. Julien Goeury

Agrippa d’Aubigné, Œuvre. Tome VIII – Poésies politiques, satiriques, Poemata, Poésies de Constant d’Aubigné

Agrippa d’Aubigné, Œuvres sous la direction de Jean-Raymond Fanlo, Marie-Madeleine Fragonard et Gilbert Schrenck. Tome VIII – Poésies politiques, satiriques, Poemata, Poésies de Constant d’Aubigné, Édition de Jean-Louis Charlet, Béatrice Charlet-Mesdjian et Jean-Raymond Fanlo, Paris, Classiques Garnier, coll. « Textes de la Renaissance », paru le 19 janvier 2022.

Lien vers le site de l’éditeur

  • Résumé: Ce tome contient la première édition critique de la poésie politique, satirique et ludique d’Agrippa d’Aubigné, ainsi que de la poésie latine, avec traduction. Des inédits sont publiés, de fausses attributions sont réfutées. Des pans méconnus ou ignorés d’une œuvre poétique majeure se révèlent.
  • This volume contains the first critical edition of Agrippa d’Aubigné’s political, satirical, and ludic poetry, as well as his Latin poetry with translations. Unpublished works are included; false attributions are refuted. Unknown or ignored quarters of a major poetic oeuvre are revealed.

Autres informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-12147-3
  • ISSN: 1262-2842
  • DOI: 10.48611/isbn.978-2-406-12149-7
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 19/01/2022
  • Langue: Français
  • Mots-clés: Poésie de la Renaissance, épigrammes latines, littérature polémique, littérature facétieuse, satire, latin macaronique

Parutions récentes (bulletin de décembre 2021)

I - Textes

Artus de Bretagne, éd. C. Ferlampin-Acher, coll. « Classiques français du Moyen Âge » 105, Paris, Champion, 2021, 662 p.
– BARBARO Francesco, De re uxoria, éd. C. Griggio, C. Kravina, coll. « Istituto nazionale di studi sul Rinascimento. Studi e testi » 53, Firenze, Olschki, 2021, XIV-390 p.

– BAUMGARTEN Alexander Gottlieb, « Initia philosophiæ practicæ primæ acroamatice »/ Elements of first practical philosophy, a critical translation with Kant’s « Reflections on moral philosophy », éd., trad. C.D. Fugate, J. Hymers, London, Bloomsbury academic, 2020, XII-374 p. – BIONDO Flavio, Roma instaurata 1, éd. F. della Schiava, coll. « Edizione nazionale delle opere di Biondo Flavio » 7, Roma, Istituto Storico Italiano per il Medio Evo, 2020, 164 p.
– BUCHANAN George, Tragédies sacrées humanistes, vol I. Baptistes siue Calumnia et Iephthes siue Votum, éd. C. Ferradou, coll. « Bibliothèque du théâtre français » 78, Paris, Classiques Garnier, 2021, 422 p.
– CALVIN Jean, « Articuli a Facultate sacræ theologiæ Parisiensi determinati super materiis fidei nostræ hodie controversis ». Les Articles de la sacree faculté de theologie de Paris concernans nostre foy et religion chrestienne, et forme de prescher, éd. O. Labarthe, sér. « Scriptia didactica et polemica » VII, Genève, Droz, 2021, 352 p.
– CARDAN Jérôme, Traité des Songes. « De Somniis », éd. J.-Y. Boriaud, coll. « Les Classiques de l’Humanisme » 57, Paris, Les Belles Lettres, 2021, 955 p.
– CARDANO Girolamo, Sulla consolazione, trad. M. Baldi, coll. « Hyperchen » 7, Firenze, Olschki, 2021, XVI-194 p. (voir : De Consolatione, éd. M. Baldi, rev. E. Tonello, coll. « Hyperchen » 6, Firenze, Olschki, 2019, vi-284 p.).
– [La] Chanson de saint Alexis (Essai d’édition critique de la version primitive avec apparat synoptique de tous les témoins), éd. F. Zufferey, coll. « Société des Anciens Textes Français » 116, Paris, Paillart, 2020, 654 p.
– BARTHOLOMÆUS ANGLICUS (Barthélemy l’Anglais), Le XVIe livre des pierres, des couleurs et des métaux. Traduction du livre XVI du « De proprietatibus rerum » de Bartholomæus Anglicus, trad. J. Corbechon, éd.
F. Fery-Hue, préf. J. Ducos, F. Fery-Hue, coll. « Classiques français du Moyen Âge » 195, Paris, Champion, 2021, 358 p.
– COURCY Jean de, La Bouquechardière, Tome VI. Philippe II et Alexandre le Grand, éd. C. Gaullier-Bougassas, coll. « Recherches sur les Réceptions de l’Antiquité » 1.6, Turnhout, Brepols, 2021, 438 p.
– DAMIEN Pierre, Le livre de Gomorrhe, éd. J.-F. Cottier, Paris, Le Cerf, 2021, 264 p.
– [La] Deuxième continuation du conte du Graal, éds. F. Gingras, M.-L. Ollier, coll. « Classiques Moyen Âge », Paris, Champion, 2021, 960 p.
Epigrammata Bobiensia-Épigrammes de Bobbio, éd. É. Wolff, coll. « Archives », Dijon, Université de Dijon, 2020, 174 p.
– FERNEL Jean, Des Causes cachées des choses. « De abditis rerum causis », éd. J. Céard, coll. « Les Classiques de l’Humanisme » 56, Paris, Les Belles Lettres, 2021, L-680 p.
– GARIN DE MONGLANE, Chanson de geste du XIIIe siècle, éd. crit. B. Guidot, coll. « Classiques français du Moyen Âge » 194, Paris, Champion, 2021, 1218 p.
– GATTUS (Gatti) Ioannes, Notata, seu Tractatus qui erat fons Libri III Operis Bessarionis « In Calumniatorem Platonis adversus Georgium Trapezuntium », éd. J. Monfasani, coll. « Corpus Christianorum Series Græca » 94, Turnhout, Brepols, 2021, LXIV-185 p.
– GIACOMO DA VITERBO, Sermones. I cinque sermoni su san Luigi re, « quasi ymago Dei in terris », éd. G.P. Tavolaro, coll. « Per Verba. Testi mediolatini con traduzione » 36, Firenze, Sismel-Il Galluzzo, 2021, XCIV-104 p.
– [Le] Gracial d’Adgar. Miracles de la Vierge. « Dulce chose est de Deu cunter », éds. J.-L. Benoît, J. Root, coll. « Textes vernaculaires du Moyen Age » 27, Turnhout, Brepols, 2021, 424 p.
– GUILLELMI DE MORBECA (Moerbecke), Geomantia I-IV, 4, éd. E. RUBINO, coll. « Corpus Philosophorum Medii Ævi. Testi e Studi » 26, Firenze, Sismel-IL Galluzzo, 2021, CX-154 p.
– L’HOSPITAL Michel de, Carmina, Livre V, dir. P. Galand-Willemen, L. Petris, C. Guerra, éd. trad. D. Amherdt, L. Chappuis Sandoz, P. Galand-Willemen, L. Petris, R. Stawarz-Luginbühl, coll. « Travaux d’Humanisme et Renaissance » DCXX, Genève, Droz, 2021, 376 p.
– « Lucca » Summa on Rhetoric. The Earliest Italian Ciceronian Treatise in the Middle Ages, éd. K.M. Fredborg, coll. « Edizione Nazionale dei Testi Mediolatini d’Italia » 58, Firenze, Sismel-Il Galluzzo, 2021, 130 p.
– MARGUERITE DE NAVARRE, OEuvres complètes, Tome XIII. Les Tombeaux, éd. R. Cooper, coll. « Textes littéraires de la Renaissance » 25, Paris, Champion, 2021, 864 p.
– MORE Henry, « Enchiridion Metaphysicum ». Manuel de métaphysique ou une dissertation courte et claire sur les substances incorporelles, éd., trad. F. Monnoyeur, Paris, Les Belles Lettres, 2020, XLIV-340 p.
– [La] Mort le roi Artu, Roman du XIIIe siècle, éds. J. Frappier, P. Moran, coll. « Texte courant » 14, Genève, Droz, 2021, 712 p.
– Opera omnia, V, 2. Versiones latinæ mysticorum (Gerardus Magnus, Henricus Viersen Anthonius, Ioannis Rusbrochius, Godefridus Wevel), éds. R. Hofman, M. Van Den Berg, G. De Baere, coll. « Corpus Christianorum. Continuatio Mediævalis » 172A, Turnhout, Brepols, 2021, 400 p.
– [La] Queste 12599. Quête tristanienne insérée dans le ms. BnF fr. 12599, éd. D. de Carné, coll. « Classiques français du Moyen Âge » 193, Paris, Champion, 2021, 598 p.
– RADULPHUS BRITO (Raoul le Breton), Questiones super Librum Ethicorum Aristotelis, éd. I. Costa, coll. « Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis » 294, Turnhout, Brepols, 2021, 900 p.
– RICHARD OF SAINT-VICTOR, « On the Trinity ». Prologue and six Books, éd. A. Rydstrøm-Poulsen, coll. « Brepols Library of Christian Sources » 4, Turnhout, Brepols, 2021, 304 p.
– SAINTE-MARTHE Scévole de, OEuvres complètes, VII. Correspondance, éd. J. Brunel, coll. « Textes Littéraires Français » DCLVII, Genève, Droz, 2021, 960 p.
– SCHOTT Gaspar, La physique curieuse. Livre X « Merveilles des animaux aquatiques »-Dissertation physiologique sur l’Échénéis ou Rémora, éds. I. Jouteur, trad. M. Gazeau, coll. « Chartæ neolatinæ », Neuville-sur-Saône, Chemins de Traverse, 2020, 136 p.
– THABIT IBN QURRA, « On Talismans ». Ps.-Ptolemy « On Images » 1-9. « Liber prestigiorum Thebidis » of Adelard of Bath, éds. G. Bohak, C. Burnett, coll. « Micrologus Library », Firenze, Sismel-Il Galluzzo, 2021, XII-298 p. – VIVES, Joan Lluís, The « Satellitium siue Symbola », éd. crit. J. Tello Brugal, Humanistica Lovaniensia, 69 1-2 (2020), p. 35-114.

À paraître
– ALIGHIERI Dante, Correspondance, Tome I. Lettres I-IV, éd. B. Grévin, « Les Classiques de l’Humanisme » 58, Paris, Les Belles Lettres, 2021, 650 p., à paraître nov. 2021.

II - Études

– AMMANN A., Josephus Frobenianus. Editions- und Rezeptionsgeschichte des Flavius Iosephus im Basler Humanismus, coll. « Schweizerische Beiträge zur Altertumswissenschaft » 51, Basel, Schwabe, 2020, 282 p.
– Antichità in giardino, giardini nell’antichità. Studi sulla collezione Giusti a Verona e sulla tradizione delle raccolte di antichità in giardino, dir. A. Buonopane, M. Pilutti Namer, L. Sperti, Roma, Giorgio Bretschneider, 2020, 184 p.
– ARNOULD J., Giordano Bruno, Paris, Albin Michel, 2021, 176 p.
– Ars Antiqua, Music and Culture in Europe c. 1150-1330, dir. G. Bevilacqua, T.B. Payne, coll. « Speculum musicæ » 40, Turnhout, Brepols, 2021, XVIII-318 p.
– Ascèse et ascétisme de l’Antiquité tardive à la Renaissance. Traditions et remises en causes, dir. L. Boulègue, C. Veyrard-Cosme, M.J.L. Perrin, coll. « Rencontres. Lectures de la Renaissance latine » 14, Paris, Classiques Garnier, 2021, 412 p.
– Aspetti della fortuna dell’antico nella cultura europea. Atti della sedicezima giornata di studi (Sestri Levante, 15 marzo 2019), dir. S. Audano, G. Cipriani, coll. « Echo » 31, Foggia-Campobasso, Il Castello, 2020, 172 p.
– BIERITZ C.-F., Die lateinische Poesie des Louis Petremol. Manierismus und Diodor-Rezeption im französischen Humanismus, coll. « Quellen und Untersuchungen zur lateinischen Philologie des Mittelalters » 25, Stuttgart, Anton Hiersemann, 2021, VIII-697 p.
– Bodies and Maps. Early Modern Personifications of the Continents, dir. M. Cline Horowitz, L. Arizzoli, coll. « Intersections » 73, Leiden, Brill, 2020, 401 p.
– Books of Knowledge in Late Medieval Europe. Circulation and Reception of Popular Texts, dir. P. Cermanova, V. Zurek, coll. « Utrecht Studies in Medieval Literacy » 52, Turnhout, Brepols, 2021, XIV-376 p.
– BOYER A., Les d’Houry. Une dynastie de libraires-imprimeurs parisiens, éditeurs de l’Almanach royal et d’ouvrages médicaux (1649-1790), coll. « Histoire et civilisation du livre » 40, Genève, Droz, 2021, 552 p.
– CAPIROSSI A., La ricezione di Seneca tragico tra Quattrocento e Cinquecento, coll. « Premio Ricerca Città di Firenze », Firenze, Firenze University Press, 2020, 534 p.
– CARDINALI G., Gabriele Faerno filologo gourmand. Con un’appendice delle sue lettere a Piero Vettori, nove suoi nuovi postillati e un inedito a stampa, coll. « Cahiers d’Humanisme et Renaissance » 172, Genève, Droz, 2021, 200 p.
– CAROTTI L., Astri, fortuna, libero arbitrio. Discussioni tra ‘400 e ‘600, coll. « Quaderni di Rinascimento » 54, Firenze, Olschki, 2021, XIV-114 p.
– CASALINI C., PAVUR C., Joseph de Jouvancy, S.J. The way to learn and the way to teach, Boston, Institute for Advanced Jesuit Studies, 2020, IV-270 p.
– CÉARD J., L’Univers obscur du corps. Représentation et gouvernement des corps à la Renaissance, coll. « Essais » 30, Paris, Les Belles Lettres, 2021, 128 p.
– Centres and Peripheries in the History of Philosophical Thought. Essays in Honour of Loris Sturlese, dir. N. Bray, D. di Segni, F. Retucci, E. Rubino, coll. « Rencontres de Philosophie Médiévale » 24, Turnhout, Brepols, 2021, XLII-319 p.
– CHARTIER R., Éditer et traduire. Mobilité et matérialité des textes (XVIe-XVIIIe siècles), coll. « Hautes Études », Paris, EHESS-Gallimard-Seuil, 2021, 300 p.
– COSTE F., Gouverner par les livres. Les Légendes dorées et la formation de la société chrétienne (XIIIe-XVe siècles), coll. « Bibliothèque d’histoire culturelle du Moyen Âge » 20, Turnhout, Brepols, 2021, 335 p.
– CULLIÈRE A., Aspects de la comédie sacrée à la Renaissance. Les traductions d’Antoine Tiron (1564), coll. « Textes de la Renaissance » 230, Classiques Garnier, 2020, 235 p. ( = Macropedius, Iosephus, 1544, et Gnapheus, Acolastus, 1529).
– D’IMPERIO F.S., Bibliotheca Gregorii Magni Manuscripta. Censimento dei manoscritti di Gregorio Magno e della sua fortuna, 4. Milano-Paris, coll. « Biblioteche e archivi » 40, Firenze, Sismel-Il Galluzzo, 2021, XX-180 p.
– DAUVOIS N., Pour une autre poétique. Horace renaissant, coll. « Travaux d’Humanisme et Renaissance » DCXVI, Genève, Droz, 2021, 248 p.
– De la treille au poème. Culture(s) et usages de la vigne et du vin à la Renaissance, dir. V. Giacomotto-Charra et J. Vons, Pessac, Presses de la MSHA, 2020, 288 p.
– DENOËL C., SIRI F., France et Angleterre : manuscrits médiévaux entre 700 et 1200, coll. « Bibliologia » 57, Turnhout, Brepols, 2020, 448 p.
– Dictionnaire des imprimeurs, libraires et gens du livre en Basse-Normandie, 1701-1789, dir. A.-R. Girard, I. Maxted, J.-D. Mellot, coll. « Histoire et civilisation du livre » 37, Genève, Droz, 2020, 800 p.
– [The] Dionysian Traditions. 24th Annual Colloquium of the S.I.E.P.M., Sept. 9-11, 2019, Varna, Bulgaria, dir. G. Kapriev, coll. « Rencontres de Philosophie Médiévale » 23, Turnhout, Brepols, 2021, XX-392 p.
– [Le] Discours mystique entre Moyen Âge et première modernité, Tome 3. L’institution à l’épreuve, dir. V. Ferrer, M.-C. Gomez-Géraud, J.-R. Valette, coll. « Mystica » 16, Paris, Champion, 2021, 698 p.
– Disease and Disability in Medieval and Early Modern Art and Literature, dir. R.F. Canalis, M. Ciavolella, coll. « Cursor Mundi » 38, Turnhout, Brepols, 2021, 379 p.
– DOLBEAU F., Rathier de Vérone. Lecteur, remanieur et centonisateur, coll. « MEDIevi » 29, Firenze, Sismel-Il Galluzzo, 2021, VIII-510 p.
– DRECHSLER S., Illuminated Manuscript Productionin Medieval Iceland. Literary and Artistic Activities of the Monastery at Helgafell in the Fourteenth Century, coll. « Manuscripta Publications in Manuscript Research », Turnhout, Brepols, 2021, 275 p.
– DUFOSSÉ C., Les Théories de la vision dans les mondes grec et latin du IV au XIIe siècle. Entre permanence et renouveau, coll. « Sciences technique » 22, Paris, Champion, 2021, 606 p.
– Early Modern Disputations and Dissertations in an Interdisciplinary and European Context, dir. M. Friedenthal, H. Marti, R. Seidel, coll. « Intersections » 71, Leiden, Brill, 2020, 892 p.
– Emerging Naturalism. Contexts and Narratives in European Sculpture 1140-1220, dir. G. Boto Varela, J. McNeill, M. Serrano, Turnhout, Brepols, 2020, 436 p.
– [L’]Épaisseur du temps. Mélanges offerts à Jacques Dalarun, dir. S. Field, M. Guida, D. Poirel, Turnhout, Brepols, 2021, 725 p.
– Existe-t-il une mystique au Moyen Âge ? Actes du colloque international, organisé par l’Institut d’Études Médiévales et tenu à l’Institut Catholique de Paris les 30 nov. et 1er déc. 2017, dir. D. Poirel, Turnhout, Brepols, 2021, 206 p.
– FASSEUR V., Paradoxes du lettré. Le clerc-poète et son lecteur laïc à l’épreuve des polémiques intellectuelles (XIIIe siècle), coll. « Publications Romanes et Françaises » CCLXXVII, Genève, Droz, 2021, 767 p.
– FONTAINE M., Vincentius Opsopäus. How to drink : a classical guide to the art of imbibing, coll. « Ancient wisdom for modern readers », Princeton, Princeton University Press, 2020, XXX-285 p.
– Fontevraud et ses prieurés. Études d’histoire, histoire de l’art et archéologie, dir. C. Andrault-Schmitt, P. Bouvard, C. Treffort, coll. « Histoire », Limoges, Presses universitaires de Limoges, 2021, 302 p.
– FORGÁCS R., Latin and Music in the early modern era : education, theory, composition, performance and reception, coll. « Brill research perspectives », Leiden-Boston, Brill, 2021, 102 p.
– FOURCADE S., La Noblesse à la conquête du livre. France, v. 1300-v. 1530, coll. « Études d’Histoire médiévale » 17, Paris, Champion, 2021, 718 p.
– Framing classical reception studies : different perspectives on a developing field, dir. M. Pourcq, N. Haan, D. Rijser, coll. « Metaforms. Studies in the reception of classical antiquity » 19, Leiden-Boston, Brill, 2020, IX-298 p.
– FREUND S., MINDT N., Übersetzen aus dem Lateinischen als Forschungsfeld. Aufgaben, Fragen, Konzepte, Tübingen, Narr Francke Attempto, 2020, 320 p.
– GALDERISI C., La Rumeur des distances traversées. Transferts culturels, traductions et translations entre Moyen Âge et Modernité, coll. « Bibliothèque de Transmédie » 9, Turnhout, Brepols, 2021, 603 p.
– GALONNIER A., avec le concours d’A. Lamy, La tradition du néoplatonisme latin au Moyen Age et à la Renaissance, coll. « Philosophes Médiévaux », Leuven, Peeters, 2020, 378 p.
– GAMBERINI R., Bibliotheca Scriptorum Latinorum Medii Recentiorisque Ævi (BISLAM), II. Nuove Acquisizioni 2, coll. « Bibliotheca Scriptorum Latinorum Medii Recentiorisque Ævi » 2. 2, Firenze, Sismel-Il Galluzzo, 2021, LXXX-122 p.
– Games and Visual Culture in the Middle Ages and the Renaissance, dir. V. Kopp, E. Lapina, coll. « Studies in the History of Daily Life (800-1600) » 8, Turnhout, Brepols, 2020, 356 p.
– Gateways to the Book. Frontispieces and Title Pages in Early Modern Europe, dir. G. Bertram, N. Büttner, C. Zittel, coll. « Intersections » 76, Leiden, Brill, 2021, 589 p.
– GIACOMOTTO-CHARRA V., La philosophie naturelle en langue française. des premiers textes à l’oeuvre de Scipion Dupleix, coll. « Travaux d’humanisme et Renaissance », Droz, 2020, 599 p.
– GIACOMOTTO-CHARRA V., NONY S., La Terre plate. Généalogie d’une idée fausse, Paris, Les Belles Lettres, 2021, 280 p.
– GIOANNI S., Gouverner le monde par l’écrit : l’autorité pontificale en Dalmatie de l’Antiquité tardive à la réforme « grégorienne », coll. « Bibliothèque des Écoles Françaises d’Athènes et de Rome » 386, Roma, École française de Rome, 2020, 395 p.
– Giordano Bruno, Law, Philosophy, and Theology in the Early Modern Era, dir. M. Traversino di Cristo, coll. « Travaux du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance » 7, Paris, Classiques Garnier, 2021, 478 p.
– GRAFTON A., Commerce with the classics : ancient books and Renaissance readers, coll. « Jerome lectures » 20, Ann Arbor, The University of Michigan Press, 2020, IX-237 p.
– [Les] « Hieroglyphica » d’Horapollon. De l’Égypte antique à l’Europe moderne. Histoire, fiction et réappropriation, dir. J.-L. Fournet, coll. « Studia papyrologica et ægyptiaca Parisina », 2, Paris, Association des Amis du Centre d’Histoire et Civilisation de Byzance (ACHCByz), 2021, 276 p.
– « Hieroglyphica ». Cléopâtre et l’Égypte : entre France et Italie à la Renaissance, dir. R. Gorris Camos, coll. « Renaissance. Emblématique », Tours, Presses universitaires François-Rabelais, 2021, 454 p.
– HOLTZ G., Paganisme et Humanisme. La Renaissance française au miroir de la «Vie d’Apollonius de Tyane », coll. « Travaux d’Humanisme et Renaissance » DCXIV, Genève, Droz, 2021, 376 p.
– HORSTER C., PADE M, Cultural encounter and identity in the Neo-Latin world, coll. « Analecta romana instituti danici. Supplementa » 54, Roma, Quasar, 2020, 262 p.
– HUCHON M., Nostradamus, coll. « NRF Biographies », Paris, Gallimard, 2021, 368 p.
– KECSKEMÉTI J., La « Paideia » grecque. Son parcours jusqu’à la Renaissance par l’entremise de juifs héllénisés et des Pères grecs de l’Église, Paris, Honoré Champion, 2020, 256 p.
– L’oeuvre de Pierre Courcelle : héritage et débats, dir. L. Ciccolini, O. Vassilieva-Codognet, V. Zarini, coll. « Recherches augustiniennes et patristiques » 39, Turnhout, Brepols, 2021, 176 p.
– LABÈRE N., Gastrono(r)mie, Naissance de la littérature gastronomique, coll. « Bibliothèque du XVe siècle, 88 », Paris, Champion, 2021, 392 p.
– La Science prise aux mots. Enquête sur le lexique scientifique de la Renaissance, dir. V. Giacomotto-Charra et M. Marrache-Gouraud, « Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance européenne » 115, Paris, Classiques Garnier, 2021, 460 p.
– Landscape and the Visual Hermeneutics of Place, 1500-1700, dir. K.A.E. Enenkel, W. Melion, coll. « Intersections » 75, Leiden, Brill, 2020, 571 p.
– LAURENS P., Le Sentiment de la langue. Voyage à travers le pays latin, coll. « Essais » 33, Paris, Les Belles Lettres, 2021, 356 p.
– LE GUILLOU Y., Topographie d’une bibliothèque. Le portrait par ses livres d’un juriste dans la société parisienne du XVIIe siècle, préf. R. Descimon, coll. « Histoire et civilisation du livre » 39, Genève, Droz, 2020, 1160 p.
– Leon Battista Alberti-« Intercenales » : eine neulateinische Kurzprosasammlung zwischen Antike und Moderne, dir. H. Wulfram, M. Baltas, K. Gerhold, coll. « Studia Albertiana Vindobonensia » 1, Stuttgart, Franz Steiner, 2021, 350 p.
– [Les] Émotions au Moyen Âge : un objet littéraire, dir. M. Guéret-Laferté, D. Lechat, L. Mathey-Maille, V. Fasseur, coll. « Les colloques de la société de langues et littératures médiévales d’Oc et d’Oïl » 23, Genève, Droz, 2021, 273 p.
– LESTRINGANT F., Sous la leçon des vents. Le monde d’André Thevet, cosmographe de la Renaissance, coll. « Géographies du monde » 28, Paris, Classiques Garnier, 2021, 642 p.
– Life at Saint Victor : the « Liber Ordinis », the « Life of William of Æbelholt », and a selection of works of Hugh, Richard, and Odo of Saint Victor, and other authors, dir. F. Van Liere, J. Mousseau, coll. « Victorine Texts in Translation » 9, Turnhout, Brepols, 2021, 488 p.
– « Litteræ recentissimæ » : Formen und Funktionen neulateinischer Literatur vom 19. Jahrhundert bis zur Gegenwart. Beiträge vom internationalen Symposium am 9. und 10. November 2017 an der Bergischen Universität Wuppertal, dir. S. Weise, coll. « Comparanda » 18, Innsbruck, Innsbruck University Press, 2020, 325 p.
– « Lux Philologiae ». L’essor de la philologie au XVIIIe siècle, dir. J.-F. Courouau, E. Dieu, C. Bonnet, coll. « Bibliothèque des Lumières » 97, Genève, Droz, 2021, 336 p.
– LYSTOPAD I., Un platonisme original au XIIe siècle. Métaphysique pluraliste et théologie trinitaire dans le « De unitate et pluralitate creaturarum » d’Achard de Saint-Victor, coll. « Bibliotheca Victorina » 28, Turnhout, Brepols, 2021 442 p.
– [Le] Manuscrit franciscain retrouvé. Colloque international des 20-22 sept. 2017 à Paris, dir. N. Bériou, J. Dalarun, D. Poirel, Paris, Éditions du CNRS, 2021, 394 p.
– [Le] Manuscrit littéraire à la Renaissance, dir. F. Lestringant, O. Millet, coll. « Cahiers V.L. Saulnier » 37, Paris, Sorbonne Université Presses, 2021, 350 p.
– MATTEOLI M., Nel tempio di Mnemosine. L’arte della memoria di Giordano Bruno, coll. « Clavis » 9, Pisa, Edizioni della Normale, 2020, 286 p.
– MATTHIEU B., La Chine en partage. Les écrits sinophiles du Père Matteo Ricci, coll. « Les Seuils de la Modernité » 26, Genève, Droz, 2021, 472 p.
– Medieval Stories and Storytelling. Multimedia and Multi-Temporal perspectives, dir. S. Thomson, coll. « Medieval Narratives in Transmission » 2, Turnhout, Brepols, 2021, 319 p.
– [La] mémoire en pièces, dir. A. Raffarin, G. Marcellino, coll. « Rencontres. Série Lectures de la Renaissance latine, 12 », Paris, Classiques Garnier, 2020.
– MUND-DOPCHIE M., Les territoires de l’âge d’or. De l’Antiquité à l’ère du tourisme planétaire, coll. « Histoire des Idées et Critique Littéraire » 511, Genève, Droz, 2020, 400 p.
– MUNK OLSEN B., L’étude des auteurs classiques latins aux XIe et XIIe siècles, V. Études et découvertes de 1987 à 2017, coll « Documents, études et répertoires » 90, Paris, CNRS éditions, 2020, 592 p.
– Myths and Magic in the Medieval Far North. Realities and Representations of a Region on the Edge of Europe, dir. S. Figenshow, R. Holt, M. Tveit, coll. « Acta Scadinavica » 10, Turnhout, Brepols, 2020, 280 p.
– Narrating Power and Authority in Late Antique and Medieval Hagiography across East and West, dir. G. Dabiri, coll. « Fabulæ » 1, Turnhout, Brepols, 2021, 217 p.
– NÉMETH C., « Quasi aurora consurgens ». The Victorine theological anthropology and its decline, coll. « Bibliotheca Victorina » 27, Turnhout, Brepols, 2020, 582 p.
– [Les] Noces de Philologie et de Guillaume Budé. Un humaniste et son oeuvre à la Renaissance, dir. C. Bénévent, R. Memini, L.-A. Sanchi, coll. « Études et rencontres de l’École des Chartes » 62, Paris, École Nationale des Chartes, 2021, 592 p.
– « Omnium expetendorum prima est sapientia ». Studies on Victorine thought and influence, dir. W. Bajor, M. Buraczewski, M.J. Janecki, D. Poirel, coll. « Bibliotheca Victorina » 29, Turnhout, Brepols, 2021, 550 p.
– OROFINO G., MANIACI M., CASAVECCHIA R., La Bibbia a Montecassino/ The Bible at Montecassino, coll. « Bibliologia » 60, Turnhout Brepols, 2021, 483 p.
– PAVLICEK O., Studying the Arts in Late Medieval Bohemia Production, Reception and Transmission of Knowledge, coll. « Studia Artistarum » 48, Turnhout, Brepols, 2021 358 p.
– Penser et dire la ruse de guerre de l’Antiquité à la Renaissance, dir. M. Pretalli, coll. « Institut des Sciences et Techniques », Besançon, PU de Franche Comte PUFC, 2021, 225 p.
– Philosophie et fiction de l’Antiquité tardive à la Renaissance, dir. F. Pomel, S. Van der Meeren, coll. « Synthema » 12, Leuven, Paris, Peeters, 2021, 358 p.
– PICCIONE R.M., Greeks, books and libraries in Renaissance Venice, coll. « Transmissions » 1, Berlin-Boston, De Gruyter, 2021, X-401 p.
– Pierre Abélard, génie multiforme. Actes du colloque international de l’Institut d’Études Médiévales de l’Institut Catholique de Paris, organisé à Paris les 29 et 30 nov. 2018, dir. D. Poirel, Turnhout, Brepols, 2021, 224 p.
– PINDER J., The Abbaye du Saint Esprit. Spiritual Instruction for Laywomen, 1250-1500, coll. « Medieval Women : Texts and Contexts » 21, Turnhout, Brepols, 2020, XIII-219 p.
– PITTS B.A., The Anglo-Norman Bible’s Book of Joshua. A Critical Edition (BL Royal 1 C III), coll. « Textes vernaculaires du Moyen Âge » 26, Turnhout, Brepols, 2020, 208 p.
– Poésie et astronomie : de l’Antiquité au Romantisme, dir. F. Barrière, C. Bertonèche, coll. « Lire l’Antiquité », Grenoble, Université Grenoble-Alpes Éditions, 2020, 209 p.
– [Le] Poète aux mille tours. La traduction des épithètes homériques à la Renaissance, dir. A.-P. Pouey-Mounou, S. D’Amico, coll. « Cahiers d’Humanisme et Renaissance » CLXVII, Genève, Droz, 2020, 600 p.
– PRAUTZSCH F., Heilige und Heiden im legendarischen Erzählen des 13. Jahrhunderts. Formen und Funktionen der Aushandlung des religiösen Gegensatzes zum Heidentum, coll. « Literatur-Theorie-Geschichte » 20, New York-Berlin, De Gruyter, 2021, 428 p.
– Premodern Translation. Comparative Approaches to Cross-Cultural Transformations, dir. S. Brentjes, A. Fidora, coll. « Contact and Transmission » 2, Turnhout, Brepols, 2021, 189 p.
– [Le] Profane et le Sacré dans l’Europe latine. Ve-XVIe siècles, dir. C. Heid, M. Deramaix, O. Pédeflous, coll. « Rencontres. Colloques sur la Renaissance européenne » 105, Paris, Classiques Garnier, 2020, 448 p.
– « Quid est sacramentum ? » Visual Representation of Sacred Mysteries in Early Modern Europe. 1400-1700, dir. W. Melion, E. Carson Pastan, L. Palmer Wandel, coll. « Intersections », 65-1, Leiden, Brill, 2020, 655 p.
– « Quid est secretum ? » Visual Representation of Secrets in Early Modern Europe. 1500-1700, dir. R. Dekoninck, A. Guiderdoni, W. Melion, coll. « Intersections », 65-2, Leiden, Brill, 2020, 727 p.
– RADOMME T., Le Privilège des livres. Bilinguisme et concurrence culturelle dans le Roman de Fauvel remanié et dans les gloses au premier livre de l’Ovide moralisé, coll. « Publications Romanes et Françaises » CCLXXIV, Genève, Droz, 2021, 904 p.
– Raison et quête de la sagesse. Hommage à Christian Jambet, dir. M.A. Amir-Moezzi, coll. « Bibliothèque de l’École des Hautes Études, Sciences Religieuses » 188, Turnhout, Brepols, 2021, 558 p.
– République des Lettres. Une Anthologie, avant-propos M. Fumaroli, éds. P. Laurens, C. Nativel, F. Vuilleumier Laurens, Paris, Les Belles Lettres, 2021, 519 p.
– REVEST C., « Romam veni ». Humanisme et papauté à la fin du Grand Schisme, Paris, Champ Vallon, 2021, 424 p.
– RIDEL A., Kirchenbild und Kircheneinheit. Der dominikanische « Tractatus contra Græcos » (1252) in seinem theologischen und historischen Kontext, coll. « Veröffentlichungen des Grabmann-Institutes zur Erforschung der mittelalterlichen Theologie und Philosophie » 69, New York-Berlin, De Gruyter, 2020, 256 p.
– RIOUST L., Manuscrits enluminés d’origine germanique XVe siècle, coll. « Manuscrits enluminés d’origine germanique » 2, Turnhout, Brepols, 2020, 364 p.
– ROBERT A., Épicure aux enfers. Hérésie, athéisme et hédonisme au Moyen Âge, coll. « Histoire », Paris, Fayard, 2021, 368 p.
– ROLLINGER C., Classical antiquity in video games. Playing with the ancient world. Imagines-classical receptions in the visual and performing arts, London-New York, Bloomsbury Academic, 2020, XVI-294 p.
– [Le] Rondeau, entre XIIIe et XVIe siècle. Une forme lyrique en liberté surveillée, dir. J. Cerquiglini-Toulet, C. Dauphant, S. Lefèvre, coll. « Colloques, Congrès, conférences Moyen Âge » 29, Paris, Champion, 2021 224 p. – ROSNY A. de, Ainsi parlait (Così parlò) Pétrarque. Dits et maximes de vie, coll. « Ainsi parlait », Paris, Arfuyen, 2021, 176 p.
– ROTHSCHILD J.-P., HEID C., La Bibliothèque de l’abbaye de Clairvaux du XIIe au XVIIIe siècle, II. Manuscrits conservés, 3e partie : Cotes O, P, Q, coll. « Documents, études et répertoires-IRHT » 91, Paris, CNRS Editions, 2021, 502 p. (145 manuscrits de sermons et instruments pour la prédication).
– ROUILLER D., Des airs, des lieux et des hommes. Les théories des climats à la Renaissance, coll. « Les Seuils de la Modernité » 25, Genève, Droz, 2021, 504 p.
– SCHMITZ-ESSER R., The Corpse in the Middle Ages, Embalming, Cremating, and the Cultural Construction of the Dead Body, coll. « Harvey Miller Studies in the History of Culture », Turnhout, Brepols, 2020, VI-780 p.
– SCHUMACHER L., Early Thirteenth-Century English Franciscan Thought, coll. « Veröffentlichungen des Grabmann-Institutes zur Erforschung der mittelalterlichen Theologie und Philosophie » 68, New York-Berlin, De Gruyter, 2021, 334 p.
– [Le] « Senili » di Francesco Petrarca. Testo, contesti, destinatari, dir. S. Stroppa, R. Brovia, N. Volta, Firenze, Le Lettere, 2021, 275 p.
– « Serio ludere ». Sagesse et dérision à l’âge de l’Humanisme, dir. H. Casanova-Robin, F. Furlan, H. Wulfram, coll. « Rencontres. Lectures de la Renaissance latine » 13, Paris, Classiques Garnier, 2020, 371 p. – SGARBI M., Francesco Robortello (1516–1567). Architectural Genius of the Humanities, New York, Routledge, 2020, X-183 p.
– SIGNORINI M., Sulle tracce di Petrarca. Storia e significato di una prassi scrittoria, coll. « Biblioteca dell’Archivum romanicum. I Storia, Letteratura, Paleografia » 500, Firenze, Olschki, 2020, XII-224 p.
– SOROKINA M., Les sphères, les astres et les théologiens. L’influence céleste entre science et foi dans les commentaires des « Sentences » (v. 1220-v. 1340), coll. « Studia Sententiarum » 5, Turnhout Brepols, 2021, 2 vol., XXVI+1306 p.
– SOUKUPOVA V., La construction de la réalité historique chez Jean Froissart. L’historien et sa matière, coll. « Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge » 129, Paris, Champion, 2021, 554 p. – STEIMANN I., Jewish Book-Christian Book. Hebrew Manuscripts in Transition between Jews and Christians in the Context of German Humanism, coll. « Bibliologia » 58, Turnhout Brepols, 2020, 263 p.
– Studies in the Latin literature and epigraphy of Italian fascism, dir. H. Lamers, B. Reitz-Joosse, V. Sanzotto, coll. « Supplementa humanistica Lovaniensia » 46, Leuven, Leuven University Press, 2020, 374 p.
– SUARD F., Raconter, célébrer au Moyen Âge. Le lai, la nouvelle, le roman et l’épopée, coll. « Essais sur le Moyen Âge » 77, Paris, Champion, 2021, 402 p.
– Succès des textes latins dans l’Occident médiéval. Approche méthodologique autour du projet FAMA [Fama Auctorum Medii Ævi], dir. P. Bourgain, F. Siri, coll. « Études et rencontres de l’École des chartes », Paris, École des chartes, 2020, 206 p.
– [Le] Théâtre néo-latin en France au XVIe siècle. Études et anthologie, dir. M. Ferrand, S. Laigneau-Fontaine, coll. « Cahiers d’Humanisme et Renaissance » 170, Genève, Droz, 2020, 584 p.
– THOMSON S., Medieval Stories and Storytelling. Multimedia and Multi-Temporal perspectives, coll. « Medieval Narratives in Transmission (MNT 2) », Turnhout, Brepols, 2021.
– TONIUTTI G., Les derniers vers du roman arthurien : Trajectoire d’un genre, anachronisme d’une forme, coll. « Publications Romanes et Françaises » CCLXXIII, Genève, Droz, 2021, 656 p.
– Traduire le mot d’esprit. Pour une géographie du rire dans l’Europe de la Renaissance, dir. N. Viet, coll. « Rencontres. Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance européenne » 114, Paris, Classiques Garnier, 2021, 418 p.
– Transferts culturels entre France et Orient latin (XIIe-XIIIe siècles), dir. M. Aurell, M. Galvez, E. Ingrand-Varenne, coll. « Rencontres. Série Histoire » 10, Paris, Classiques Garnier, 2021, 461 p.
– Una Lingua morta per letterature vive : il dibattito sul latino come lingua letteraria in età moderna e contemporanea. Atti del convegno internazionale, Roma, 10-12 dic. 2015, dir. V. Sanzotta, coll. « Supplementa Humanistica Lovaniensia » 44, Leuven, Leuven University Press, 2020, 530 p.
– Un Siècle d’excellence typographique : Christophe Plantin et son officine (1555-1655)/ A Century of Typographical Excellence : Christophe Plantin and the Officina Plantiniana (1555-1655), dir. G. Proot, Y. Sordet, C. Velle, Paris, Les Cendres-Cultura Fonds Library-Biliothèque Mazarine, 2021, 499 p.
– Victorine Restoration. Essays on Hugh of St Victor, Richard of St Victor, and Thomas Gallus, dir. R. Porwoll, D. Orsbon, coll. « Cursor Mundi » 39, Turnhout, Brepols, 2021, 376 p.
– WALSBY M., L’imprimé en Europe occidentale, 1470-1680, coll. « Didact Histoire », Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2020, 280 p.
– WALSER-BÜRGLER I., Europe and Europeanness in Early Modern Latin Literature. « Fuitne Europa tunc unita ? », coll. « Brill Research Perspectives », Leiden-Boston, Brill, 2021, 144 p.

À paraître
– Adam of Bockenfield and his circle on Aristotle’s « De memoria et reminiscentia », dir. J. Brumberg-Chaumont, D. Poirel, coll. « Auctores Britannici Medii Ævi », Oxford, Oxford University Press, à paraître déc. 2021.
– Dignité des artes : promotion et évolution des arts libéraux de l’Antiquité à la Renaissance, dir. A. Lamy, A. Raffarin, É. Séris, Paris, Champion, à paraître 2021.
– Échanges épistolaires autour de Pétrarque et Boccace, dir. S. Ferrara, coll. « Savoir de Mantice », Paris, Honoré Champion, 456 p., à paraître 2021,
– [La] Lama del sapiente. Saggi sulla filosofia di Giovanni Pico della Mirandola, dir. P. Terracciano, G. Licata, Pisa, Edizioni della Normale, à paraître 2021.
– Politien, humaniste aux sources de la modernité, dir. É. Séris, P. Viti, coll. « Rencontres. Lectures de la Renaissance latine », Paris, Classiques Garnier, à paraître nov. 2021.

III - Revues

Camenae
La littérature latine des humanistes suisses au XVIe siècle, dir. D. Amherdt, Camenae, 26 (déécembre 2020).
C.A.L.M.A. (Compendium Auctorum Latinorum Medii Ævi), 7, 1 (2021) : « Iacobus Ledelh-Iacobus de Susato », dir. M. Lapidge, S. Nocentini, F. Santi, IV-124 p.
Le Verger : Revue en ligne (http://cornucopia16.com/revue-le-verger/) :
– Bouquet XXI-Le monde de l’imprimé v. 1470- v. 1680, dir. P.-V. Desarbres, I. Imbert, M. Goupil-Lucas-Fontaine, A. Lionetto, H. Simonneau : http://cornucopia16.com/blog/2021/02/02/bouquet-xxi-le-monde-de-limprime-v-1470-v-1680/ (consulté le 8/09/2021).
Littératures classiques, 101 (2020) : « Médiations et construction de l’Antiquité dans l’Europe moderne », dir. F. Champy, C. Labrune, 199 p.
Médiévales, 80 (2021) : « Animaux marins. Savoirs arabes et transmission dans le monde latin », dir. T. Buquet, B. Gauvin, C. Jacquemard, 208 p.
Medioevo latino XLII (2021), Bibliographie annuelle, dir. A. Paravicini Bagliani, L. Pinelli, XLVI-1434 p.
Nordic Journal of Renaissance Studies, 17 (2020) : « Meaningful Memories : A cultural memory perspective on humanist interaction with the past », dir. L.M. Andersen Funder, T.A. Hass, 151 p.
Novum Glossarium mediæ latinitatis, 27 (2021) : « Poly-Pontentificus », dir. A. Guerreau-Jalabert, A. Renaud, B. Bon, 144 p.
Revue d’histoire des textes, 16 (2021), dir. J. Delmulle, XIV+382 p. (varia).
Seizième siècle, 17 (2020) : « Inuidia litteratorum : la jalousie des lettrés et son expression néo-latine », dir. A. Rolet, 328 p.
XVIIe Siècle, 292 (2021) : « Les académies avant l’Académie. L’essor des sociétés savantes en France avant la fondation de l’Académie des sciences », intr. D. Collaciani, A. Frigo, 103 p.

Ange Politien, humaniste aux sources de la modernité

Les actes du colloque sur Ange Politien, humaniste aux sources de la modernité, qui avait été organisé en 2015 par Sorbonne Université et l’Università del Salento et auquel plusieurs membres de la Semen-L avaient participé, sont parus aux éditions Classiques Garnier le 03/11/2021.

Le recueil a été dirigé par Émilie Séris et Paolo Viti.

Lien vers le site des Classiques Garnier pour plus d’informations.

Résumé

Résumé: Ange Politien a laissé une poésie raffinée, des travaux philologiques érudits, des commentaires philosophiques subtils et une riche correspondance. Des chercheurs italiens et français contribuent à mettre en lumière l’originalité d’une œuvre qui portait bien des germes de l’humanisme européen.
Nombre de pages: 337
Parution: 03/11/2021
Collection: Rencontres, n° 519
Série: Lectures de la Renaissance latine, n° 15
ISBN: 978-2-406-11986-9

Table des matières

Sommaire :

Paolo Viti : Préface 7

Émilie Séris : Introduction 17

PREMIÈRE PARTIE – POÉSIE

Pierre Laurens : Sur les épigrammes grecques de Politien 35

Donatella Coppini : L’edizione aldina nella tradizione degli Epigrammata del Poliziano 47

Thomas Baier : Quintilien, Stace et les Silves de Politien 63

Émilie Séris : L’aurore dans la poésie d’Ange Politien 77

DEUXIÈME PARTIE – PHILOLOGIE

† Roberto Ricciardi : Les Curae virgilianae d’Ange Politien 103

Luca Ruggio : Poliziano e la collazione degli Scriptores rei rusticae. Le note all’incunabolo parigino Rés. s. 439 141

David Speranzi : Due Luciani fiorentini e un antiquior postillato da Poliziano 155

Christian Förstel : Ange Politien et la grammaire dans le Parisinus gr. 3069 161

TROISIÈME PARTIE – PHILOSOPHIE

Laurence Boulègue : Orphée dans la Fabula de Politien. L’autre visage du Narcisse de Ficin ? 175

Giorgia Zollino : Aristotele nel primo decennio di magistero di Angelo Poliziano. 1480-1490 187

Florence Vuilleumier Laurens : La philologie ostiaria de la philosophie 209

Fosca Mariani Zini : La réflexion de Politien sur l’enthymème 221

QUATRIÈME PARTIE – ÉPISTOLAIRE ET FORTUNE

Paolo Viti : Il carteggio Poliziano-Pico e alcune varianti d’autore 241

Raffaella Maria Zaccaria : Le lettere di Poliziano all’Archivio di Stato di Firenze 251

Sondra Dall’Oco : Aspetti della fortuna di Poliziano in Francia 267

Antonio Lucio Giannone : La fortuna di Poliziano nella poesia italiana dell’Otto-Novecento 275

Bibliographie 293

Index nominum 323

Résumés 329

Les noces de Philologie et de Guillaume Budé. Un humaniste et son œuvre à la Renaissance

Vous pourrez trouver ci-dessous la présentation du volume d’actes du colloque de 2018 sur l’œuvre de Guillaume Budé et sa réception, paru aux presses de l’École Nationale des Chartes en septembre 2021 : Les noces de Philologie et de Guillaume Budé. Un humaniste et son œuvre à la Renaissance.

Il a été conçu sous la direction de Christine Bénévent, Romain Menini et Luigi-Alberto Sanchi.

592 pages. — Livre broché (16 x 23,5 cm). Prix France : 57 €. — ISBN : 978-2-35723-160-3. — Mise en vente : septembre 2021.

Au cours de son existence bien remplie, Guillaume Budé (1468-1540) a conçu, publié, augmenté nombre d’œuvres dont la valeur littéraire et la portée scientifique ont profondément marqué son époque et la postérité, à l’égal de son contemporain Erasme. Or les productions de Budé restent aujourd’hui relativement méconnues, malgré un regain d’intérêt qui s’est déployé tout au long du XXe siècle comme en ce début du XXIe siècle.

Ce volume a pour ambition de revenir, à la lumière des recherches les plus récentes, sur les différentes facettes d’une œuvre polycentrique, allant de l’essai historique novateur qu’est le De Asse et partibus eius à la défense et illustration du grec, de l’exégèse des sources du droit romain aux recommandations politiques de l’«Institution du prince », en passant par des considérations morales et religieuses disséminées dans les lettres, des digressions et des traités.

À la convergence de plusieurs disciplines, ce volume se propose d’identifier les parcours que Guillaume Budé a tracés, de cerner les passerelles entre les différents noyaux de son écriture, de reconstituer l’unité intellectuelle de son œuvre à une période où la diffusion du patrimoine écrit de l’Antiquité achevait sa première grande saison et ouvrait l’époque des études philologiques spécialisées. Il a pour ambition de remettre en lumière cette grande figure de l’humanisme français, reconnue entre autres pour son rôle dans la fondation du Collège de France.

Table des matières de l'ouvrage

Préface. Chorus disciplinarum, ou l’art de lire comme principe d’hospitalité : note sur Guillaume Budé et le Collège de France, par Patrick Boucheron — Introduction, par Luigi-Alberto Sanchi, Christine Bénévent et Romain Menini.

Première partie. L’auteur en son temps.
— Guillaume Budé, lumière française, par Mireille Huchon.
— Guillaume Budé et la galerie François Ier à Fontainebleau : une Institution du prince en images, par Edwige Krob.
— Guillaume Budé entre « ma maistresse Philologie » et le « cryme de flatterie , par Richard Cooper.
— Définitions et fonctions de la philosophie dans l’Institution du prince, par Marie-Dominique Couzinet.
— « Revisit et propria manu emendavit ipse Budæus ». L’exemplaire du De Contemptu rerum fortuitarum de la bibliothèque Sainte-Geneviève, par Claude La Charité.
— « Exegi monu… mendum! » Guillaume Budé correcteur de son De Transitu, par Romain Menini.

Deuxième partie. Le lecteur des Anciens et des Modernes.

— Guillaume Budé et la mémoire d’Homère. Hellénisme, tradition et mémoire culturelle au siècle de Janus Lascaris, par Patrick Morantin.
Guillaume Budé and the diversity of Greek, par Raf Van Rooy

— Guillaume Budé et l’architecture, par Francesca Mattei et Francesca Salatin.
— « Le Père de l’Église le plus cher à Budé » : Grégoire de Nazianze. À propos d’un exemplaire annoté par l’humaniste, par Romain Menini — Guillaume Budé, lecteur de Martianus Capella, par Virginie Leroux.
— Guillaume Budé, lecteur du Voyage de Ludovico di Varthema, par Tristan Vigliano.
— Le rôle de Guillaume Budé dans la diffusion de l’Utopie de Thomas More, par Michel Magnien.

Catalogue. Guillaume Budé en ses livres.

Troisième partie. Le juriste et l’antiquaire : des Annotations au De Asse

— Un humaniste au travail : les Annotationes in Pandectas, par Jean Céard

— Guillaume Budé and Roman coins, par Andrew Burnett
— Guillaume Budé, témoin des monnaies et des finances de son temps, par Marc Bompaire
Italian Precursors to the Scholarship of Guillaume Budé’s De Asse, par W. Scott Blanchard
— Éditions de l’Epitome du De Asse publiées du vivant de Budé : les leçons des exemplaires conservés à Paris, par Christine Bénévent et al.

Quatrième partie. Réceptions de l’œuvre

— Les Bartolistes ont-ils lu Budé? De l’influence de l’humanisme juridique sur les travaux des juristes français de la première moitié du xvie siècle, par Patrick Arabeyre.
— Charles Fontaine, passeur du De Asse? par Élise Rajchenbach.
— Robert et Henri Estienne, lexicographes, lecteurs de Guillaume Budé, lexicographe, par Martine Furno.
— Défense et illustration de l’hellénisme. Henri II Estienne (1531-1598), fils de Robert Estienne (1503-1559), héritier de Guillaume Budé (1468-1540), par Hélène Cazes.
— L’édition des Opera omnia de Budé (1556-1557) dans le programme éditorial bâlois, par Olivier Millet.
— Guillaume Budé, un mal rasé de la foi. La réception de Budé dans le monde réformé, de Jean Calvin à Pierre Bayle, par Max Engammare

— Budé dans les dictionnaires historiques de l’Ancien Régime : entre homme illustre et bourreau de travail, par Lyse Roy.
— Conclusion, par Romain Menini, Christine Bénévent et Luigi-Alberto Sanchi.

Résumés — Index des noms de personnes et de lieux — Table des œuvres et écrits littéraires de Guillaume Budé cités dans cet ouvrage.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Georges Buchanan. Tragédies sacrées humanistes : Tome I – Baptistes siue Calumnia et Iephthes siue Votum, éd. Carine Ferradou

La SEMEN-L a le plaisir d’annoncer la parution aux éditions Garnier Classique du premier tome de la traduction de deux tragédies sacrées humanistes de Georges Buchanan, Baptistes sive Calumnia et Iephtes sive Votum, dans une édition établie par Carine Ferradou, membre de la Société.

L’ouvrage est le premier tome d’une série intitulée Tragédies sacrées humanistes, publiée dans la collection « Bibliothèque du théâtre français » dirigée par Charles Mazouer.

Présentation par l'éditeur

Après une introduction replaçant le théâtre sacré de George Buchanan dans le contexte culturel du xvie siècle, et la présentation de chaque tragédie, le texte latin de Baptistes siue Calumnia et Iephthes siue Votum est accompagné d’une traduction en français moderne, d’apparats, d’une bibliographie et d’index.

After an introduction placing George Buchanan’s sacred theater in the cultural context of the sixteenth century, and an overview of each tragedy, the Latin versions of Baptistes siue Calumnia and Iephthes siue Votum are accompanied by a translation into modern French, along with concordances, a bibliography, and an index.

Pour consulter l'ouvrage

Publications récentes (octobre 2020)

Pour accéder à une bibliographie indicative des ouvrages parus au cours de l’année universitaire 2019-2020 dans les domaines médio- et néo-latins, veuillez cliquer sur le lien suivant : Publications récentes (octobre 2020).

Publications récentes (octobre 2020)

Publication des actes du dernier congrès de la Semen-l

Les Actes du Vème Congrès de la SEMEN-L qui a eu lieu à Caen en 2018 sont parus aux Editions Universitaires de Dijon

Couverture et sommaire

Et pour acheter le volume : ici.

Sommaire

B. Gauvin, C. Jacquemard ; Introduction Le sens du rire

Nicolas Casellato (Sorbonne Université Lettres) – O qualis facies et quae mutatio Romae :

formes et aspects de la satire anticléricale dans les Amores de Conrad Celtis (1502)

Luca Core (Université de Padoue) – Les ambitions du rire de l’âne Brunellus

Marie-Geneviève Grossel (Université de Valenciennes) – « Nugae curialium », humour et dérision dans l’oeuvre de Gautier Map

Alice Lamy (EA 4081 Rome et ses renaissances) – Les affres du rire dans le Roman de la Rose

 

Les formes du rire

Pascale Bourgain (École Nationale des Chartes) – Rire d’inversion, rire de subversion dans la poésie lyrique médiévale.


Lucilla Spetia (Université dell’Aquila (Italie)) – La pastourelle médio-latine : parodie ou ironie ?

Sylvie Laigneau-Fontaine (Université de Bourgogne) – Le rire du sodalitium Lugdunense Déborah Boijoux (Université de Nantes, EA 4276 L’AMo) – « Ahahe ! » ou l’éclat de rire miroitant et diffracté d’Antonio Urceo Codro, poète philologue à la cour des Bentivoglio (Bologne, fin du XVe siècle).

Emilie Séris (Sorbonne Université Lettres) – Mi ioca, mi risus, placuit mihi uterque Cupido : les épigrammes latines d’Ange Politien, entre rire et sourire.

 

Présence du rire des Anciens

Samuel Molin (Université Bordeaux Montaigne, EA 4593 CLARE) – Ovide travesti. Stylistique de la materia iocosa dans la branche I de l’Ysengrimus : lecture de quelques comparaisons et métaphores

Mathieu Ferrand (Université Grenoble Alpes, UMR 5316 Litt&Arts) – Quand les cochons parlaient latin : L’Advocatus, comédie de collège (Paris, 1533)

Thomas Penguilly (EA 7289 CECJI) – Huiusmodi, hercle, Aristophanes si cerneret… : La première traduction latine des Nuées d’Aristophane par André Alciat

 

Théoriser le rire

Christiane Deloince-Louette (Université de Grenoble-Alpes, UMR 5316 Litt&Arts) Térence fait-il rire Mélanchthon ?

Lucie Claire (UPJV, EA 4284 TrAme) – Les commentaires humanistes au chapitre sur le rire de Quintilien : de Lorenzo Valla à Adrien Turnèbe

Virginie Leroux (EPHE) – Rire et sourire dans les poétiques néo-latines de la Renaissance

Publications récentes (octobre 2019)

Pour accéder à une bibliographie indicative des ouvrages parus au cours de l’année universitaire 2018-2019 dans les domaines médio- et néo-latins, veuillez cliquer sur le lien suivant : Publications récentes (octobre 2019).

Publications récentes (octobre 2019)