3e Journée « Jeunes chercheurs » de la Semen-l (Paris, 11 mai)

Programme de la journée prévue le Samedi 11 mai 2019 (9h30-16h) à la Maison de la Recherche de Sorbonne Université, organisée par Déborah Boijoux, Nicolas Casellato et Clara Renedo.

9h30 : Accueil des participant.e.s
9h45 : Ouverture de la journée d’études
Redéfinition des genres classiques dans la littérature néolatine
10h00 : Élise GÉRARDY : « Scolastique et rhétorique : les Novae et veteris
eloquentiae placita (1663) du Père Claude-François Ménestrier »
10h30 : Julien PORTAL : « Le Theurgicon siue de Miraculis Christi (1644) de
François Vavasseur, jésuite »

– Pause –

Réélaboration des formes littéraires médiévales
11h15 : Priscilla MOURGUES : « Enjeux et jeux de traduction des récits de voyage
par Jean Lelong d’Ypres »
11h45 : Luce CARTERON et Clara RENEDO : « Poétiser un texte technique :
le Martyrologe métrique de Wandalbert de Prüm »

– Déjeuner –

Réception de la poésie classique à l’époque humaniste et moderne
14h00 : Élisabeth AYDIN : « Poesis philosophica. Poésie et philosophie grecques
antiques dans l’humanisme français et néerlandais entre 1560 et 1640 »
14h30 : Astrid QUILLIEN : « L’Horace de Denis Lambin, d’une édition à l’autre
(1561 et 1567) : la fabrique d’une édition et d’un commentaire »
15h00 : Margaux DUSAUSOIT : « Scaliger, lecteur de Virgile : liens possibles entre
la création littéraire et la scolastique ? »
– Clôture de la journée et collation –

Affiche de la 3e journée des jeunes chercheurs de la SEMEN-L
Cliquez sur l'image pour télécharger le programme.

Colloque « Peintures et figures de nus dans la littérature »

Cliquez sur l'image pour télécharger le programme.

JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

 

14h00       Accueil des participants

 

MODÈLES FIGURÉS, MODÈLES LITTÉRAIRES

14h30       Valérie Naas (Sorbonne Université Lettres), « Approches sur le nu dans l’Antiquité »

15h00       Gilles Sauron (Sorbonne Université Lettres), « Le nu dans la grande fresque dionysiaque de la villa des Mystères à Pompéi »

15h30       Emmanuelle Rosso (Sorbonne Université Lettres – IUF), « Portrait et nudité à Rome : le nu féminin dans la statuaire d’époque impériale »

Discussion et pause

16h30 Francesca Mestre (Université de Barcelone), « Tableaux et statues : le corps humain dans les textes grecs de l’époque impériale (Lucien, les Philostrate, Callistrate) ».

17h00       Julien Maudoux (Université Bordeaux Montaigne) : « Naturae desipientis opus : le corps usé des vieilles femmes dans la littérature médiévale »

Discussion

 
  

 

VENDREDI 23 NOVEMBRE 2018

 

MISÈRE ET DIGNITÉ DE L’HOMME

9h00         Evrard Delbey (Université de Nice) : « La nudité dans Le Décaméron : questions d’éthique et de rhétorique? »

9h30         Donatella Coppini (Université de Florence) : « Il nudo comico-epigrammatico nella letteratura umanistica »

10h00 Nicolas Casellato (Sorbonne Université Lettres), « ‘Nu comme un vers’: mise en scène de soi et réélaboration parodique de la nudité dans les Amores de Conrad Celtis (1502) »

Discussion et pause

11h00       Guillaume Cassegrain (Université de Grenoble), « Le nu à la renverse. Regard indiscret sur le corps dans les images de la première modernité »

11h30       Susanna Gambino Longo (Université Lyon III-Jean Moulin), « Primitivisme et nudité : l’homme demi-nu aux origines de la civilisation »

12h00       Marc Deramaix (Université de Rouen), « Nu vulgaire et nu latin : le nu et son vêtement chez Sannazar ».

Discussion et déjeuner

 

DÉVOILEMENTS ÉROTIQUES ET SYMBOLIQUES

14h30      Giuseppe Germano (Université de Naples), « Rappresentazione della nudità tra vita familiare e gioco amoroso nella poesia di Giovanni Pontano »

15h00      Roland Béhar (ENS Paris), « Nuda agitans choros… : valeurs du nu féminin dans la poésie de Garcilaso de la Vega »

15h30      John Nassichuk (Université de l’Ontario) : « La nudité de Suzanne dans une tragédie latine de Charles Godran (1571) »

Discussion et pause

16h30      Nadeije Laneyrie-Dagen (ENS Paris), « Symbolique érotique et gestuelle : le topos de la femme au bras levé »

17h00 Virginie Leroux (EPHE), « Sommeil et nudité »

Discussion

 
  

 

SAMEDI 24 NOVEMBRE 2018

 

LA FABRIQUE DU NU

9h00 Thomas Baier (Université de Würzburg),

« Conspectu ut primo stupuit… Le portrait féminin chez Cristoforo Landino »

9h30  Antonietta Iacono (Université de Naples),

« Il corpo di Adone nel De hortis Hesperidum

di Giovanni Pontano »

10h00 Gabriele Bucchi (Université de Lausanne),

« Le corps contemplé et le corps rêvé : le nu dans le Roland Furieux »

Discussion et pause

11h00 Anne-Pascale Pouey-Mounou (Sorbonne Université Lettres – IUF), « Portraits de nus dans la poésie de la Pléiade »

11h30 Julien Goeury (Université de Picardie),

« Parlons aussi des membres seulement / Que l’on peut voir sans honte découverts » : La question du corps dénudé dans les recueils de Blasons anatomiques.

Colloques 2016-2017

– 15-17 septembre 2016, Musées Gadagne, BM Part-Dieu, ENS (Lyon), colloque « Lyon dans l’Europe carolingienne. Autour d’Agobard (816-2016) », org. F. Bougard (IRHT), A. Charansonnet (univ. Lyon 2, CIHAM) et M.-C. Isaïa (univ. Lyon 3, CIHAM)

– 28-30 septembre, Mayence, Johannes Gutenberg-Universität Mainz, colloque international Traumwissen und Traumpoetik von Dante bis Calderón, org. Prof. Dr. Dietrich Scholler / PD Dr. Jing Xuan

– 29-30 septembre 2016, Paris, IRHT, Europa Humanistica : conférence plénière, org. M.-É. Boutroue (CESR, IRHT)

– 5-7 octobre 2016, Rennes II, colloque international « Francesco Robortello, org M. Bouquet, E. Buron et C. Lesage

– 7 octobre 2016, 10 h 00-17 h 30, Paris, IRHT, journée d’études « Corpus philippicum ». Organisation : É. Lalou (univ. Rouen) et X. Hélary (univ. Lyon 3)

– 14 octobre 2016, 10 h 00-17 h 00, Paris, Univ. Paris-Diderot, ICT, journée d’études « Autour du Livre de la vache du pseudo-Platon. La magie naturelle entre Orient et Occident », org. M. van der Lugt (univ. Paris-Diderot, ICT) et J.-P. Boudet (univ. Orléans)

– 18-21 octobre, Vienne, Wien Universität, colloque international « Exil und Heimatferne in der Literatur des Humanismus von Petrarca bis zum Anfang des 16. Jahrhunderts ».

– 3 novembre 2016, 9 h 00-18 h 00, Paris, IRHT, journée d’études « Écrits pragmatiques urbains et pouvoirs dans le royaume de France, XIVe et XVe s », org. C. Rager (IRHT/LAMOP), M.-É. Sterlin (LAMOP)

– 3-4 novembre 2016, Université Paris Diderot (Paris 7), colloque « Rhétorique et poétique de l’œuvre de jeunesse XVIe-XVIIIe siècles », org. Déborah Knop, Florence Lotterie, Stéphane Macé et Jean Vignes.

– 7 novembre 2016, 10 h 00-18 h 00, Paris, IRHT, journée d’études « Qu’est-ce qu’un corpus ? », org. E. Magnani (LAMOP, CBMA) et Consortium COSME

– 10-11 et 17-18 novembre 2016, Abbaye Saint-Martin (Ligugé), Cathédrale Notre-Dame (Paris), IRHT, Centre Félix-Grat, Paris, « Transcrire, éditer, chanter les liturgies pour saint Martin », org. Père Fr. Cassingena-Trévédy (Institut catholique de Paris), S. Dieudonné (N.-D. de Paris) et J.-F. Goudesenne (IRHT)

– 23-25 novembre 2016, Rome, Théories et traductions des épithètes d’Homère en Europe à la Renaissance, org. Silvia D’Amico (Univ. Savoie Mont Blanc-CNRS) et Anne-Pascale Pouey-Mounou (Univ. Paris-IV-IUF)

– 28-30 novembre 2016, Paris, Université Paris IV-Sorbonne, colloque international « La mémoire en pièces : modalités d’élaboration de la mémoire dans les textes grecs et latins jusqu’à la Renaissance », org. A. Raffarin.

-14 décembre 2016, Amiens, Université de Picardie Jules Verne, journée d’études mastériale « Les modèles d’écriture de l’Antiquité à la Renaissance », org. L. Boulègue et L. Claire.

– 2-3 mars 2017, Paris, Institut de France, colloque « Pierre d’Ailly, un esprit universel du XVe siècle ». Org. M. Brînzei (IRHT), J. Verger (Institut de France), H. Millet (CNRS), J.-P. Boudet (univ. Orléans) et F. Delivré (LAMOP)

-10-11 mars 2017, Paris, Centre Roland Mousnier, colloque « Le discours académique en Europe, de la scolastique à l’humanisme. Les pratiques de la rhétorique solennelle à l’université, XIIIe-XVIIe siècle », org. C. Revest.

– 30 mars-1 avril, Chicago, Renaissance Society of America 2017, Annual general meeting, voir http://www.rsa.org/page/2017Chicago

– 27-28 avril 2017, Université Rennes 2, Colloque Philosophie et fiction, de Macrobe à la Renaissance, org. Fabienne Pomel et Sophie Van der Meeren

-18 mai 2017, 9 h 00-17 h, 00 Paris, IRHT, journée d’études « Les marges dans les manuscrits », org. J. Delmulle, M. Helias-Baron et J. Kogel (IRHT)

– 12-16 juin 2017, Paris, IRHT / LAMOP, École d’été : « Le livre médiéval au regard des méthodes quantitatives », org. M. Gurrado (IRHT), F. Foronda (LAMOP) et X. Hermand (Univ. de Namur)

-15 juin 2017, Amiens, Université de Picardie Jules Verne, journée d’études « Philologie et écriture de soi à la Renaissance », org. L. Claire.

– 3-7 juillet 2017, Nancy, Université de Lorraine, « The Society for Emblem Studies 11th International Conference », org. P. Choné.

Colloques 2014-2015

Retrouvez ci-dessous la liste des colloques pour les années 2014-2015 concernant le latin médiéval et le néo-latin, recensés par la SEMEN-L

– 10-13 septembre 2014, Lyon, Ecole normale Supérieure, « Le sens du temps », 7ème Congrès International de Latin Médiéval organisé par P. Bourgain, (Ecole des chartes, pascal.bourgain@enc.sorbonne.fr ) et J.-Y. Tilliette (Université de Genève, jean-yves.tilliette@unige.ch)
– 2-3 octobre 2014, Caen, Université de Caen, « Tacite et le tacitisme en Europe à l’époque moderne (XVIe- XVIIIe siècle). Ecriture de l’histoire et conception du pouvoir », première partie, Colloque International organisé par A. Oïffer-Bomsel (Université de Reims, alicia.oiffer-bomsel@univ-reims.fr) et A. Merle, (Université de Caen-Basse Normandie, Alexandra.merle@unicaen.fr)

– 9-10 octobre 2014, Dijon, « Savoir vivre et grossièreté à la Renaissance », organisation Sylvie Laigneau-Fontaine, CPTC (EA 4178). Contact : sylvie.laigneau-fontaine@sfr.fr

– 9-11 octobre 2014, Naples, Université Federico II, « Dulcis alebat Parthenope. Memorie dell’antico: mito e territorio nella cultura dell’Accademia Pontaniana », Colloque International organisé par G. Germano (Università degli Studi di Napoli Federico II, germano@unina.it) et Marc Deramaix (Université de Rouen, marc.deramaix@univ-rouen.fr).

-13-14 octobre 2014, Paris, Université Paris IV-Sorbonne, « Morts héroïques, morts infâmes », Deuxièmes rencontres franco-catalanes sur l’Antiquité classique, Colloque international organisé par F. Prost (Paris-Sorbonne, fraprost@yahoo.fr) et F. Mestre (Université de Barcelona, fmestre@ub.edu)

– 18 octobre 2014, Paris, Université Paris IV-Sorbonne, Atelier XVIe siècle, séminaire préparatoire autour des qualifications des figures de l’inspiration. Org. Mireille Huchon.

– 23- 25 octobre 2014, Bordeaux, Université Bordeaux 3, « Les architectures fictives : écriture et architecture de l’Antiquité à nos jours », colloque organisé par R. Robert (Université Bordeaux 3, renaud.robert@u-bordeaux3.fr)

– 24 octobre 2014, Paris 3, Sorbonne, Salle Max Milner, dans le cadre du projet ANR/ERHO, Pour une histoire des commentaires humanistes d’Horace : Le discours et la méthode. Contact : nathalie.dauvois@univ-paris3.fr

– 25 octobre 2014, Paris 3, Sorbonne, Salle Max Milner, Journée d’étude sur Francesco Robortello. Contact : bouquet.monique@gmail.com

-14 novembre 2014, Paris, Université Paris IV-Sorbonne, « Artium scriptores : les classiques de la discipline. Étude de l’autorité dans les arts libéraux », journée d’étude organisée par J.B. Guillaumin (Université Paris IV-Sorbonne, jean-baptiste@guillaumin.eu)

– 29-30 janvier 2015, Lille 3, Journées d’études sur les qualifications des figures de l’inspiration, co-organisation M. Huchon et Anne-Pascale Pouey-Mounou.

– mars 2015, Lille 3, séminaire doctoral « Un enthousiasme communicatif : la circulation des émotions dans la pensée, les lettres et les arts en Europe, de la Renaissance aux Lumières », co-organisation Anne-Pascale Pouey-Mounou, C. Jacot-Grapa et C. Cederna

– 18-20 mars 2015, Reims, CRIMEL (EA 3311), Colloque international « Les Métamorphoses de Virgile : réception de la figure de l’auctor (Antiquité, Moyen Age, Temps modernes). Coordination Karin Ueltschi et Jean-Louis Haquette.

– 26-28 mars 2015, Berlin, 61e Congrès annuel de la Renaissance Society of America

– 9-11 avril 2015, Paris, BNF et INHA, Colloque « François Ier imaginé. 1515-1547 », co-organisé par l’association RHR et la SFDES.

– 12-13 mai 2015, Paris, Université Paris IV-Sorbonne, « Angelo Poliziano. Poesia, filologia, fortuna », Colloque International organisé par H. Casanova-Robin (Université Paris IV-Sorbonne, casanova-robin@club-internet.fr) et P. Viti (Università del Salento)

– 27-29 mai 2015, Paris, EPHE, La poésie à l’âge de l’éloquence. La qualité de l’expression dans les poétiques et les poèmes latins et français entre 1549 et 1639, org. P. Galand (EPHE), C. Barbafieri (U Valenciennes/ IUF), J.Y. Vialleton (Grenoble 3) et V. Leroux (Reims/IUF).

– 4-6 juin 2015, Valence, Université de Grenoble 3, « Forme du texte latin au Moyen Age et à la Renaissance », IVe congrès de la SEMEN-L, organisé par M. Furno (Université de Grenoble 3, Martine.Furno@u-grenoble3.fr), C. Louette Université de Grenoble 3, Christiane.Louette@u-grenoble3.fr) et V. Méot-Bourquin (Université de Grenoble 3, Valerie.Meot-Bourquin@u-grenoble3.fr)

IVe CONGRES de la SEMEN-L (Valence, 4, 5 et 6 juin 2015)

Le IVe congrès de la SEMEN-L sera organisé du 4 au 6 juin 2015 par l’Université de Grenoble – site de Valence. Le comité d’organisation est composé de Mmes Martine Furno, Christiane Louette, Valérie Méot-Bourquin.

Formes du texte latin au Moyen Âge et à la Renaissance

L’étude de la mise en forme des textes a fait ces dernières années l’objet de travaux importants depuis ceux, pionniers, de Henri-Jean Martin. On sait désormais qu’une même œuvre acquiert des significations différentes quand sa mise en texte et en page se transforme, que le texte apparaît bien souvent comme « une forme de l’intention », qui fait intervenir plusieurs « co-élaborateurs » (l’auteur, le typographe, le destinataire ou lecteur) et dont la réalisation définitive sur la page est le produit d’une tension, plus ou moins reconnue, plus ou moins avouée, entre un projet et les difficultés qu’il rencontre.
L’intérêt de ces questions est actuellement ravivé par la réflexion sur la page numérique qui invite à reconsidérer une nouvelle fois la représentation matérielle du texte. Mais il faut l’inscrire aussi dans le développement des recherches rhétoriques et poétiques sur la dispositio ou le dispositif (voir l’ouvrage récent d’Ugo Dionne, La Voie aux chapitres, Seuil, 2008, sur la disposition romanesque).
Au croisement de l’histoire du livre, de la rhétorique et de l’histoire des idées, le IVe congrès de la Société d’Études Médio et Néo-latines (SEMEN-L) ambitionne d’étudier dans quelle mesure la mise en forme matérielle et intellectuelle des textes latins conditionne leur réception. On considérera forme et texte au sens large : forme renvoyant à une disposition matérielle aussi bien que rhétorique ; texte pouvant s’entendre comme un ensemble de caractères sur une page, mais aussi comme ouvrage, recueil, collection, dans le cadre du manuscrit comme de l’imprimé, de la poésie comme de la prose fictionnelle ou docte.
La réflexion pourra se développer dans plusieurs directions : – la mise en forme matérielle : construction visuelle de la page ou de l’ouvrage, numérotations, divisions, rubrications du texte, rapports du texte et de l’image ; – la disposition ou le dispositif rhétorique : découpage en paragraphes ou en ensembles organisés (chapitres, parties, livres), stratégies mises en œuvre pour construire la réception du texte ; – la spécificité de la mise en forme du texte latin avec d’éventuelles comparaisons avec des textes en langue vulgaire (traductions, adaptations).

Les propositions de communication (un titre et quelques lignes de présentation) sont à envoyer avant le 15 juin 2014 à : Martine Furno, Christiane Louette ou Valérie Méot-Bourquin

Les participants à ce IVe Congrès de la SEMEN-L seront naturellement priés d’être à jour de leur cotisation 2015 (pour tous renseignements, contacter Alice Lamy).

Colloques 2012-2013

– 15-17 mars 2012, Dijon, Colloque international «L’image de la ‘petite patrie » provinciale chez les écrivains de la Renaissance », organisée par Sylvie Laigneau-Fontaine. Contact :  HYPERLINK « mailto:sylvie.laigneau-fontaine@sfr.fr » sylvie.laigneau-fontaine@sfr.fr

– 22-24 mars 2012, Washington D.C., Meeting annuel de la Renaissance society of America

-4-5 mai 2012, Université de Neuchâtel, colloque international « Jean Du Bellay, cardinal diplomate, écrivain et mécène », organisé par L. Petris avec la collaboration de O. Christin, P. Galand et C. Michon

– 10-12 mai 2012, Colloque international : Tours 1500. Art et société à Tours au début de la Renaissance. Comité d’organisation : Florence Alazard, Pascal Brioist, Marion Boudon-Machuel, Pascale Charron, David Fiala, David Rivaud, Alain Salamagne. Contact : HYPERLINK « mailto:marion.boudon-machuel@inha.fr » marion.boudon-machuel@inha.fr et/ou HYPERLINK « mailto:pascale.charron@univ-tours.fr » pascale.charron@univ-tours.fr

– 12-13 mai 2012 – Craiova, Roumanie. La réception de l’Antiquité gréco-latine dans les cultures européennes. Sous le signe d’Hermès. Renseignements : HYPERLINK « mailto:studiiclasice.craiova@yahoo.com » studiiclasice.craiova@yahoo.com

-7-9 juin, Université de Rouen-EPHE-Paris-Sorbonne, colloque international « L’Antiquité gréco-latine aux sources de l’imaginaire contemporain : fantasy, fantastique, science-fiction », organisé par M. Bost-Fievet, D. Nouvel, S. Provini avec la coll. de P. Galand

– 7-9 juin 2012, Université de Stockholm et The Royal Swedish Academy of Letters, History and Antiquities, « Allusions and Reflections. Greek and Roman Mythology in Renaissance Europe »

– 5-7 juillet 2012, Paris, IRHT, « Le dictamen dans tous ses états. Perspectives de recherche sur la théorie et la pratique de l’ars dictaminis (XIe-XVe siècles) ». Colloque organisé par Anne-Marie Turcan-Verkerk et Benoît Grévin.

– 5-10 août 2012, Münster, 15e Congrès de l’IANLS. Contact : HYPERLINK « mailto:pade@hum.ku.dk » pade@hum.ku.dk

– 5-6 octobre 2012, Université de Montpellier 3, « L’écriture épique et ses modèles » [de l’épopée classique à la Renaissance]. Colloque organisé par Jean Meyers et Aline Estèves

– 11-13 octobre 2012, Bordeaux, Université Michel de Montaigne, Amphithéâtre Odéon, Maison de l’Archéologie, « Rhétorique, stylistique et poétique : entre théorie et pratique ». Responsables : Anne Bouscharain et Danièle James-Raoul

– 23-25 octobre 2012. Villa Vigoni. Atelier néo-latin I, Horatius criticus. Responsable : Nathalie Dauvois

– 22 novembre 2012, Paris, EPHE, « La Muse s’amuse : figures insolites de la Muse à la Renaissance », Première des deux journées d’études organisées par Perrine Galand et Anne-Pascale Pouey-Mounou. La seconde journée aura lieu à l’Université de Lille III, le 15 mars 2013

– 29 novembre-1er décembre 2012, Université de Paris IV, Doctrines et théories de l’art. Responsables : Laurence Boulègue, Pierre Caye, Francesco Furlan et Florence Malhomme

7-9 décembre, EPHE, colloque « Ecriture et hérésie à travers l’histoire », organisé par F. Rouillé avec la coll. de P. Galand

15 mars 2013, Université de Lille III, « La Muse s’amuse : figures insolites de la Muse à la Renaissance », Seconde des deux journées d’études organisées par Perrine Galand et Anne-Pascale Pouey-Mounou.

– 22-23 mars 2013, BnF-Université de Paris 7- SFDES, L’année 1570, Colloque organisé par Jean Vignes, Isabelle His et Hugues Daussy

– 4-6 avril 2013, San Diego, California, Renaissance Society of America, annual meeting

– 22-25 mai 2013, Rome, École française de Rome et Biblioteca Nazionale Centrale di Roma, Colloque international « Marc Antoine Muret. Un humaniste français en Italie », organisé par Christine de Buzon, Philip Ford, Jean-Eudes Girot, Raphaële Mouren, Laurence Pradelle et Marina Venier

– Printemps 2013, Villa Vigoni, Atelier néo-latin II. Horatius lyricus. Responsable : Nathalie Dauvois

IIIe congrès de la SEMEN-L (Bordeaux, 11-13 octobre 2012) : appel à communication

La Société d’Études Médio- et Néo-Latines (SEMEN-L) organise les jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 octobre 2012, à l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3, son sixième Congrès sur le thème : « Rhétorique, stylistique et poétique : entre théorie et pratique ».

 

Notre réflexion pourrait s’articuler, entre autres, autour des domaines suivants.

• La réception de la rhétorique antique

Du Moyen Âge au XVIe siècle, l’héritage de la rhétorique antique, d’abord essentiellement latin, cicéronien et horatien, mais tributaire d’une évidente dette envers la culture grecque, connaît une importante transformation avec la redécouverte progressive des rhétoriciens antiques, d’Aristote aux rhéteurs de la période impériale. Or, il paraît important d’analyser l’héritage, les mutations et le devenir de la rhétorique antique, afin de mettre en évidence les différents points théoriques dont la compréhension est pour nous problématique et dont nous ne percevons parfois pas l’intérêt. La tradition rhétorique est-elle en l’occurrence un boulet qu’il faut traîner ou un ferment dynamique ?

• Les artes

Entre la fin des XIe et XIVe siècles, apparaissent en Europe des traités spécialisés qui s’intéressent à l’enseignement de la grammatica et ont pour objet l’art d’écrire : les artes dictandi qui s’attachent à l’art d’écrire en prose (des lettres, mais aussi tout document juridique ou administratif) ou de composer un discours ; les artes poeticae, qui concernent la composition d’ouvrages fictionnels, versifiés ou non ; les artes praedicandi enfin, qui étudient l’art d’écrire et de prononcer un sermon, et dont le contenu évolue considérablement avec le temps. La longévité exceptionnelle de certains de ces traités médiévaux, jusqu’au XVIe siècle, attire l’attention : il s’agira de mettre à jour leur intérêt, autant que leur originalité intrinsèques.

• Études de cas : l’art et la manière

La rhétorique, au sens le plus large, est une ressource et un courant qui alimente nécessairement l’écriture poétique, que celle-ci soit ou non fictionnelle : elle influence la formation des écrivains, qu’ils se déterminent par rapport à cet héritage ou en opposition avec lui. Des études textuelles précises seront ainsi les bienvenues, afin de mettre en lumière des applications concrètes de la théorie rhétorique.

 

Chaque communication durera entre 20 et 25 minutes. La publication d’un ouvrage sera faite à partir de ces communications dans la revue Eidôlon (Presses universitaires de Bordeaux). Les chercheurs intéressés sont invités à proposer avant le 15 avril 2012 un titre et une douzaine de lignes de présentation (environ 1000 caractères) à Anne Bouscharain ou à Danièle James-Raoul :

Contacts :

Anne Bouscharain anne.bouscharain@gmail.com

Danièle James-Raoul daniele.james-raoul@wanadoo.fr