Colloque sur l’épistolaire, 19-20 mai 2016, Bordeaux

2016, 19-20 mai : « Relier, délier les langues. La communication épistolaire, colloque international ».

Colloque organisé et cofinancé par les équipes CLARE EA 4593 et AMERIBER EA 3656 de l’Université Bordeaux Montaigne. Comité organisateur : Maria Cristina Panzera, Elvezio Canonica et Agathe Sultan.

http://clare.u-bordeaux-montaigne.fr/colloques-manifestations/appels-a-contribution/540

Trois manifestations à venir susceptibles de vous intéresser :
– 4-6 novembre 2015 Vérone : colloque Hieroglyphica. Cleopatra e l’Egitto tra Italia e Francia nel Rinascimento
programma_Cleopatra
– 10-11 décembre 2015 : colloque « La Réforme et la fable« , à l’Université Bordeaux-Montaigne, avec le soutien du Centre Montaigne (équipe TELEM) et de l’équipe CLARE. Programme : http://www.fabula.org/actualites/la-reforme-et-la-fable-xvie-xviie-siecles_70985.php

– Journées d’étude sur le thème « La fabrication du diable ou pourquoi a-t-on besoin du diable ?« , dont vous trouverez ci-après l’appel à communications

Colloques 2015-2016

Colloques 2015-2016

– 2-7 août 2015, Vienne, Conventus Vindobonensis 2015, 16eme Congrès de la Société Internationale d’Etudes neo-latines (IANLS). ianls.vienna@univie.ac.at

– 20-22 août 2015, St. John (Canada, Terre-Neuve), Memorial University, Translating for the Stage in Early Modern France and England. International bilingual conference./ Traduire pour la scène dans la première modernité européenne: La France et l’Angleterre. Colloque bilingue international. Org. Dr Anne Graham : anne.g.graham@mun.ca et Dr. Agnes Juhasz-Ormsby : ajormsby@mun.ca

– 16 septembre, rencontre à la bibliothèque de l’Arsenal à l’occasion de la parution sous coffret de l’édition Laumonier des OEuvres complètes de Ronsard. Interventions de Jean Céard, Daniele Maira et Olivier Millet. Org. STFM et SFDES.

 

– 18 septembre 2015, Université Paris 3, dans le cadre du projet ANR/ERHO, Études sur la Renaissance d’Horace. Journée d’étude Horace en Musique. Théorie et pratique de l’ode horatienne à la Renaissance. Responsable scientifique : Philippe Canguilhem. Contact : nathalie.dauvois@univ-paris3.fr

 

– 2 octobre 2015, IRHT, 2e Rencontres du Labex Hastec, « Jeunes chercheurs, nouvelles manières de faire », Paris, 2 octobre 2015 (communications de Magdalena Bieniak et Francesco Siri).

 

– 8 octobre 2015, IRHT, La réception d’Alexandre de Halès dans les commentaires des Sentences de la fin du XIVe sièclehttp://www.irht.cnrs.fr/fr/agenda/autour-d-alexandre-de-hales, Monica Brinzei.

– 14-16 octobre 2015, Colloque « Le habitus dans la philosophie médiévale », coorganisation Monica Brinzei, dans le cadre du Labex :http://medievalhabitus.weebly.com/programme.html.

– 15-17 octobre 2015, Paris, Colloque « Les représentations du livre aux époques carolingienne et ottonienne ».

– 15-16 octobre 2015, dans le cadre du projet PIF, Pictor in fabula, Topoi et anecdotes artistiques : fortune, forme, fonction, de l’Antiquité au xviiie siècle. Org. emmanuelle.henin@univ-reims.fr et valerie.naas@paris-sorbonne.fr

 

– 22-24 octobre 2015, Université de Bourgogne, Colloque international « Le théâtre néo-latin en France (1500-1630) », org. S. Laigneau-Fontaine, P. Galand, M. Ferrand. Les étudiants de Lettres classiques de l’Université de Bourgogne interpréteront une pièce intitulée : « Qui veut la peau de la Pragmatique sanction ? », mise en scène par M. Ferrand.

– 12-13 novembre 2015, Rome, Ecole française de Rome, Table ronde Les Savoirs dans les ordres mendiants.

– 13-14 novembre 2015, Paris, Colloque « Les Éléments de théologie et le Livre des causes du Ve au XVIIe siècle ».

– 14 novembre 2015, Paris, 1re réunion du GIS, « Humanités : sources et langues de l’Europe et de la Méditerranée ».

– 19-20 novembre 2015, U. de Fribourg, Colloque international, « Anatomie(s) d’une anatomie : nouvelles recherches sur les Blasons anatomiques du corps féminin », org. J. Goeury et T. Hunckeler.

– 25-27 novembre 2015, Paris, EPHE, Colloque international « L’héritage de Politien en France », org. P. Galand et J-M. Mandosio.

– 26 novembre 2015, de 14h00 à 18h00, Paris, IRHT, Journée « Découvertes et travaux récents de l’IRHT », suivie d’un pot, avec la collaboration des Amis de l’IRHT. Au programme prévisionnel : les manuscrits de Chartes (D. Poirel), la découverte d’une vie de s. François (J. Dalarun), les techniques de déchiffrement des papyri (D. Delattre).

– 4 décembre 2015, Université Paris Diderot (Halle aux farines), Journée d’étude agrégative consacrée aux Amours de Ronsard. Org. N.Dauvois et J.Vignes.

– 8 décembre 2015, Journée d’études sur Pierre Damien, dans le cadre du séminaire de Patrick Henriet, EPHE.

– 15 décembre 2015, Journée mastériale d’agrégation à l’université de Picardie Jules Verne : « Autour des Amours de Ronsard : la poésie humaniste française et néo-latine », org. Laurence Boulègue et Julien Gœury. Contact : laurence.boulegue@u-picardie.fr

– 1-2 avril 2016, EPHE/Université de Rouen,Renaissance imaginaire : la réception de la Renaissance dans la culture contemporaine (XXe- XXIe siècles). Org. Mélanie Bost-Fievet (EPHE), Perrine Galand (EPHE), Louise Katz (EPHE, CNRS-IRHT) et Sandra Provini (CÉRÉdI/Rouen).

 

– 31 mars-2 avril 2016, Boston, Park Plaza Hotel and Hynes Convention Center, The 62nd Annual Meeting of the Renaissance Society of America. Infos: http://www.rsa.org

– 19-20 mai 2016, Angers, «  La littérarité dans le domaine latin, de l’Antiquité à la Renaissance » organisé par Blandine Colot.

– 22-24 août 2016, Université de São Paulo (USP), III Colóquio Autores do Renascimento : o Epigrama.

– 5-7 octobre 2016, Rennes II, Colloque international « Francesco Robortello ». Org. Monique Bouquet bouquet.monique@gmail.com ; Emmanuel Buron emmanuel.buron@free.fr        ; Claire Lesage claire.lesage@uhb.fr

– 13-14 octobre 2016, Université Paris Diderot (Paris 7), Rhétorique et poétique de l’œuvre de jeunesse XVIe-XVIIIe siècles, org. Déborah Knop ; Florence Lotterie, Stéphane Macé et Jean Vignes.

Appel à communications, colloque international « Boèce au fil du temps »

BOÈCE AU FIL DU TEMPS : LA RÉCEPTION DE SON OEUVRE ET SON INFLUENCE SUR LES LETTRES EUROPÉENNES DU MOYEN ÂGE À NOS JOURS 

Colloque International organisé en deux parties : 

1. Université de Reims, France, 2-3 Juin 2016 : « Littérature et Arts » 

2. Université de Valence, Espagne, 17-18 Novembre 2016 : « Théologie et Philosophie »

Propositions à adresser avant le 15 novembre 2015 pour le colloque de Reims, et avant le 15 janvier 2016 pour le colloque de Valence

Pour ouvrir l’appel à communications complet, cliquez sur le lien suivant : Colloque International Boèce Reims-Valence 2016

ORGANISATION ET DIRECTION SCIENTIFIQUE 

Alicia OÏFFER-BOMSEL, Maître de conférences en Civilisation de l’Espagne moderne à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (CIRLEP EA 4299).

Sophie CONTE, Maître de conférences en Langue et Littérature latines à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (CRIMEL EA 3311).

María Elena CANTARINO SUÑER, Professeur titulaire de Philosophie morale et Philosophie politique à l’Université de Valence, Espagne (GIUV2013-037).

COMITÉ SCIENTIFIQUE 

Jesús ALCOLEA BANEGAS, Professeur titulaire de Logique et de Philosophie des Sciences. Doyen de la Faculté de Philosophie et de Sciences de l’Éducation à l’Université de Valence, Espagne.

Jean-Frédéric CHEVALIER, Professeur des Universités en Langue et Littérature latines (études latines et néo-latines) à l’Université de Lorraine (Metz).

Carmen CORTÉS ZABORRAS, Professeur titulaire en Langue et Littérature française du Moyen Âge à l’Université de Málaga.

Christophe ERISMANN, Historien des idées, Professeur de Philosophie médiévale à l’Université de Lausanne.

Véronique GÉLY, Professeur des Universités en Littérature générale et comparée à l’Université Paris-Sorbonne.

Miren LACASSAGNE, Maître de conférences en Langue et Littérature médiévales à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Alexandra MERLE, Professeur des Universités en Civilisation et Littérature de l’Espagne moderne à l’Université de Caen Basse-Normandie.

Nicoletta PALMIERI, Professeur des Universités en Langue et Littérature latines (époques antique et médiévale) à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Rosa RIUS GATELL, Professeur titulaire d’Histoire de la Philosophie de la Renaissance à l’Université de Barcelone.

María Jesús SOTO-BRUNA, Professeur titulaire de Philosophie Médiévale. Directrice de l’Institut d’Études Médiévales de l’Université de Navarre.

Christian TROTTMANN, Directeur de recherche en Philosophie au CNRS au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours.

Vincent ZARINI, Professeur des Universités en Littérature latine de l’Antiquité tardive à l’Université Paris-Sorbonne.

Appel à communications « Les architectures fictives : écriture et architecture de l’Antiquité à nos jours »

« Les architectures fictives : écriture et architecture de l’Antiquité à nos jours »
Le colloque se déroulera à Bordeaux du 23 au 25 octobre 2014. Les propositions de communications sont à adresser jusqu’au 31 décembre 2013 à Renaud Robert : renaud.robert@u-bordeaux3.fr

Le but de ces journées d’étude est de se demander pourquoi et selon quelles modalités l’architecture peut se constituer en objet littéraire.

Si une architecture est un ensemble d’éléments (plan, élévation, structures architecturales, couverture, décor lié à l’architecture) qui se déploient dans l’espace réel tridimensionnel, une architecture fictive est un ensemble d’éléments qui renvoient à un référent architectural plus ou moins précis et qui se déploient dans l’espace fictif du texte. Dans les textes, les architectures fictives viennent s’insérer dans un espace fictif à plusieurs titres : d’abord parce qu’une réalité matérielle extrinsèque doit trouver un équivalent transposable en mots ; ensuite parce que cet espace est lié à la perception subjective du récit et à l’imaginaire mis en jeu par l’acte de lire, et enfin parce qu’il vient s’inscrire dans une fiction poétique ou romanesque.

Cet espace fictif est un espace pour ainsi dire « dématérialisé », ce qui constitue une différence essentielle avec la perception visuelle de l’architecture qui peut varier suivant le regard, mais se fonde sur un référent matériel dont l’existence est tangible.

Divers processus peuvent être à l’œuvre dans le texte, selon que la référence à une architecture réelle est affirmée ou au contraire volontairement effacée. On pourra s’interroger sur les modalités de ce lien à l’existant, entre effet de réel (par exemple dans une littérature à vocation didactique, dans les récits de voyage etc.) et imaginaire, lorsque prévaut la volonté de brouillage, de travestissement ou de détournement des vecteurs de reconnaissance (par exemple dans les contes, la littérature de science-fiction).
Texte intégral de l’appel à communication :

http://www.cpaf.cnrs.fr/IMG/pdf/appel-com-architectures-fictives.pdf