Colloques 2009

Liste des colloques organisés à propos du latin médiéval et du néo-latin en 2009.

– 6-9 janvier 2009, Rome, Istituto Danese, Latin and the Vernaculars in Early Modern Europe (LINGLID) (M. Pade, univ. Aarhus, J.-L. Charlet)

– 8-9 janvier 2009, Tours, La ville en scène : représentations de l’espace urbain dans le théâtre français et européen aux XVIe et XVIIe siècles. Colloque international organisé par l’équipe Théâtre européen du C.E.S.R. (Pierre Pasquier) et le Center for Seventeenth-Century French Theatre (Jan Clarke, Henry Phillips).

– 8-10 janvier 2009, Louvain, International Congress Bartolomew of Messina and the Cultural Life at the Court of King Manfred of Sicily, Leuven, Institute for Medieval and Renaissance Studies.

– 17 janvier 2009, Paris Sorbonne, Amphithéâtre Guizot, Journées de l’Ecole Doctorale de Paris IV, « Les formes de transmission du savoir ».

– 5-7 février 2009, Nancy, Colloque international, «Expertus sum». L’expérience par les sens en philosophie naturelle médiévale, XIIe-XIVe siècles, Atelier Vincent de Beauvais – Université de Nancy 2.

– mars, Université de Besançon, Pline à la Renaissance : Transmission, réception et relecture d’un encyclopédiste antique.

– 5-6 mars 2009, Colloque international à l’Ecole pratique des Hautes Etudes et l’Université de Paris-Sorbonne, Hérodote à la Renaissance organisé par Susanna Longo (Université de Lyon III), en collaboration avec Laurence Boulègue (Université de Lille IIIIUF). Programme provisoire sur le site du Centre Guillaume Budé.

– 20-21 mars, Dijon : La Renaissance des genres. Pratiques et théories génériques entre Espagne et Italie du XVe au XVIIe siècle, Université de Bourgogne. Rens. Giuseppe Sangirardi et Paloma Bravo.

– 27-28 mars 2009, Colloque international, Ecole pratique des Hautes Etudes et Université de Paris-Sorbonne, Le mariage chez les juristes et les poètes à la Renaissance, organisé par P. Galand-Hallyn et G. Rossi.

– 30-31 mars, Paris, Passeurs de textes : imprimeurs et libraires à l’âge de l’Humanisme, colloque organisé par l’Ecole nationale des chartes, le CESR de Tours, la Bibliothèque nationale de France, la Bibliothèque Sainte-Geneviève, contacts : Christine Bénévent, CESR, Annie Charon, Ecole des chartes ; Isabelle Diu, Ecole des chartes ; Magali Vène, Bibliothèque nationale de France.

– 3-4 avril 2009 : Journées d’études de l’Equipe Traditions romaines, La représentation des élites: aristocratie politique et aristocratie intellectuelle, Université de Paris-Sorbonne- EPHE.

– 15-16 avril 2009, Université de Cork (Irlande), Colloque International Latin and Vernacular in Renaissance Iberia IV : the influence of Christian Latin literature.

– mai, Genève : Calvin et son influence de 1509 à 2009, Université de Genève, Institut d’Histoire de la Réformation.

– 5 mai 2009, université de Dijon, Les genres littéraires dans la littérature néolatine. Journée d’étude organisée par Sylvie Laigneau.

– 7-8 mai 2009 : université de Varsovie : colloque sur la traduction (y compris du grec au latin) à l’époque humaniste (P. Solwa).

– 16 mai 2009, Paris Sorbonne, Amphithéâtre Guizot, Journées de l’Ecole Doctorale de Paris IV, Les Âges de la vie.

– 21-23 mai 2009, Université Laval, Québec, 9e Colloque « Jeunes chercheurs » du CIERL, Le cosmopolitisme : influences, voyages, échanges dans la république des lettres (XIV-XVIIes). Les propositions de communication (titre et résumé d’une demi-page, niveau d’études, ancrage institutionnel) devront être envoyées au comité avant le 20 février 2009.

– 28-30 mai 2009, The Sixteenth Century Studies Conference 2009, Hôtel Crowne Plaza, Genève. Contact : Jeffrey R. Watt.

– mai-juin 2009 : série de conférences d’Evrard Delbey, professeur à l’université de Nice, dans le cadre du séminaire de P. Galand-Hallyn, EPHE, vendredi de 12h à 14h, salle Delamarre, à la Sorbonne, 45-47 rue des Ecoles 75005 Paris, escalier E, 1er étage à droite sur le thème Beauté et laideur dans la littérature antique et humaniste (22 mai: Platon et Cicéron; 29 mai: Les poètes élégiaques; 5 juin: Apulée – Augustin; 12 juin: Ficin – Pontano; 19 juin: Agostino Nifo).

– 3-5 juin 2009, Colloque international, Paris/Rouen, Equipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles, Université de Haute Normandie, Le luxe et la cité : Penser, parler le luxe. Contacts : Marc Deramaix, Département de lettres classiques; Anne Vial-Logeay Département de lettres classiques.

– 4-5 juin 2009, Rome, Istituto Danese, colloque sur N. Perotti (M. Pade, univ. Aarhus, J.-L. Charlet).

– 26 Juin 2009, Paris, Formes dialoguées dans la littérature exemplaire du Moyen Âge, L’article fondamental de Peter von Moos sur le dialogue latin au Moyen Age (Annales ESC, 1989, vol. 44, p. 993-1028) a attiré l’attention sur l’importance de cette forme de discours, notamment dans les processus didactiques. L’équipe de recherche du GAHOM sur les exemplaires médiévaux souhaite reprendre cette enquête dans le cadre de la littérature exemplaire. Merci d’envoyer vos propositions d’interventions (même courtes ou sous forme de commentaire d’un document) au comité d’organisation de cette journée avant le 15 janvier 2009 à Pascal Collomb ou à Marie Anne Polo de Beaulieu (plus de détails sur le site Ménestrel).

– 28 juin-1er juillet : XXe seminario di alta cultura (L’epistolagrafia dal mondo antico al mondo umanistico), Genga (AN, Italie), F. Bertini, J.-L. Charlet (Istituto Internazionale Studi Piceni).

– 29 juin-3 juillet 2009, Tours, CESR, LIIe Congrès d’études humanistes, Psyché à la Renaissance.

– 1er-4 juillet : 30e Congresso internazionale di studi umanistici, Sassoferrato, AN, Italie (Istituto Internazionale Studi Piceni, J.-L. Charlet).

– 20-23 juillet 2009 : Mecenati, artisti e pubblico nel Rinascimento, Chianciano-Pienza (SI, Italie), Istituto Francesco Petrarca (L. Rotondi-Secchi Tarugi).

– 2-8 août 2009, Uppsala, 14e Congrès de la société internationale d’études néo-latines. Informations et résumés des conférences http://www.ianls.org/uppsala_2009_posters.htm .

– 7-10 septembre 2009, Barcelone, V Congreso Internacional de Latín Medieval Hispánico, Instituto de Estudios Medievales – Departamento de Ciencias de la Antigüedad y de la Edad Media – Universidad Autónoma de Barcelona, Departamento de Filologia Latina – Universidad de Barcelona.

– 1er-3 octobre 2009, université de Gênes, L’enciclopedismo dall’antichità al Rinascimento (S. Pittaluga, DARFICLET).

– 20 novembre 2009, Sydney Jones Library, University of Liverpool, Reading Anthologies in Sixteenth-Century France, org. Dr Sara Barker (Department of History, University of Lancaster) et Dr Pollie Bromilow (French Section, SOCLAS, University of Liverpool).

Colloques 2008

Liste des colloques organisés à propos du latin médiéval et du néo-latin en 2008.

– 15 janvier, Barcelone : Jornada de estudio sobra poesia latina (de l’antiquité tardive à l’époque humaniste), université autonome de Barcelone.

– 2 février, Paris : Journée d’études sur l’hybridité épique, org. O. Pedeflous sous la direction de M. Huchon et J. Dangel, Sorbonne, salle G 647.

– 6-7 février, Bari : Libris satiari nequeo. Biblioteche nel Regno fra Tre e Cinquecento, org. F. Tateo, M. de Nichilo, D. Canfora, C. Corfiati, D. Defilipis, I. Nuovo. Palazzo Ateneo. Salone degli affreschi.

– 22 février, 9h-11h : Journée Horace I, co-organisée par P. Galand-Hallyn (EPHE) et Jean Vignes (TAM, Paris 7). Nathalie Dauvois (Toulouse), « Lyrisme et philosophie : le modèle horatien dans les commentaires de Landino à Lambin et chez les poètes de la Pléiade », au TAM (Université Paris Diderot-Paris7, Bâtiment des Grands Moulins, 75205 Paris Cedex 13).

– 8-10 mars, Montpellier, La notion de Prudence de Gerson à Gassendi, université de Montpellier.

– 14-15 mars 2008, Vérone : journée d’études n°1 sur La représentation du mariage chez les juristes et les poètes humanistes, Giovanni Rossi et P. Galand-Hallyn, première journée d’un diptyque qui se continuera à Paris IV l’an prochain.

– 27-28 mars 2008, Pau, Université de Pau et des Pays de l’Adour, colloque international L’Aquitaine des littératures médiévales (XIe-XIIIe siècles), org. V. Fasseur.

– 3-4 avril 2008, Paris : Paris, 1553 : audaces et innovations poétiques, Auditorium du Louvre et Paris VII, org. Jean Vignes et Olivier Halévy.

– 15 mai 2008, Paris, Les innovations du vocabulaire latin à la fin du Moyen Âge. Autour du Glossaire du latin philosophique (philosophie, théologie, sciences), Journée d’étude, IRHT, centre Félix- Grat, organisation : Olga Weijers (Constantijn Huygens Instituut, La Haye /IRHT).

– 26 mai, Paris : La Fable d’Orphée d’Ange Politien, Université Paris IV-Sorbonne, table ronde suivie d’un concert par la Compagnia dell’Orpheo, dir. Musicale Francis Biggi (Conservatoire de Genève).

– 28-30 mai 2008, Gand : La place de la cosmographie dans la culture de la Renaissance, org. F. Hallyn, Université de Gand, Centre for History of Science. Voir le site: http://sarton.ugent.be/

– 11-14 juin 2008, Paris, Société Internationale pour l’étude de la Théologie Médiévale, congrès international Réceptions des Pères et de leurs écrits au Moyen Age. Le devenir de la tradition ecclésiale.

– 21 juin, Université de Paris VII, Poétiques de la philologie, org. Sophie Rabau.

– 29 juin-2 juillet, Genga (Sassoferrato, Ancona), Seminario di alta cultura, l’innologia dal mondo antico all’umanesimo.

– 1-5 juillet, Tours : LIe Colloque International d’Etudes Humanistes : « Proportions », org. Sabine Rommevaux, Philippe Vendrix et Vasco Zara, C.E.S.R., Université François Rabelais.

– 2-5 juillet, 29e Congresso internazionale di studi umanistici, Sassoferrato (avec célébration de Pierre Damien à Fonte Avellana).

– 2-5 juillet, Gand : La silve : histoire d’une écriture libérée en Europe, de l’Antiquité au XVIIIe siècle. Koninklijke Academie voor nederlandse Taal-en Letterkunde (Koningstraat 18B-9000 Gent.org. Perrine Galand-Hallyn, Philip Ford, Carlos Lévy (dans le cadre du GDR 2837, «Culture latine de la Renaissance européenne », dir. P. Galand-Hallyn). – 21-24 juillet, Chianciano-Pienza (Siena), Vita pubblica e vita privata nel Rinascimento.

– septembre 2008, Bordeaux : Lire, choisir, écrire : la vulgarisation des savoirs du Moyen Age à la Renaissance, org. Violaine Giacomotto-Charra (Bordeaux III) et Christine Silvi (Paris IV).

– 18-20 septembre, Tours : Extravagances amoureuses. L’amour au-delà de la norme à la Renaissance: écart, dépassement, transgression, org. C. Lastraioli et E. Boillet, C.E.S.R.,
Université François Rabelais.

– 24-27 septembre 2008, Paris, 1108-2008. L’influence et le rayonnement de l’école de Saint-Victor de Paris au Moyen Âge, Colloque international du CNRS pour le neuvième
centenaire de la fondation de Saint-Victor, organisation Patrick Gautier Dalché, Patrice Sicard, Luc Jocqué et Dominique Poirel.

– 28 septembre, Tours : La grande peur de la Syphilis à la Renaissance. Retour aux textes sources médicaux, org. J. Vons et F. Fouassier, C.E.S.R., Université François Rabelais.

– Premier Congrès de la Société d’Études Médio et Néo-Latines (SEMEN-L), 15-17 octobre 2008,Université d’Aix en Provence et Maison Méditerranénne des Sciences de l’Homme, « Le Profane et le Sacré dans la culture latine du Ve siècle au XVIIe siècle », organisé par Marc Deramaix, Michèle Gally et Olivier Pédeflous. Le deuxième congrès est prévu pour octobre 2010 à Amiens (voir rubrique Congrès).

– 27-29 octobre 2008, Gand : Tradition et créativité dans les formes gnomiques en Italie et en France à la Renaissance (XIVe-XVIIe siècles), Université de Gand, org. P. Galand- Hallyn (EPHE et Paris IV, Ecole doctorale européenne sur l’Humanisme, Equipe « Rome et ses Renaissances », Centre G. Budé), G. Ruozzi (Bologne), S. Verhulst (Gand), J. Vignes (Paris VII, TAM) et R. Cardini (Florence).

– 29-31 octobre 2008, Florence, Convegno internazionale di studi, Coluccio Salutati e l’invenzione dell’Umanesimo, Direzione generale per i Beni Librari – Ministero per i Beni e le Attività Culturali, Comitato nazionale per le celebrazioni del VI centenario della morte di Coluccio Salutati, Dipartimento di Studi sul Medioevo e il Rinascimento – Università degli Studi di Firenze, Biblioteca Medicea Laurenziana.

– 4-6 décembre 2008, Florence : Colloque international Le radici umanistiche dell’Europa. 1- La diffusione europea del pensiero del Valla, 2- Lorenzo Valla e la riforma della lingua e della logica, Comitato Nazionale per le celebrazioni del VI centenario della nascita di Lorenzo Valla et Scuola del Dottorato internazionale in Civiltà dell’Umanesimo e del Rinascimento, Università degli Studi di Firenze, org. M. Regoliosi, P. Benigni, G. M. Anselmi, R. Campioni, R. Cardini, D. Coppini, F. Lo Monaco. Voir le site: http://www.centrostudiclassicismo.it/home.htm

– 10 décembre 2008, Paris, IRHT, Les écoles au Moyen Âge. Journées d’études de l’IRHT (1re journée d’études, la seconde ayant lieu en mai 2009).

Colloques 2006

Liste des colloques organisés en 2006 à propos du latin médiéval et du néo-latin.

– 3 mars 2006, Bordeaux : Journée Lire Aristote au Moyen Âge et à la Renaissance : réception du Traité sur la génération et la corruption, Université de Bordeaux III, organisée par J. Ducos et V. Giacomotto-Charra.

– 27-29 mars 2006, Limoges : Colloque La traduction des Anciens en Europe du Quattrocento à la Révolution, Université de Limoges, organisé par C. Lechevalier et L. Pradelle.

– Mai 2006, Verona : Colloque “Il segretario è come un angelo”: trattati, raccolte, epistolari, vite paradigmatiche o come essere un buon segretario nel Rinascimento, organisé par le Gruppo di Studio sul Cinquecento Francese.

– 27-29 mars 2006, Limoges : Traduire les Anciens (Grecs et Latins) en Europe du Quattrocento à la fin du 18e siècle :d’une renaissance à une révolution ?, Université de Limoges, org. C. Lechevalier (Université de Caen) et L. Pradelle (Université de Limoges).

– 6-13 août 2006, Budapest : Congrès International de l’IANLS : Varietas gentium- Communis Latinitas, org. Dr. Gyula Mayer et Prof. Dr. L. Szörényi.

– 4-8 septembre 2006, Oxford (Corpus Christi College): Colloque Erasmus and the Republic of Letters. Rens.: Stephen Ryle. Conference Announcement and Call for Papers: The conference will cover all aspects of Erasmus’ achievement and influence in the fields of education, literature, biblical studies, and theology. Keynote speakers include Lisa Jardine, J.K. McConica, Hilmar M. Pabel, Jane E. Phillips, Erika Rummel, and Mark Vessey. Proposals for papers of 20 or 30 minutes’ duration are invited. Abstracts of c.150 words should be sent by 31 December 2005.

– 22-23 sept. 2006, Paris (Paris IV-Sorbonne) : Colloque Le tyran et sa postérité. Rééflexions sur les figures du pouvoir absolu de l’Antiquité à la Renaissance, organisé par C. Lévy (U. de Paris IV, Equipe « Traditions romaines ») et L. Boulègue (U. de Lille 3, UMR « Savoirs, Textes, Langages »).
Présentation (résumé) : On aurait pu penser que les spécificités propres à la figure grecque du tyran la rendaient inexportable en milieu romain, la res publica ayant déjà son propre repoussoir, le rex. L’installation de la philosophie à Rome, la présence de penseurs comme Polybe ou Panétius allait, dès le second siècle av. J.C., avoir pour conséquence une osmose des catégories grecques et romaines du politique et une intellectualisation plus grande du mos maiorum. Cependant, c’est au Ier siècle av. J.C., et tout particulièrement avec Cicéron, que le tyran fait irruption dans la pensée politique romaine, comme moyen de penser une réalité dont le caractère chaotique apparaissait chaque jour avec plus d’évidence. Si César apparut à Cicéron comme l’incarnation romaine du tyran platonicien, l’habileté d’Auguste aboutit à l’apparition d’un Ianus bifrons, à la fois princeps héritier de l’idéal cicéronien, et tyran pour tous ceux qui vivaient dans la nostalgie de la res publica. La philosophie politique romaine à l’époque impériale se construira donc en fonction des multiples manières de penser la triade: république/prince/tyran. L’analyse diachronique des concepts de principat et de tyrannie, fondée sur l’étude de textes d’inspirations très diverses, devrait permettre une perception plus juste de la dette de Rome à l’égard de la pensée politique grecque et de l’apport spécifiquement romain à la pensée politique occidentale. Le débat sur les figures du prince et du tyran se poursuit dans les traités politiques des humanistes avec, souvent, un souci éthique très fort, du moins jusqu’au début du XVIe siècle. Ces écrits adoptent plusieurs formes et aussi se jouer des limites de tel ou tel genre, et les nombreux traités de cour, qui fleurissent au cours du XVIe siècle, peuvent être considérés comme de nouveaux types de traités politiques. Comment pose-t-on encore la question des trois grands types de régimes politiques et que devient la figure du tyran dans un contexte historique, politique et religieux radicalement différent de celui des sources antiques ?

– 22-23 septembre 2006, Perth : Colloque Humanism and Medicine in the Early Modern Era, Institute of Advanced Studies, University of Western Australia, Perth, oraganisé par Professor Yasmin Haskell and Dr Susan Broomhall.
Présentation : The symposium will explore the complex, and sometimes troubled, relationship between humanism and medicine from the fourteenth through eighteenth centuries. The father of humanism, Francesco Petrarca, famously attacked the medical profession in Against the Doctors (1352). Humanism spoke a new language theoretically a natural, classical Latin, as opposed to the ‘barbaric’ scholastic idiom of the philosophers and the Galenist gobbledygook of the doctors. But the cultures of humanism and medicine inevitably enriched one another: doctors and humanists shared a professional interest in the ancient texts (from Dioscorides to Lucretius), and a vested interest in preserving Latin as a professional argot. Humanism had its own healing pretensions through poetry and moral philosophy. In the sixteenth and seventeenth centuries, doctor and humanist sometimes co-existed in the same person such as Girolamo Fracastoro, Girolamo Cardano, Julius Caesar Scaliger, François Rabelais, and Pierre Petit.
Appel à communication: Papers (30 minutes) should consider various aspects of this road theme, including but not limited to the interface between learned and non-learned medicine, vernacular humanism and medicine, the evolution of the identity of the humanist physician over the early modern era, and the extent to which a consciousness of ‘two cultures’ prevailed in different local and institutional contexts. Please send a 300-word abstract before 1 December 2005 to the conference organisers.

– Sept.-oct. 2006 (proposition de date provisoire), Lyon : Colloque international Commencer et finir, La notion de début et de fin dans les littératures grecque, latine, byzantine et néolatine, organisé par le Centre d’Études et de Recherches sur l’Occident Romain (CEROR, EA 466) et le département de Lettres Classiques de l’Université Jean-Moulin-Lyon III. Organisateurs scientifiques : Christian Nicolas et Bruno Bureau.
Présentation : Prendre en compte la problématique du début et de la fin est une constante de la topique rhétorique : les noms pour désigner ces notions sont multiples, témoignant de la complexité du phénomène d’ouverture et de fermeture d’une oeuvre ou de ses parties. Commencer et finir peut en effet s’appliquer à une oeuvre, voire un ensemble d’oeuvres (recueil), une partie topique d’oeuvre (récit enchâssé, discours, digression, ekphrasis), voire une structure narratologique ou dramatique (notions d’exposition, de dénouement, d’exorde et péroraison etc.), impliquant parfois un débordement de la structure par la matière même de ce qui est dit (analepse, prolepse, dans le cas de prophéties, retours en arrière etc.). Où finit le début, où commence la fin devient alors une question pertinente. Se pose aussi la question de l’autonomie du texte par rapport à des éléments qui l’entourent : insertion de textes dans des recueils et notion même de début et fin de recueil, paratexte (préfaces et postfaces, dédicaces et texte d’envoi, prologues et épilogues) qui compliquent la perception des « vrais » débuts et fins du texte lui-même, quand ils ne l’occultent pas (présence d’un paratexte rapporté, par un éditeur ou un scribe par exemple).
Peut-on enfin retracer une histoire du début et de la fin en littérature de la Grèce archaïque à la Renaissance, quels sont le sens et la portée des évolutions en particulier sur la notion même de texte ou d’oeuvre (pensée du recueil, etc.…) ? La mise en perspective diachronique, comme le changement d’ère culturelle, peuvent conduire à retracer finalement quelques aspects d’une histoire du Texte.

– 23-25 nov. 2006, Clermont-Ferrand : Colloque international Présence du roman grec et latin, organisé par le Centre de recherches André Piganiol et le Centre de Recherches sur les Civilisations Antiques (CRCA) de l’Université de Clermont-Ferrand II. Rens.: Rémy Poignault.
Présentation : Les axes principaux proposés pour ce colloque sont les suivants, sans être exclusifs:
* les formes du genre : rapports avec la satire, l’épopée, le mime, la comédie, la tragédie, les récits de voyage, la fable milésienne, l’élégie érotique alexandrine, l’histoire, la rhétorique, la littérature orales.
* le monde du roman et sa topique
* la réception du roman grec et latin : sa transmission, sa redécouverte, traductions et éditions, son influence sur le roman byzantin, dans la littérature du Moyen Âge jusqu’à nos jours, mais aussi dans la musique, les arts figurés, le cinéma. Dans la tradition de pluridisciplinarité des travaux du Centre de recherches André Piganiol, on attend des contributions de spécialistes venant de différents horizons universitaires.

– 15-16 décembre 2006, Bruxelles (B) : Journées d’études sur les instruments de travail des humanistes Langue, livres, Livre, Musée de la Maison d’Erasme.

Colloques 2005

Liste des colloques organisés à propos du latin médiéval et du néo-latin en 2005.

– 19 Février 2005, Paris : La lettre comme miroir de l’amitié dans l’Antiquité, au Moyen-Âge et à la Renaissance, Journée d’études n°1 organisée par l’Equipe « Traditions romaines », resp. P. Galandhallyn et C. Lévy.

– 12 mars 2005, Paris : Le fondement de la « société des amis » dans l’Antiquité et à la Renaissance : savoir et plaisir, Journée d’études n°2 organisée par l’Equipe « Traditions romaines », resp. P. Galand-hallyn et C. Lévy.

– 25-26 mars 2005, Paris : Certitude et incertitude à la Renaissance, Sorbonne, org. Marie-Thérèse Jones-Davies, appel à communication / rens. : M.-Th. Jones-Davies.

– 6-7 avril 2005, Florence : I conti con Petrarca, voir le site: http://www.unifi.it/eventi/franciscus/index.htm .

– 12-14 avril 2005, Clermont-Ferrand : Les mythes classiques dans la littérature néo-latine, colloque de la S.F.E.N.L., en hommage à M. et Mme Guy et Geneviève Demerson. Il reste possible de proposer un sujet touchant au thème de ses propres recherches. Titres des communications à envoyer avant le 1er décembre 2004.

– 15 avril 2005 (9h-17h30), Paris : Journée d’études Éléments naturels, paysage et subjectivité dans le monde hispanique de la première modernité, École Nationale des Chartes (Grande Salle), org. Dominique de Courcelles, Centre National de la Recherche Scientifique (UMR 5037- CERPHI)- Collège International de Philosophie.

– 14 mai 2005, Paris : L’amicitia dans l’Antiquité et à la Renaissance: codes sociaux et politiques, Journée d’études n°3 organisée par l’Equipe « Traditions romaines », resp. P. Galand-hallyn et C. Lévy.

– 20-21 mai 2005, Tours : Humanisme et évangélisme entre Réforme et Contre- Réforme: Antonio Brucioli, CESR, org. E. Boillet, Rens. : http://www.cesr.univ-tours.fr .

– 26-28 mai 2005, Tours : Vie philosophique et Vies de philosophes, CESR, org. B. Clément et C. Trottmann, Rens. : http://www.cesr.univ-tours.fr .

– 10-11 juin 2005, Saluzzo (I) : Griselda : un mito per l’Europa, Castello della Manta.

– 11 juin 2005, Paris : Théories humanistes sur le lyrisme : lectures françaises et latines d’Horace à la Renaissance, Journée d’études n°4, organisée par le Centre Politien, l’équipe « Traditions romaines » de Paris IV et l’équipe « Traditions Antiques et Modernités » (TAM) de Paris VII.

– 18 juin 2005, Paris : Autour du De amicitia de Cicéron, journée d’études n°5, organisée par le Centre Pierre Boyancé (Equipe « Traditions romaines » de Paris IV).

– 24-25 juin 2005, Lyon : La dénomination des savoirs en français préclassique (1500-1650), CELL ISH, U. de Lyon II, resp. Marthe Paquant, Volker Mecking, Philippe Selosse.

– 26-29 juin 2005, Genga (I) : XVIe Seminario di alta cultura La Georgica dall’antichità all’umanesimo.

– 27 juin-1er juillet 2005, Tours : XLVIIIe Colloque International d’Etudes Humanistes Les machines à la Renaissance, CESR, org. P. Brioist.

– 29 juin-2 juillet 2005, Fabriano-Sassoferrato (I), XXVIe Congresso internazionale di studi umanistici (con la celebrazione del centenario di Gentile da Fabriano), rens. : J.-L. Charlet.

– 18-21 juillet 2005, Chianciano-Pienza : colloque sur Enea Silvio Piccolomini, Pio II umanista europeo, Istituto di Studi Umanistici Francesco Petrarca. Org. Luisa Secchi Tarugi.
– 31 août – 4 septembre 2005, Debrecen (Hongrie) : Hercules neolatinus : compita culturarum humanitatumque in mundo neolatino.

– 8, 9 et 10 Septembre 2005 (dates prévues), Lyon : L’énigmatique à la Renaissance: formes, significations, esthétique, colloque organisé par l’Association Renaissance, Humanisme, Réforme (RHR). Esquisse de la problématique : Il paraît souhaitable d’ouvrir un champ d’investigations très large, et surtout étranger aux démarcations traditionnelles entre disciplines (car la question a trait à la philosophie et à l’exégèse aussi bien qu’à la littérature et aux arts, aux savoirs et langages ésotériques aussi bien qu’aux jeux de société) mais selon une visée assez précise pour que l’objet ne devienne pas protéiforme et finalement trop flou pour donner lieu à une véritable recherche.
A cette fin, il est proposé que, par convention, le colloque ait trait non pas à ce qui est énigmatique (car tout, ou presque, peut être considéré comme tel), mais à ce qui est donné pour énigmatique dans les oeuvres littéraires, picturales, plastiques, philosophiques, théologiques ou scientifiques de la Renaissance, et dans les pratiques culturelles qui s’y rapportent. A quoi pourrait être ajouté ce qui a été notoirement tenu pour tel par le public de la même époque (du milieu du XVe au début du XVIIe siècle) dans les oeuvres qui lui étaient alors présentées.

– 9-11 septembre 2005, Cambridge : Annual Symposium of the Cambridge Society for Neo-Latin Studies: Pastoral in the novel, theatre, commentary, pedagogy, poetry, translation, court entertainments, Clare College, org. The Cambridge Society for Neo-Latin Studies.

– 23 septembre 2005, Tours : Voir et expliquer les machines à la Renaissance, CESR, org. J. Vons, Rens.: http://www.cesr.univ-tours.fr .

– 21-23 septembre 2005, Metz : Le registre sapiential, colloque international, Université de Metz., org. Jean-François P. Bonnot, Sylvie Freyermuth.

– 18 oct. 2005, Verona (Palazzo Giuliari) : Journée François Secret – Les Muses secrètes: Kabbale, alchimie et littérature à la Renaissance, organisé par le Gruppo di Studio sul Cinquecento Francese.

– 3-4 nov. 2005, Paris (Paris XII et ENS-Ulm) : deux journées d’études sur La figure de Médée de l’antiquité à l’époque moderne, organisées par C. Guérin, B. Cuny et A. Berra. La première journée aura lieu le 3 novembre à Paris XII, la seconde le 4 à l’ENS, rue d’Ulm. Rens.: http://www.eleves.ens.fr/home/chguerin/medee.html .

– 17-18 nov. 2005, Nantes (salle du Pôle étudiant de la Faculté des Lettres): Colloque La pensée scientifique de Gerolamo Cardano, Université de Nantes (Equipe « Modernité de l’Antique » ; UFR Lettres et langages ; Département de Lettres anciennes), organisé par Jean-Yves Boriaud.

– 30 novembre-3 décembre 2005, Gand : Quintilien, antique et moderne, Université de Gand, org. E. Bury, P. Galand-Hallyn, F. Goyet, F. Hallyn, C. Lévy.

– 24-26 novembre 2005, Nancy : Mémoire-Récit-Histoire dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles, Université de Nancy 2 (Equipe Romania), org. M. Miranda et M. Sol Ortola.

– 2-3 décembre 2005, Paris : Colloque Entre Moyen Âge et Renaissance, Regards croisés sur Jules César, Université de Paris VII (Equipe Traditions Antiques et Modernités), org. B. Méniel et B. Ribémont.

Colloques 2004

Liste des colloques organisés à propos du latin médiéval et du néo-latin en 2004.

2004
– 27-29 mai 2004, Bologne : L’Italia dell’Inquisitore. Storia e geografia dell’Italia del Cinquecento nella Descrittione di Leandro Alberti, Dipartimento di Discipline Storiche dell’Università di Bologna, org: Lucio Gambi, Paolo Prodi, Adriano Prosperi, Massimo Donattini.

– 24-26 juin 2004, Arezzo : Leon Battista Albert umanista e scrittore, filologia, esegesi, tradizione, Centro di studi sul classicismo, rens.: info@centrostudiclassicismo.it .

– 27-30 juin 2004, Genga : XV Seminario di alta cultura : la bucolica dall’antichità all’umanesimo.

– 28 juin-3 juillet 2004, Tours : Vie solitaire, vie civile, l’humanisme de Pétrarque à Alberti, colloque international, org. Christian Trottmann et Franck La Brasca.

– 9-10 juillet 2004, Aix : Echanges culturels entre l’Europe centrale et l’Europe occidentale à l’époque humaniste.

– 19-22 juillet 2004, Chianciano-Pienza : Francesco Petrarca : l’opera latina, tradizione e fortuna.

– 3-6 septembre 2004, Cambridge : L’animal sauvage à la Renaissance, Clare College, Colloque de la S.F.D.E.S., resp. Philip Ford.

– 16-17 septembre 2004, Troyes : Nicolas Caussin : rhétorique et spiritualité à l’époque de Louis XIII, colloque international, org. Université de Reims Champagne- Ardenne, CRTMLE (Centre de Recherche sur la Transmission des Modèles Littéraires et Esthétiques). Rens.: Sophie Conte.

– 23-25 septembre 2004, Arezzo : Alberti e la tradizione.

– 25 septembre 2004, Versailles : Apollon, enquête sur un mythe, journée d’études organisée par le château de Versailles et l’Association des Amis de Jean-Pierre Néraudau en mémoire de JeanPierre Néraudau, Salle Marengo du château de Versailles.

– 27-29 septembre 2004 : Petrarca e il Petrarchismo nella letteratura croata, Knijževni Krug Split, Odsjek za talijanistiku Filozofskog fakulteta u Zagrebu, Predsjednik Vlade Republike Hrvatske, Hrvatsko povjerensto za UNESCO. Voir les sites: http://www.unifi.it/eventi/franciscus/VIIcentenario/Convegni et http://www.unifi.it/eventi/franciscus/index.htm.

– 22-24 septembre 2004, Bordeaux : Les paraphrases bibliques aux XVIe et XVIIe siècles, Centre Montaigne, Université Michel de Montaigne-Bordeaux III, org. Véronique Ferrer et Anne Mantero. Rens.

– 27-28 septembre, Madrid : Le sentiment national dans l’Europe méridionale (France, Espagne, Italie) au XVIe et XVIIe siècles, Casa de Velázquez, org. A. Tallon et B. Pellistrandi.

– 30 septembre-1er octobre 2004, Pise : Testi, immagini e filologia nel XVI secolo, journées d’études, Scuola Normale Superiore Pisa, org. Eliana Carrara.

– 30 septembre-2 octobre 2004, Tours (CESR) : Réforme et Contre-Réforme à l’époque de la naissance et de l’affirmation des totalitarismes, org. Chiara Lastraioli et Maria Rosa Chiapparo.

– 1-2 octobre 2004, Chambord: Chasses princières dans l’Europe de la Renaissance, org. Monique Châtenet.
– 6-9 octobre 2004, Bologne : Il Petrarchismo : un modello di poesia per l’Europa, Convegno internazionale di studi, Dipartimento di Italianistica Università di Bologna.

– 8-9 octobre, Peur et littérature du Moyen Age aux Lumières, Université de Paris VIIDenis Diderot, amphi. 24. Pour tout renseignement contacter Pascal Debailly.

– 8-10 octobre 2004, San Miniato : La morte e i suoi riti in Italia tra Medioevo e prima Età moderna, org. Centro Studi sulla Civiltà del Tardo Medioevo, Gian Maria Varanini, Univ. di Verona.

– 9 octobre 2004, Sienne : La parola dipinta. Testo e immagine in Francesco Petrarca, Giornata di studio, Accademia Senese degli Intronati, Sala degli Intronati in Palazzo Patrizi, Via di Città, 75, Siena.

– 14-16 octobre 2004, Calcutta : Petrarca e il Rinascimento, Istituto Italiano di Cultura di New Delhi, Consolato Italiano di Calcutta, Jadavpur University, Centre for Advanced Studies in English, K. P. Basu Memorial Auditorium.

– 18-23 octobre 2004, Mexico : Petrarca y el petrarquismo en Europa y América, Giornate Internazionali – Jornadas Internacionales, Facultad de Filosofía y Letras de la UNAM, Ciudad de México.

– 20-23 octobre 2004, Salamanque : IV congresso internacional de lyra minima, SEMYR.

– 21-23 octobre 2004, Barcelone : Petrarca, la medicina, le scienze, Convegno, Barcellona, Accademia de Buenas Letras, Àrea de Filologia Italiana, Universitat Autònoma de Barcelona.

– 22-23 octobre 2004 : Petrarca v strednej Európe Petrarca nella Mitteleuropa, Convegno internazionale, Nitra, zasadacia miestnost dekanátu FF UKF, Štefánikova 67, l aula della Presidenza della Facoltà di Lettere e Filosofia.

– 4-6 novembre 2004, Madrid : Decir lo verdadero en los siglos XVI-XVII: lengua, estetica, doctrina. Dire le vrai aux XVIe-XVIIe siècles: langue, esthétique, doctrine, Casa de Velázquez, org. Dominique de Courcelles, Jacob Schmutz et Philippe Büttgen.

– 5-6 novembre 2004, Trieste : Una figura nodale nell’insegnamento della letteratura italiana : F. Petrarca.

– 11-13 novembre 2004, Vérone : Il Romanzo a teatro, Università di Verona, Convegno della Società Universitaria di Lingua e Letteratura Francese, org. Franco Piva.

– 18-20 novembre 2004, Ferrare : Olimpia Morata: cultura umanistica e Riforma protestante tra Ferrara e l’Europa, ISR di Ferrara, Convegno organizzato per il Centenario di Olimpia Morata, org. Gigliola Fragnito, Massimo Firpo, Susanna Peyronel Rambaldi.

– 20-21 novembre 2004, Mantoue : Petrarca : forme di poesia – forme di musica. Voir les sites: http://www.unifi.it/eventi/franciscus/VIIcentenario/Convegni et http://www.unifi.it/eventi/franciscus/index.htm .

– 22-23 novembre 2004, Merano : Mondo tedesco in Petrarca. Petrarca nel mondo tedesco. Voir les sites: http://www.unifi.it/eventi/franciscus/VIIcentenario/Convegni et http://www.unifi.it/eventi/franciscus/index.htm .

– 24-27 novembre 2004, Sfax (Tunisie) : Autour de Pétrarque (Les sources de Pétrarque, l’humaniste et le poète ; le pétrarquisme et son évolution), colloque international suivi d’une table ronde « Les Frontières De l’humain », org. Mme Hédia Abdelkéfi, Faculté des lettres et sciences humaines de Sfax, B.P. 553, fax, 3000 Tunisie,

– 28-29 novembre 2004, Messine : Poeti a confronto sulla poesia del Petrarca.

– 29 novembre-3 décembre 2004, Ferrare : Gli Este e l’Alberti : tempo e misura, Istituto di Studi Rinascimentali / Société Internationale Leon Battista Alberti.

– 30 novembre-2 décembre 2004, Ferrare : G. Giraldi Cinthio, Università di Ferrara, org. Paolo Cherchi, M. Tempera, Gianni Venturi.

– 2-3 décembre 2004, Leyde : Laus Petrarchae, 700th anniversary, Université de Leyde, colloque centré sur Pétrarque et son oeuvre ; la première journée sera consacrée aux réactions de ses contemporains, tant ses admirateurs (Giovanni Boccaccio, Giovanni Colonna, Guglielmo da Pastrengo, Dionigi da Borgo San Sepolcro, Giovanni Conversino da Ravenna, Lombardo della Seta, John of Jenstein) que ses ennemis (les scholastiques de l’école de Messine, les Aristotéliciens de la cour papale d’Avignon, ceux de Venise qui l’attaquèrent durant la fin de sa vie). La seconde journée s’intéressera aux réactions des lecteurs des XVe et XVIe siècles, humanistes (Bracciolini, Manetti, Gaguin), mais également religieux (cercle de la devotio moderna), physiciens (Cardan) ou défenseurs de la Réforme (Ulrich von Hutten).

– 16-18 décembre 2004, Florence : Alberti e la cultura del Quattrocento.

Colloques 2002-2003

Liste des colloques organisés à propos du latin médiéval et du néo-latin en 2002.

– 14-18 janvier 2002, San Gimignano (I). Questioni umanistico-rinascimentali. Quinta Serie, org. Centro di Studi sul Classicismo di San Gimignano, site: http://www.centrostudiclassicismo.it Vingt bourses d’études prévues (titul. maitrise et au delà) pour ce cycle de cours. [Participation de D. Coppini, A. Quondam, J.-J. Marchand, A. Rotond, J. Monfasani.

– 19 janvier 2002, San Gimignano (I). Questioni umanistico-rinascimentali. Sesta Serie. Seminari su pubblicazini recenti del C.S.R. Org. Centro di Studi sul Classicismo di San Gimignano; Rens.: secr. Centro di Studi sul Classicismo, Palazzo Pratellesi, via San Giovanni 12-14, I-53037 San Gimignano (SI) ; site: http://www.centrostudiclassicismo.it. [Présentation des livres suivants : I. de A.M. Cabrini, Un Idea di Firenze : da Villani a Guicciardini : Humanistica 21 ; Benozzo Gozzoli. Les storie di Sant’Agostino a San Gimignano : Humanistica 22, edd. R. Cardini, A. Padoa Rizzo, M. Regoliosi ; Gli Umanisti e Agostino, edd. D. Coppini, M. Regoliosi].

– 14-16 mars 2002, Charlottesville (U.S.A.). Le Savoir en France au xviie siècle, Annual Meeting de la North American Society for Seventeenth-Century French Literature ; org. University of Virginia et F. Gould Foundation ; progr. : le savoir historique, philology at the crossroads of knowledge, croire et savoir, savantes et savants, classical épistémè, savoirs secrets, science, mythologie, science ; rens. Ms. T. Smith, Depart. of French, Univ. of Virginia, P.O. Box 400770, U.S.A.– Charlottesville VA 22904-4770 site: http://www.virginia.edu/~french/announce/savoir/.

– 12 avril 2002, Villejuif (F). Hugo Grotius : vérité et certitude du droit, org. H. Blom (Univ. Erasme, Rotterdam), rens. C.N.R.S., Centre d’Histoire de la Philosophie Moderne (C.H.P.M.), site: http://philo.vjf.cnrs.fr.

– 2-4 mai 2002, Tours (F). Sciences et arts, philologie et politique à la Renaissance 1: Leon Battista Alberti, Colloque international org. Centre d’Histoire de la Philosophie Moderne (C.H.P.M., C.N.R.S.), C.E.S.R. de Tours (Histoire de l’Art et Littératures, Mentalités et Représentations) et Société International L.B. Alberti (S.I.L.B.A.), rens. F. La Brasca, M. Brock, F. Furlan ; C.E.S.R. de Tours ; sites: http://www.cesr.univ-tours.fr ; C.H.P.M.: http://philo.vjf.cnrs.fr.

– 3-4 mai 2002, Nice (F). Animal et animalité aux xvie et xviie siècles, Table ronde org. T. Gontier (C.H.R.I. Nice), F.P. Adorno (Univ. Salerno), rens. site du Centre d’Histoire de la Philosophie Moderne: http://philo.vjf.cnrs.fr.

– 15-17 mai 2002, Chambéry-Torino (F/I). Le Syncrétisme pagano-chrétien à la Renaissance, org. L. Sozzi, S. Lardon, C.E.F.I.

– 15-18 mai 2002 Valence. Les échanges dans les Universités, Colloque S.F.D.E.S.- R.H.R., org. G. Chaix, C.E.S.R. de Tours, site: http://www.cesr.univtours.fr .

– 23-25 mai 2002, Verona (I). Macrocosmo-Microcosmo : scrivere e pensare il mondo nel Cinquecento tra Italia e Francia, org. Gruppo di Studio sul Cinquecento francese ; trois axes : a. Scrivere e camminare il mondo : cosmografi e geografi del Cinquecento, b. I poeti del cielo e della terra: poesia, scienza ed enciclopedia, c. Pensare l’uomo: l’uomo-microcosmo.

– 31 mai-1er juin 2002, Paris. Infini et Salut : autour de Giordano Bruno et Blaise Pascal, org. P. Magnard et S. Taussig, Paris IV-Sorbonne, rens. rens. Site du Centre d’Histoire de la Philosophie Moderne: http://philo.vjf.cnrs.fr.

– 30 juin-1er juillet 2002, Genga (I). Storia del libro dall’Antichità all’Umanesimo : XII¡ Seminario d’alta cultura. Connaissance de base de l’italien requise, pour étudiants en maîtrise, DEA, thèse.

– 3-6 juillet 2002, Sassoferrato (I). I linguaggi dell’Umanesimo : XXIIIe Congresso internazionale di studi umanistici.

– 8-9 juillet 2002, Durham castle (U.K.). Fakes and Forgeries, Conmen and Counterfeits, org. rens. J. Long, Department of German, Univ. Durham, UK- urham, DH1 3JT, P. Knight, Department of English, Univ. Manchester.

– 16-19 juillet 2002, Chianciano-Montepulciano-Pienza. L’Europa del libro : XIV¡ Congresso internazionale di Studi umanistici ; org. Istituto di Studi umanistici Francesco Petrarca; rens. L. Secchi Tarugi, Istituto di Studi umanistici F. Petrarca, via Gasparo de Sal˜ 7, I–20124 Milano.

– 10-14 septembre 2002, Coru–a (E). VIe Congrès International d’Emblématique (Society for Emblem Studies), org. Departamento de Filolox’a Espa–ola e Latina, Universidade da Coru–a, Campus de Elvi–a, s/n, E-15071 A Coru–a ; propositions de communication (200 mots, 20’) au Prof. Dra. Sagrario L—pez Poza, à l’adresse ci-dessus, avant le 10 janv. 2002 ; droits : part. 90 / accomp. 42.

– 19-22 septembre 2002, Bordeaux (F). L’écriture de l’Histoire, xve-début du xviie siècle, org. Centre Montaigne de l’Univ. de Bordeaux III-Michel de Montaigne, rens. V. Larcade, U.F.R. d’Histoire, C. Magnien, U.F.R. des Lettres, Esplanade Michel de Montaigne, F33607 Pessac Cedex.

– 6-7 décembre 2002, Paris. Nicolas de Cues, rens. Centre d’Histoire de la Philosophie Moderne (C.H.P.M., C.N.R.S.), site: http://philo.vjf.cnrs.fr.

*

En 2003 :

– 3-9 août 2003, Bonn (D). Le latin comme langue scientifique internationale de la Renaissance à nos jours : xiie Congrès de l’Association internationale d’Etudes Néo-Latines– Societas Internationalis Studiis Neolatinis Provehendis– International Association For Neo-Latin Studies, org. prof. M. Laureys, Chair of Organizing Committee, Université Bonn, Seminar fur Lateinische Philologie des Mittelalters und der Neuzeit..

Colloques 2001

Liste des colloques organisés à propos du latin médiéval et du néo-latin en 2001.

– juin 2001, Montpellier. Charles Quint face aux Réformes, org. Centre d’Histoire des Réformes et du Protestantisme.

– 12-13 septembre 2001, Le Puy-en-Velay (F). Médecine et médecins au xvie siècle.

– 27-29 septembre 2001, Genève. Les Etudes sur la Renaissance aujourd’hui : actualité et perspectives d’avenir (nouveaux champs, nouvelles problématiques, nouvelles méthodes), org. F.I.S.I.E.R., rens. A. Redondo, Univ. de Paris III-Sorbonne Nouvelle, Etudes ibériques et latinoaméricaines.

– 19-20 octobre 2001, Beaulieu-sur-Mer (F). Tradition classique et modernité. XIIe Colloque de la Villa grecque Kérylos, org. Institut de France-Fondation Théodore
Reinach.

– 26-27 octobre 2001, Mantova (I). Il latino nell’età dell’Umanesimo, org. Accademia Nazionale Virgiliana.

– 3-5 décembre 2001, Paris. Les premiers siècles de la République européenne des Lettres (1368-1638), org. M. Fumaroli (Collège de France), E. Bonnefous (Fondation Singer-Polignac).