Le nu dans la littérature de la Renaissance

La SEMEN-L a le plaisir de vous faire connaître la parution de : Le nu dans la littérature de la Renaissance, un ouvrage collectif sous la direction d’Émilie Séris, paru aux Presses Universitaires François-Rabelais, dans la collection « Renaissance ». Il est issu d’un colloque tenu à la Sorbonne du 22 au 24 novembre 2018.

Lien vers le site des PUFR.

Le nu a-t-il eu à la Renaissance le même succès dans la littérature que dans les arts ? Ce livre propose une première synthèse sur le sujet en identifiant une variété de nus dans les textes de la Renaissance et en analysant leurs modèles, leurs significations et leurs procédés d’écriture.

Retravaillant les exemples antiques et médiévaux, la littérature de la Renaissance a développé les fonctions comique et érotique du nu. En effet, dans la suite de la tradition médiévale, la dérision du corps s’exprime dans la nouvelle en langue italienne, dans l’épigramme latine, mais aussi parfois dans l’élégie ou dans les récits des grandes découvertes, mettant à nu la condition humaine. Toutefois, si le nu alimente à la Renaissance la satire des mœurs, il n’en continue pas moins de célébrer l’amour et la fécondité : littérature et arts perpétuent la fonction érotique du nu archaïque en l’adaptant aux cadres du mariage chrétien. Enfin, il apparaît que les nouvelles théorisations humanistes du corps, qui ont bouleversé sa figuration en art, ont aussi modifié les codes de sa description littéraire : les recherches sur la symétrie du corps humain, sur l’anatomie ou sur le mouvement n’ont pas manqué non plus d’influencer le nu dans la littérature de la Renaissance.

Encart de présentation et bon de commande

Sommaire

INTRODUCTION

PARTIE I – MODELES FIGURÉS, MODELES LITTÉRAIRES

Chapitre I – Histoires de nus et de nudité. Sur quelques anecdotes antiques. Valérie Naas

Chapitre II – Les nus sur la mégalographie dionysiaque de la villa des Mystères (Pompéi). Gilles Sauron

Chapitre III – Venus pudica. Portrait féminin et nudité dans la Rome impériale. Emmanuelle Rosso

Chapitre IV – Tableaux et statues de nus dans quelques textes grecs de l’époque impériale. Francesca Mestre.

Chapitre V – Le corps usé des vieilles femmes dans la littérature médiévale. Julien Maudoux.

PARTIE II – MISERE ET DIGNITÉ DE L’HOMME

Chapitre I – Les nudités dans le Décaméron de Boccace. Évrard Delbey

Chapitre II – Il nudo epigrammatico nella poesia umanistica. Donatella Coppini

Chapitre III – La comédie de la nudité dans les Amours de Conrad Celtis. Nicolas Casellato

Chapitre IV – La nudité animale. Identités renaissantes. Guillaume Cassegrain

Chapitre V – Primitivisme et nudité. L’homme demi-nu aux origines de la civilisation. Susanna Gambino Longo

PARTIE III – ÉROS, PAN OU HYMÉNÉE?

Chapitre I – Il nudo tra ethos familiare ad eros coniugale nella poesia di Giovanni Pontano. Giuseppe Germano

Chapitre II – Nuda agitans choros… Valeurs du nu féminin chez Garcilaso de la Vega. Roland Béhar

Chapitre III – La nudité de Suzanne dans une tragicomédie de Charles Godran. John Nassichuk

Chapitre IV – Symbolique érotique et gestuelle. Le topos de la femme au bras levé. Nadeije Laneyrie-Dagen

Chapitre V – Sommeil et nudité. Virginie Leroux

PARTIE IV – LA FABRIQUE DU NU

Chapitre I – Les théories artistiques de Leon Battista Alberti dans l’oeuvre de Cristoforo Landino. Thomas Baier

Chapitre II – Il corpo di Adone nel De hortis Hesperidum di Giovanni Pontano. Antonietta Iacono

Chapitre III – Nude e crude. Le nu féminin dans le Roland furieux. Gabriele Bucchi

Chapitre IV – Portraits de nus dans la poésie de la Pléiade (Ronsard et Baïf). Anne-Pascale Pouey-Mounou

Chapitre V – « Couvrez ce sein… » . Clément Marot et les blasons impudiques. Julien Goeury

Ange Politien, humaniste aux sources de la modernité

Les actes du colloque sur Ange Politien, humaniste aux sources de la modernité, qui avait été organisé en 2015 par Sorbonne Université et l’Università del Salento et auquel plusieurs membres de la Semen-L avaient participé, sont parus aux éditions Classiques Garnier le 03/11/2021.

Le recueil a été dirigé par Émilie Séris et Paolo Viti.

Lien vers le site des Classiques Garnier pour plus d’informations.

Résumé

Résumé: Ange Politien a laissé une poésie raffinée, des travaux philologiques érudits, des commentaires philosophiques subtils et une riche correspondance. Des chercheurs italiens et français contribuent à mettre en lumière l’originalité d’une œuvre qui portait bien des germes de l’humanisme européen.
Nombre de pages: 337
Parution: 03/11/2021
Collection: Rencontres, n° 519
Série: Lectures de la Renaissance latine, n° 15
ISBN: 978-2-406-11986-9

Table des matières

Sommaire :

Paolo Viti : Préface 7

Émilie Séris : Introduction 17

PREMIÈRE PARTIE – POÉSIE

Pierre Laurens : Sur les épigrammes grecques de Politien 35

Donatella Coppini : L’edizione aldina nella tradizione degli Epigrammata del Poliziano 47

Thomas Baier : Quintilien, Stace et les Silves de Politien 63

Émilie Séris : L’aurore dans la poésie d’Ange Politien 77

DEUXIÈME PARTIE – PHILOLOGIE

† Roberto Ricciardi : Les Curae virgilianae d’Ange Politien 103

Luca Ruggio : Poliziano e la collazione degli Scriptores rei rusticae. Le note all’incunabolo parigino Rés. s. 439 141

David Speranzi : Due Luciani fiorentini e un antiquior postillato da Poliziano 155

Christian Förstel : Ange Politien et la grammaire dans le Parisinus gr. 3069 161

TROISIÈME PARTIE – PHILOSOPHIE

Laurence Boulègue : Orphée dans la Fabula de Politien. L’autre visage du Narcisse de Ficin ? 175

Giorgia Zollino : Aristotele nel primo decennio di magistero di Angelo Poliziano. 1480-1490 187

Florence Vuilleumier Laurens : La philologie ostiaria de la philosophie 209

Fosca Mariani Zini : La réflexion de Politien sur l’enthymème 221

QUATRIÈME PARTIE – ÉPISTOLAIRE ET FORTUNE

Paolo Viti : Il carteggio Poliziano-Pico e alcune varianti d’autore 241

Raffaella Maria Zaccaria : Le lettere di Poliziano all’Archivio di Stato di Firenze 251

Sondra Dall’Oco : Aspetti della fortuna di Poliziano in Francia 267

Antonio Lucio Giannone : La fortuna di Poliziano nella poesia italiana dell’Otto-Novecento 275

Bibliographie 293

Index nominum 323

Résumés 329

Appel à communications : Journées d’études Aquitaniae Latinae (1300-1700), Bordeaux, 10-11 mars 2022

Télécharger l’appel

Centre Montaigne (Université Bordeaux Montaigne) – SEMEN-L

Appel à communications

Journées d’études « Aquitaniae Latinae (1300-1700) »

(Bordeaux, 10-11 mars 2022)

Les journées d’étude Aquitaniae Latinae (XIVe – XVIIe siècles) entrent dans le cadre du projet HumanA (Humanismes Aquitains / Humanisme Aujourd’hui en Nouvelle Aquitaine), dirigé par Violaine Giacomotto-Charra et porté par le Centre Montaigne (financé par la région Nouvelle Aquitaine), en collaboration avec la SEMEN-L (Société d’Études Médio- et Néo-Latines). Ce projet entend contribuer à l’étude de la vie intellectuelle et de l’identité aquitaine, mais également en valoriser et en promouvoir le patrimoine. Pour une présentation générale, voir le site : https://centre-montaigne.huma-num.fr/projets-du-crmt/humana/description-du-projet- humana.html

Il s’agira d’interroger le patrimoine écrit de langue latine propre à la région Aquitaine, de la Renaissance à l’âge classique. Le pluriel de ces Aquitaines latines veut ouvrir sur une diversité chronologique, thématique et formelle, riche de l’héritage antique et médiéval. L’unité géographique de ce territoire qui va de la Loire aux Pyrénées à travers le Poitou, le Berry, le Limousin, l’Angoumois, la Saintonge, le Bordelais, le Béarn et la Gascogne, appelle en effet une meilleure connaissance des milieux intellectuels locaux et de leurs réseaux, mais aussi des œuvres produites dans cette région et de leur diffusion.

Ces journées se proposent ainsi de revenir sur les grandes figures intellectuelles de l’Aquitaine latine, qu’elles en soient originaires, ou qu’elles soient liées à elle par leur carrière, à travers une ample diachronie qui rend compte de la place prépondérante du latin dans la culture régionale. En travaillant à l’étude de leurs œuvres, elles permettront de dessiner l’originalité du patrimoine local en latin et de distinguer les caractéristiques qui leur seraient communes, en dépit et à travers la variété de leurs productions. Cette notion de patrimoine régional latin est ainsi appliquée à toutes les productions lettrées, quel que soit le domaine du savoir envisagé (littérature, droit, médecine, théologie, sciences et techniques…) et quelle que soit la forme adoptée (recueils poétiques, traités philosophiques, ouvrages pédagogiques, scientifiques, traductions et commentaires savants…). Les communications dégageront ainsi l’apport spécifique de la production régionale aquitaine à la culture française et européenne des XIVe-XVIIe siècles, tout en interrogeant son unité.

La durée prévue pour les communications est de trente minutes. Les propositions, comportant un titre et un résumé de 300 mots maximum sont attendues pour le 1er décembre 2021 à l’adresse mail suivante : anne.bouscharain@gmail.com

appel à communication Aquitaniae latinae (1)

Colloque inaugural de l’Association canadienne d’études néo-latines

Le 12 février 2021 aura lieu le Colloque inaugural de l’Association canadienne d’études néo-latines/Canadian Association of Neo-Latin studies, org. P. Cohen (University of Toronto), M. McShane (University of Toronto), J. Nassichuk (University of Western Ontario), L. Roman (Memorial University), F. Rouget (Queen’s University).

Pour plus d’informations sur le programme, veuillez consulter:
crrs.ca/neo-latines

colloque.néo-latin.affiche.publicitaire

La littérature latine des humanistes suisses au XVIe siècle (Fribourg, 30-31 janvier 2020)

Colloque : La littérature latine des humanistes suisses au XVIe siècle, Glareanus, Gessner et les autres

Tout au long du XVIe siècle, les humanistes suisses ont produit une abondante littérature latine, en vers et en prose, qui ressuscite et imite, mais aussi renouvelle les œuvres grecques et latines de l’Antiquité. Ce patrimoine, encore trop peu connu, mérite d’être davantage mis en valeur ; on regrettera en particulier l’absence d’études présentant la littérature latine humaniste en Suisse de manière globale et sous tous ses aspects, qu’ils soient linguistiques, littéraires, historiques, culturels, religieux, etc. C’est une telle entreprise que nous espérons mener à bien au cours des prochaines années et dont ce colloque constitue l’une des étapes.
Centré sur les aspects littéraires, il a pour but de mettre en évidence la variété et la richesse de la prose et de la poésie des humanistes suisses, ainsi que de montrer comment cette littérature et ses représentants s’inscrivent dans le réseau de l’humanisme européen. Les travaux porteront en particulier sur six personnalités réunissant les diverses facettes du mouvement humaniste en Suisse : Joachim Vadian, Johannes Rhellicanus, Heinrich Glareanus, Johannes Atrocianus, Simon Lemnius, Conrad Gessner et Rudolf Gwalther.
Les langues du colloque sont le français et l’allemand.

Programme

Jeudi-vendredi 30-31 janvier 2020 ; Université de Fribourg, Miséricorde Salle Jäggi

Jeudi 30 janvier 2020

9.45-10.00 Introduction (David Amherdt, Université de Fribourg)

10.00-10.45 Claude La Charité (Université du Québec à Rimouski) Henri Glaréan éditeur facétieux du Testament de Cuspidius et du Contrat de vente (Fribourg-en-Brisgau, ap. Joannem Emmeum, 1533)

11.05-11.50 Lucie Claire (Université de Picardie Jules Verne) Heinrich Glaréan éditeur et commentateur de Quinte-Curce

11.50-12.35 Kevin Bovier (Université de Genève) Variété exégétique autour de Salluste: les Annotationes de Glaréan (1538)

14.15-15.00 Barbara Mahlmann-Bauer (Universität Bern) La dimension religieuse des poèmes de Glareanus et de Rhellicanus (Johannes Müller)

15.00-15.45 Rudolf Gamper (St-Gallen) Ioachimus Vadianus Helvetius (1483/84-1551) – Wiener und Schweizer Humanist

16.15-17.00 Virginie Leroux (École pratique des hautes études, Paris) Les spécificités du De Poetica de Joachim Vadianus

*

Vendredi 31 janvier 2020

9.45-10.00 Introduction (David Amherdt, Université de Fribourg) 9.00-9.45 Urs Leu (ZB Zürich)
Conrad Gessner als Sprach- und Literaturwissenschaftler

9.45-10.30 Petra Schierl (Universität Basel / Universität Bamberg) Naturforschung im Humanismus: Zu Conrad Gessners Rezeption des älteren Plinius

10.50-11.35 Peter Stotz (Universität Zürich) Dichterischer Gestaltungsdrang und biblische Botschaft: zu den Poemata sacra Rudolf Gwalthers (1519-1586)

11.35-12.20 Michele Ferrari (Friedrich-Alexander-Universität Erlangen- Nürnberg) Les amours et la haine. Simon Lemnius († 1550), poète

14.00-14.45 Judith Hindermann (Universität Basel) Atrocianus und seine Freunde

14.45-15.30 Christian Guerra (Universität Basel) Atrocian und die oberrheinische Narrenliteratur

15.30-16.00 Conclusion

Parcourir les bulletins

Cette page vous permet d’accéder aux bulletins de la SEMEN-L.

Bulletin 18 (2020) – lien de téléchargement

Bulletin_n_18_2020

*

Bulletin 17 – lien de téléchargement

Bulletin_n_17_2019

*

Bulletin 16 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-16

*
Bulletin 15 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-15

*

Bulletin 14 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-14

*

Bulletin 13 – lien de téléchargement

bulletin13

*

Bulletin 12 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-12

*

Bulletin 11 – lien de téléchargement

Bulletin SEMENL 11

*

Bulletin 10 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-10

*

Bulletin 9 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-9

*

Bulletin 8 – lien de téléchargement

bulletin-semen8-huit

*
Bulletin 7 – lien de téléchargement

bulletin semenl sept

*

Bulletin 6 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-6

*

Bulletin 5 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-5

*

Bulletin 4 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-4

*

Bulletin 3 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-3

*

Bulletin 2 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-2

*

Bulletin 1 – lien de téléchargement

bulletin-semenl-1