Pierre de Montmaur : appel à traducteurs

Carine Barbafieri (Université de Valenciennes-IUF ; carine.barbafieri@gmail.com) et Jean-Marc Civardi (Université de Versailles-Saint-Quentin ; jmcivardi@wanadoo.fr) recherchent des traducteurs pour l’ouvrage L’Affaire Pierre de Montmaur.

Descriptif :

Traductions de courts textes latins du XVIIe siècle

(Recueil Sallengre)

Nous organisons en juin 2013 un colloque sur Pierre de Montmaur (1576-1648), professeur de grec au Collège Royal, qui déclencha une avalanche d’écrits satiriques contre sa personne (pour une description précise du propos du colloque : Appel colloque Pierre de Montmaur). Bon nombre de ces écrits satiriques sont en latin et nécessitent de nos jours une traduction. Nous sommes, pour ce faire, à la recherche de traducteurs, spécialistes de latin ou de néo-latin. Chaque traducteur serait responsable de son texte, et signerait donc sa traduction de son nom et son lieu d’exercice, au même titre qu’un article universitaire. La traduction serait à livrer pour le 15 septembre 2013, sous forme informatique à nos deux adresses ; l’ouvrage L’Affaire Pierre de Montmaur, qui comporterait les actes du colloque ainsi que les traductions, paraîtrait fin 2014 aux Classiques Garnier.

La liste des principaux textes à traduire figure ci-dessous, sachant que les textes longs peuvent être partagés. Ils figurent dans le recueil Sallengre (Histoire de Pierre de Montmaur), dont les deux tomes sont numérisés sur google.books.

Textes à traduire :

-Macrini parasitogrammatici hmepa ad celsum (dite « La Journéede Montmaur ») de Charles Ferramus, p. 1-36 du recueil Sallengre, t. I

-Mommori parasitosycophantosophistae…. (dit « La marmitodéïfication de Montmaur »), p. 227-259 du recueil Sallengre, t. I

-Metamorphosis parasiti in caballum, d’Abraham Rémi, p. 260-268 du recueil Sallengre, t. I

-Monmori rhetoris de auctorum satyra et janitorum fuste conquerentis umbra, p. 269-273 du recueil Sallengre, t. I

-Jani Ursini Mantuani elegia in porcium latronem, p. 276-278 du recueil Sallengre, t. I

-Naenia, inconditum carmen, p. 310-316 du recueil Sallengre, t. I