Revue CAMENAE

Le 16e numéro de la revue Camenae, dirigé par Romain Jalabert et consacré à
LA POÉSIE NÉO-LATINE DU XIXe SIÈCLE À NOS JOURS, est en ligne.

Voici le lien actuel pour ce numéro :
http://www.paris-sorbonne.fr/revue-en-ligne-camenulae

Attention, la revue est en cours de déménagement. Elle doit bientôt quitter le site de Paris 4 pour celui de l’EPHE où elle se trouvera rattachée, à partir du numéro 17, à la page de l’Equipe SAPRAT :
http://saprat.ephe.sorbonne.fr/saprat-ea-4116-savoirs-et-pratiques-du-moyen-age-a-lrepoque-moderne-ephe/saprat-savoirs-et-pratiques-du-moyen-age-au-xixe-siecle-1.htm

IVe CONGRES de la SEMEN-L (Valence, 4, 5 et 6 juin 2015)

Le IVe congrès de la SEMEN-L sera organisé du 4 au 6 juin 2015 par l’Université de Grenoble – site de Valence. Le comité d’organisation est composé de Mmes Martine Furno, Christiane Louette, Valérie Méot-Bourquin.

Formes du texte latin au Moyen Âge et à la Renaissance

L’étude de la mise en forme des textes a fait ces dernières années l’objet de travaux importants depuis ceux, pionniers, de Henri-Jean Martin. On sait désormais qu’une même œuvre acquiert des significations différentes quand sa mise en texte et en page se transforme, que le texte apparaît bien souvent comme « une forme de l’intention », qui fait intervenir plusieurs « co-élaborateurs » (l’auteur, le typographe, le destinataire ou lecteur) et dont la réalisation définitive sur la page est le produit d’une tension, plus ou moins reconnue, plus ou moins avouée, entre un projet et les difficultés qu’il rencontre.
L’intérêt de ces questions est actuellement ravivé par la réflexion sur la page numérique qui invite à reconsidérer une nouvelle fois la représentation matérielle du texte. Mais il faut l’inscrire aussi dans le développement des recherches rhétoriques et poétiques sur la dispositio ou le dispositif (voir l’ouvrage récent d’Ugo Dionne, La Voie aux chapitres, Seuil, 2008, sur la disposition romanesque).
Au croisement de l’histoire du livre, de la rhétorique et de l’histoire des idées, le IVe congrès de la Société d’Études Médio et Néo-latines (SEMEN-L) ambitionne d’étudier dans quelle mesure la mise en forme matérielle et intellectuelle des textes latins conditionne leur réception. On considérera forme et texte au sens large : forme renvoyant à une disposition matérielle aussi bien que rhétorique ; texte pouvant s’entendre comme un ensemble de caractères sur une page, mais aussi comme ouvrage, recueil, collection, dans le cadre du manuscrit comme de l’imprimé, de la poésie comme de la prose fictionnelle ou docte.
La réflexion pourra se développer dans plusieurs directions : – la mise en forme matérielle : construction visuelle de la page ou de l’ouvrage, numérotations, divisions, rubrications du texte, rapports du texte et de l’image ; – la disposition ou le dispositif rhétorique : découpage en paragraphes ou en ensembles organisés (chapitres, parties, livres), stratégies mises en œuvre pour construire la réception du texte ; – la spécificité de la mise en forme du texte latin avec d’éventuelles comparaisons avec des textes en langue vulgaire (traductions, adaptations).

Les propositions de communication (un titre et quelques lignes de présentation) sont à envoyer avant le 15 juin 2014 à : Martine Furno, Christiane Louette ou Valérie Méot-Bourquin

Les participants à ce IVe Congrès de la SEMEN-L seront naturellement priés d’être à jour de leur cotisation 2015 (pour tous renseignements, contacter Alice Lamy).